L’olivier de Cisjordanie : arbre de paix, victime de la colonisation israélienne

Non classé

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

Mahmoud Abou Shinar passe en revue les deux rangées d’arbres que des inconnus ont abattues dans l’oliveraie. Il n’a pas vu les coupables à l’oeuvre mais pour lui, pas de doute : ils viennent de la colonie israélienne voisine.

« Quand nous sommes arrivés dimanche, nous avons eu un choc en voyant tous ces arbres abattus », dit Mahmoud Abou Shinar, qui travaille sur la parcelle. « J’ai appelé le propriétaire. Il est venu, l’armée (israélienne) et les forces de sécurité aussi. Mais ça n’a servi à rien, bien sûr. »

L’olivier fait partie du paysage palestinien, tapissant les vallées et s’étageant en terrasses à travers toute la Cisjordanie, un territoire occupé par Israël depuis plus de cinquante ans.

Voir l’article original 765 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s