Irak : plus de 200 charniers de l’État islamique découverts

Non classé

RESEAU ACTU

Irak : plus de 200 charniers de l’État islamique découverts:

Les charniers renfermant jusqu’à 12.000 corps ont été découverts dans plusieurs provinces d’Irak tenues par l’EI entre 2014 et 2017. L’agence de l’ONU à l’origine de ces révélations a indiqué qu’il «pourrait y en avoir beaucoup plus».

Plus de 200 charniers renfermant jusqu’à 12.000 corps ont été découverts dans plusieurs provinces du nord et de l’ouest de l’Irak tenues entre 2014 et 2017 par le groupe djihadiste Etat islamique (EI), a annoncé mardi l’ONU. Le rapport de la mission d’assistance en Irak et du Bureau des droits de l’Homme de l’ONU explique que les 202 charniers découverts jusqu’à présent ne pourraient être qu’un début et indique qu’il «pourrait y en avoir beaucoup plus». Dans la seule province de Ninive, où se trouve Mossoul – l’ancienne «capitale» de l’EI dans le nord de l’Irak – plus de 7200 personnes sont…

Voir l’article original 471 mots de plus

Les troupes syriennes découvrent de nouvelles caches de munitions construites par les Etats-Unis d’Amérique dans les redoutes d’anciens terroristes

Non classé

MIRASTNEWS

Une photo prise le 5 novembre 2018 montre des armes saisies par les forces de l’armée syrienne auprès d’anciens groupes terroristes dans les villes de Beit Jinn et Jubata al-Khashab, dans le sud-ouest du pays. (Photo par l’agence de presse SANA)

L’armée syrienne a découvert de nouvelles caches de munitions des Grande-Bretagne et des Etats-Unis d’Amérique, y compris des mitraillettes, des fusils de précision, des missiles antichars et des obus de mortier, utilisées par des militants Takfiri parrainés par des étrangers dans les provinces de Rif Dimashq et Quneitra, dans le sud-ouest du pays.

L’agence de presse officielle syrienne SANA a annoncé que les munitions avaient été découvertes dans les villes de Beit Jinn et Jubata al-Khashab, grâce à la coopération entre les autorités et les comités de réconciliation nationaux locaux.

Les découvertes comprenaient des fusils de tireur d’élite construits aux États-Unis d’Amérique, des fusées TOW, des obus anti-blindés de…

Voir l’article original 446 mots de plus

Irak : un mal mystérieux décime les carpes de l’Euphrate [Vidéos]

Non classé

Aphadolie

Poisson – Carpe – Euphrate - 1

Qualité de l’eau ? Maladie ? La raison reste méconnue, mais des dizaines de milliers de carpes périssent dans le fleuve de l’Euphrate, en Irak.

En Irak, les poissons morts se ramassent à la pelle. Ce sont des milliers de carpes qui flottent à la surface de l’eau, l’œil vitreux, dans la province irakienne de Babylone depuis début novembre 2018. Au grand dam des pisciculteurs, qui ne pêchent plus que des animaux morts. Les causes de ce mal demeurent un mystère : « Certains disent que c’est un virus, d’autres que ce sont des produits chimiques. », rapporte à l’AFP le pisciculteur Hussein Faraj, en balançant un cageot de poissons morts aux écailles argentées hors d’un de ses bassins.

« Cette eau pourrait bientôt nous empoisonner aussi »

Comme lui, tous les pisciculteurs de sa localité de Saddat al-Hindiya attendent « que le gouvernement apporte une solution ou qu’il…

Voir l’article original 605 mots de plus