Prison à vie pour un chercheur britannique aux Emirats arabes unis

Non classé

RESEAU ACTU

Prison à vie pour un chercheur britannique aux Emirats arabes unis:

Matthew Hedges, 31 ans, avait été inculpé le 10 octobre d’espionnage pour le compte d’une entité étrangère. Le verdict, rendu en cinq minutes et en l’absence de l’avocat de l’accusé, suscite un tollé au Royaume-Uni, allié historique des EAU.

Le maccarthysme ultra-autoritaire, impulsé par le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salman, dont l’ombre plane aussi bien sur l’assassinat du journaliste Khashoggi que sur les tortures infligées aux militantes féministes emprisonnées dans le royaume, fait visiblement des émules aux Emirats arabes unis (EAU).

Un tribunal de cette fédération de sept principautés, alliée modèle des Etats-Unis et partenaire de Riyad dans la guerre au Yémen, a condamné mercredi 21 novembre, un étudiant britannique qui menait des recherches sur son sol, à la prison à vie pour « espionnage ».

Le verdict, rendu en cinq minutes et en l’absence de…

Voir l’article original 501 mots de plus

Mainmise des généraux sur le ciment égyptien

Non classé

Salimsellami's Blog

Ouvriers de Tourah Cement Company, la plus ancienne cimenterie d’Égypte.

Sur l’autoroute de 120km qui relie le gouvernorat de Beni Suef au Caire, trois imposantes constructions se dressent en plein désert: une aciérie, propriété d’un affairiste proche des services de renseignement militaire, une prison et la plus grande cimenterie du monde contrôlée par l’armée égyptienne. Le 15août 2018, le président Abdel Fattah Al-Sissi a inauguré en grande pompe ce gigantesque complexe d’une capacité de 12,8millions de tonnes/an (Mt/an) qui a bouleversé le marché du ciment en Égypte. Sixième producteur mondial en 2017, sa production totale (69Mt/an) est le fait de 29entreprises. À partir de 2015, l’armée a augmenté sa production de 4Mt/an, la portant à plus de 22Mt/an et a porté un coup sévère à ses concurrents du privé comme du secteur public, conduisant notamment à la disparition d’un important groupe appartenant à l’État.

FERMETURE DES ENTREPRISES D’ÉTAT

Al-Quomia a…

Voir l’article original 873 mots de plus

Airbnb n’offrira plus de locations dans les colonies juives de Cisjordanie

Non classé

RESEAU ACTU

Airbnb n’offrira plus de locations dans les colonies juives de Cisjordanie:

Airbnb ne précise pas si Jérusalem-Est et le plateau du Golan, annexés par Israël sans reconnaissance internationale, étaient aussi concernés.

La chambre est vraiment peu séduisante mais le prix attractif – 36 euros la nuit – et les collines environnantes offrent un cadre naturel magnifique. Il était encore possible de la louer, mardi 20 novembre, sur le site d’Airbnb.

Située dans la colonie juive d’Itamar au nord de la Cisjordanie, à proximité de Naplouse, cette offre doit pourtant être retirée, à une date inconnue. La célèbre plate-forme de location a choisi d’anticiper la publication d’un rapport de l’ONG Human Rights Watch (HRW) et s’est engagée dans un communiqué, publié le 19 novembre, à ne plus proposer de logements sis dans les colonies, soit environ 200 annonces.

« Il existe des opinions opposées pour savoir si les entreprises…

Voir l’article original 499 mots de plus

Quand des Israéliens vendent des logiciels espions à l’Arabie saoudite

Non classé

RESEAU ACTU

Quand des Israéliens vendent des logiciels espions à l’Arabie saoudite:

Les relations entre l’État hébreu et Riyad restent fragiles et sont assombries par des révélations sur des ventes de matériel d’espionnage concernant Jamal Khashoggi.

De notre correspondant à Jérusalem

Les autorités israéliennes ont mis un mois à réagir à l’assassinat par Riyad du journaliste et opposant saoudien Jamal Khashoggi. Ce long silence témoigne de la gêne suscitée en Israël par cette affaire. Dans une unique déclaration, le premier ministre, Benyamin Nétanyahou, a qualifié le 2 novembre le meurtre d’«horrible» et a affirmé qu’il «fallait s’en occuper comme il se doit». «Dans le même temps, il est très important que l’Arabie saoudite reste stable, parce que l’Iran est un problème plus important», a-t-il immédiatement ajouté.

