Salah Almoukhtar: Les escadrons de la mort en Irak : qui les dirige et quels sont leurs objectifs ?

Non classé

ITRI : Institut Tunisien des Relations Internationales

Les escadrons de la mort en Irak : qui les dirige et quels sont leurs objectifs ?

Salah Almoukhtar, 7 décembre 2006

Traduit par Ahmed Manaï et révisé par Fausto Giudice

L’opération terroriste criminelle qui a visé des Irakens à la Cité de la révolution (actuellement Cité Sadr) et qui a coûté la vie à plus de deux cents personnes (le 23 novembre 2006, NdT) a aggravé dangereusement la situation en Iraq, d’autant qu’elle a été exploitée par les escadrons de la mort Safavides, dépendant de l’Iran, pour commettre des crimes égalant en horreur celui de la Cité de la révolution. Il y a eu en effet exécution publique de 30 musulmans sunnites, la destruction et l’incendie de mosquées avec les enfants, les femmes et les vieillards qui s’y étaient réfugiés, sans tenir compte le moins du monde qu’ils s’agissaient de lieux de culte musulmans imposant à tous leur respect.

View original post 2 448 mots de plus

Un jeune soldat Arménien tué ce matin à la frontière au nord-est du Haut-Karabagh

Non classé

civilwarineurope

Aujourd’hui à 11 heures sur un point de défense au nord-est de la République de l’Artsakh (Haut-Karabagh) à la frontière arméno-azérie, un soldat Arménien a été tué par un tir ennemi. Il s’agit du jeune appelé Arman Movsisyan (19 ans). Le ministère de la Défense de l’Artsakh a ouvert une enquête pour déterminer les conditions dans lesquelles le soldat a été mortellement blessé. Il a en outre présenté ses condoléances à la famille et aux proches du soldat.

Source : http://armenews.com/article.php3?id_article=145444&utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

View original post

Le directeur du Mossad met en garde contre le renforcement de l’Iran aux frontières d’Israël

Non classé

Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

http://www.lphinfo.com/wp-content/uploads/2015/12/Yossi-Cohen-Noam-Revkin-Fenton.jpg_____________________________________________________

Le directeur du Mossad Yossi Cohen était dimanche matin l’invité du conseil des ministres. Il a dressé comme il le fait à intervalles réguliers un tableau de la situation régionale et des développements en cours. Le point central de son exposé fut l’avertissement quant à la menace grandissante de l’Iran et ses alliés dans la région et près des frontières de l’Etat d’Israël en particulier.

« La région évolue de manière négative pour Israël, car l’Iran s’est beaucoup renforcé depuis la signature de l’accord nucléaire », a averti le directeur du Mossad. Sur le plan des renseignements collectés par le Mossad, Yossi Cohen a noté qu’il ne s’agit plus seulement des forces iraniennes ou du Hezbollah présentes dans les pays limitrophes mais aussi de milices chiites qui sont en train d’affluer de toute une série de pays musulmans, phénomène qu’il recommande de stopper.

Le directeur du Mossad a…

View original post 264 mots de plus

600.000 Syriens sont rentrés chez eux

Non classé

Revue de presse

images.duckduckgo.comPlus de 600.000 Syriens, qui avaient quitté leur foyer en raison de la guerre, sont rentrés chez eux entre janvier et juillet 2017, a indiqué aujourd’hui l’Organisation internationale des migrations (OIM).

Dans un communiqué, l’agence de l’ONU a précisé que 84% des 602.759 Syriens étaient des déplacés internes, qui n’avaient pas quitté le pays mais trouvé refuge ailleurs en Syrie. Les autres étaient réfugiés dans les pays voisins, tels que la Turquie, le Liban, la Jordanie ou l’Irak, et sont rentrés dans leur pays……Cliquez ici pour lire la suite

View original post

ISIS fighters given houses and jobs as part of « hug a jihadi » campaign

Non classé

Defense Issues

Police in the city of Aarhus, Denmark, has introduced the scheme in which ISIS fighters returning from Syria are being offered apartments, education and jobs to reintegrate the radicalised back into society. Scheme was introduced after 19 youths had returned home, out of 36 who had travelled to Syria to fight for ISIS. proponents of the police-run scheme in Aarhus say that jihadists are “isolated” and struggling to integrate, and claim that offering them kindness and forgiveness will deter them from their murderous ideology. Superintendent Allan Aarslev claimed that “From my point of view it would be much more safe for the local community here to help these young men to have a normal life after they have returned than to leave them alone. », and “If we did not integrate them into the local community again they would be a safety hazard for us.” He failed to explain why should they…

View original post 357 mots de plus

La Syrie reprend le contrôle de ses frontières méridionales

Non classé

Strategika 51

Les médias n’en parlent pas du tout: pour la première fois depuis le commencement de la guerre en cours en Syrie, un certain 15 mars 2011, un gouvernorat (préfecture) syrien vient de se débarrasser de toute forme de présence armée rebelle.

A Suwaida, dans l’extrême Sud de la Syrie, l’armée syrienne vient de reprendre le contrôle d’un terrtoire désertique de 4000 km2 et l’ensemble des postes frontaliers avec la Jordanie voisine.

Les petits contingents US et britannique déployés au sein des « guerriers du désert », une force rebelle d’élite à Al-Tanf non loin de la jonction entre les frontières d’Irak, de la Jordanie et de la Syrie, se sont retirés aprés avoir été encerclés par des unités du Hezbollah libanais et des milices du Hachd-Echaabi (mobilisation populaire), une redoutable force paramilitaire irakienne.

Cette milice d’obédience chiite a participé à la trés sanglante bataille pour le contrôle de la grande ville irakienne…

View original post 70 mots de plus