» LIRE AUSSI – Israël et les pays du Golfe masquent de moins en moins leurs convergences

La position du gouvernement israélien est…

Voir l’article original 377 mots de plus

Donald Trump, l’assassinat de Jamal Khashoggi et… l’Iran

Non classé

Salimsellami's Blog

« Le monde est un endroit très dangereux ! » · Quelques réflexions sur la déclaration de Donald Trump concernant l’assassinat de Jamal Khashoggi, alors que le prince héritier saoudien Mohamed Ben Salman s’apprête à se rendre au sommet du G-20 à Buenos-Aires à la fin du mois.

Donald Trump et Mohamed Ben Salman dans le Bureau ovale de la Maison Blanche, 14 mars 2017.
Shealah Craighead/The White House

Le président américain Donald Trump vient de rendre publique une déclaration sur l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi. Sa tache était d’autant plus difficile que le Washington Post avait divulgué des informations selon lesquelles la CIA était convaincue de la culpabilité du prince hériter saoudien Mohamed Ben Salman (MBS) dans ce crime, ce que confirment toutes les informations rendues disponibles par la Turquie. Ce texte de Donald Trump est un cas d’école. On hésite sur la manière…

Voir l’article original 1 379 mots de plus

Le Bon, la Brute et le Truand ont toujours eu un motif unique

Non classé

Strategika51 Intelligence

Dans un monde où le pognon est roi, le prince héritier Muhammed Ben Salman ne risque rien.

Nommé de facto chef des services des renseignements, ministre de la défense, commandant en chef de la garde royale (formée à 90 % d’étrangers) et grand donneur d’ordre à des Benalla locaux excellant dans l’excès de zèle, ce n’est pas demain soir qu’il sera inquiété par une quelconque justice internationale.

Le président US Donald Trump a trouvé sa vache à lait. Et l’enfant terrible des Saoud est fameux pour sa légendaire prodigalité : 110, 210, 450, 600 milliards de dollars, no problem.

Cela nous ramène à re-évaluer la moralité fort douteuse de toutes ces myriades d’ONG et autres associations, clubs, émanations fantomatiques à forte odeurs nauséabondes qui s’activent subitement sur commande pour taper sur une cible en général pauvre et incapable de payer la moindre dîme.

Dans le cas saoudien, on a affaire…

Voir l’article original 503 mots de plus

L’armée iranienne devrait bientôt recevoir deux nouveaux navires de guerre «surprenants»

Non classé

MIRASTNEWS

© Fotolia / Borna_Mir

Les forces navales iraniennes recevront bientôt un submersible et un destroyer qui devraient surprendre les adversaires de Téhéran, selon le commandant en chef de la Marine.

Le sous-marin Fateh (Conquérant) et le destroyer Sahand, qui doivent être livrés à la Marine iranienne la semaine prochaine, vont «sans aucun doute surprendre» les ennemis potentiels de la République islamique, a estimé le commandant de sa Marine, le contre-amiral Hossein Khanzadi, cité par des médias locaux.

Selon l’officier qui s’exprimait lors d’un point presse, les sanctions ont appris aux Iraniens à «rester debout sur leurs propres pieds» et à ne pas compter sur d’autres pays pour assurer leur sécurité nationale.

«Nous allons maintenir notre sécurité de façon indépendante sans avoir besoin de la présence de forces transrégionales», a promis le contre-amiral en référence à la situation actuelle dans le détroit d’Ormuz et le golfe Persique.

D’un…

Voir l’article original 400 mots de plus

Coups de fouet et chocs électriques pour les féministes saoudiennes emprisonnées

Non classé

RESEAU ACTU

Coups de fouet et chocs électriques pour les féministes saoudiennes emprisonnées:

Selon des informations du « Monde », neuf militantes arrêtées par Riyad en milieu d’année ont été torturées. C’est la première fois que des détenues sont soumises à de tels traitements dans le royaume.

Les militantes féministes incarcérées en Arabie saoudite, dont l’arrestation, en milieu d’année, avait coïncidé avec la levée de l’interdiction faite aux Saoudiennes de conduire, ont été soumises en prison à des actes de torture et l’une d’entre elles au moins a été victime de harcèlement sexuel. C’est ce qu’affirment trois sources proches de ces détenues, présentées par Riyad comme des « espionnes », avec lesquelles Le Monde a pu s’entretenir.

L’ONG de défense des droits de l’homme Amnesty International, qui dispose de témoignages similaires, a publié, mardi 20 novembre en fin d’après midi, un communiqué formulant les mêmes accusations. Les autorités saoudiennes, que…

Voir l’article original 1 058 mots de plus