La dette publique de Bahreïn augmente de 11,7%

Non classé

MIRASTNEWS

Le roi de Bahreïn Hamad Bin Isa Al Khalifa

La dette publique de Bahreïn a augmenté de 11,7% par an en septembre, a annoncé hier la Banque centrale de Bahreïn (CBB).

Selon les données officielles de la CBB, la dette publique du pays a atteint 11,74 milliards de dinars bahreïniens (31,34 milliards de dollars) le mois dernier, contre 10,51 milliards de dinars bahreïniens (28 milliards de dollars) pour le même mois en 2017.

La dette du pays, a souligné la CBB, a augmenté de 1,6% sur une base mensuelle le mois dernier, ajoutant qu’elle avait atteint 11,551 milliards de dinars bahreïniens (30,8 milliards de dollars) en août.

La banque a expliqué que le montant total de la dette publique était dû à 9,07 milliards de dinars (24,2 milliards de dollars) d’obligations d’État et de bons du Trésor et à 2,66 milliards de dinars (7,1 milliards de dollars) de certificats islamiques…

Voir l’article original 149 mots de plus

Prince saoudien: Coup d’Etat imminent contre le roi Salman

Non classé

MIRASTNEWS

Le roi d’Arabie Saoudite, Salman bin Abdulaziz Al Saud, lors d’une séance du cabinet à Riyad, en Arabie Saoudite, le 19 octobre 2018 [Agence de presse saoudienne]

Le prince dissident saoudien Khalid Bin Farhan al Saoud a déclaré s’attendre à ce qu’un coup d’État soit orchestré contre le roi Salman et son héritier, le prince Mohammed Bin Salman.

« La période à venir sera témoin d’un coup d’Etat contre le roi et le prince héritier », a-t-il déclaré en commentant le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

Khashoggi est connu et tout ce qui se passe à présent est de tenter de remettre à plus tard une accusation directe de la part de ceux qui ont donné l’ordre de le tuer, ce qui, selon Khalid, ne pourrait être que Mohammed Bin Salman.

Mujtahidd: le prince Ahmed bin Abdulaziz retourne en Arabie Saoudite

Selon le prince, Khashoggi avait l’intention d’écrire ses mémoires, ce…

Voir l’article original 97 mots de plus

Les habitants des hauteurs du Golan en grève publique après des affrontements avec des sionistes

Non classé

MIRASTNEWS

Le peuple syrien sous occupation israélienne illégale sur le plateau du Golan est en grève aujourd’hui après les affrontements d’hier avec les terroristes israéliens.

Cinq décennies d’intimidation et de tentation incessantes n’ont pas touché les fiers Syriens vivant dans les hauteurs du Golan occupé qui ont refusé de quitter leurs villes et leurs villages après la guerre de 1967.

Le régime sioniste, dans ses dernières tentatives de légalisation de son occupation, a organisé des élections pour l’administration locale sous sa supervision, qui s’est déroulée suivant le sit-in le plus civilisé devant le bureau de vote désigné.

Les femmes et les hommes syriens présents dans les sit-in ont exprimé leur rejet de toute tentative israélienne d’imposer leur système d’administration aux résidents des hauteurs du Golan.

Peu de temps après, des groupes de terroristes sionistes en uniforme ont attaqué les manifestants pacifiques et en ont battu un grand nombre. Trois d’entre eux…

Voir l’article original 527 mots de plus

Pourquoi Ben Salmane a choisi la Turquie pour liquider Jamal Khashoggi, par Bahar Kimyougür

Non classé

ITRI : Institut Tunisien des Relations Internationales

Pourquoi Ben Salmane a choisi la Turquie pour liquider Jamal Khashoggi

Erdogan Khashoggi
Mohammed Ben Salmane dans les bras du dictateur Erdogan. D. R.

Dans cette seconde partie de l’article de Bahar Kimyongür, l’opposant turc explique pourquoi le fils du roi Salmane a choisi de faire assassiner l’opposant saoudien Jamal Khashoggi en Turquie, «la plus grande prison du monde pour les journalistes». L’auteur rappelle le cas de l’ex-journaliste turque Ayten Öztürk, détenue et torturée pendant près de six mois dans un lieu secret par les hommes de main du dictateur Recep Tayyip Erdogan.

Par Bahar Kimyougür – Trois semaines après le meurtre sauvage de Jamal Khashoggi au consulat saoudien, certains gouvernements commencent à peine à réaliser l’ampleur du crime et l’effroi qu’il suscite pour l’ensemble des dissidents dans le monde. Le journaliste et ex-espion saoudien aurait pu être tué n’importe où. Mais le prince Ben…

Voir l’article original 1 230 mots de plus

Défense russe: des terroristes ont acheminé du chlore en Syrie pour mener des attaques sous fausse bannière – Migrations vers les EUA

Non classé

MIRASTNEWS

CC0 / Pixabay

MOSCOU – Les terroristes du Parti islamique du Turkestan (interdit en Russie) ont déplacé 200 litres de chlore en Syrie le 27 octobre pour mener à bien des provocations, a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konaskenkov.

« Le Centre russe pour la réconciliation du conflit a informé le 27 octobre que les terroristes du Parti islamique du Turkestan avaient transporté 20 bidons de 10 litres de chlore chacun de la ville de Maaret à Numan, pour effectuer des provocations », Konashenkov a ajouté que « ils ont été déchargés dans les villes de Kafr Nabl et Al Hawash ».

Il a ajouté que les membres de l’organisation des Casques blancs préparent en Syrie de nouvelles provocations avec l’utilisation d’armes chimiques.

L’armée a déclaré que, selon les civils locaux, les Casques blancs recherchent « des habitants qui souhaitent participer à l’enregistrement de vidéos contrefaites en échange de…

Voir l’article original 517 mots de plus

Des centaines de victimes en Syrie pour des attaques perpétrées par l’Etat islamique dans la zone contrôlée par les Etats-Unis d’Amérique

Non classé

MIRASTNEWS

© Sputnik / Mijail Voskresenski

MOSCOU – Plus de 300 Kurdes et des soldats étrangers ont été victimes d’attaques terroristes de Daech (soi-disant État islamique, interdit en Russie et dans d’autres pays) dans la zone de la Syrie sous contrôle des Etats-Unis d’Amérique, a déclaré le porte-parole du ministère de la Défense Russe, Igor Konashenkov.

« Depuis le 1er septembre, les terroristes de l’Etat islamique ont mené 57 attaques contre les représentants des forces démocratiques syriennes, tuant ou blessant plus de 300 miliciens kurdes », a-t-il déclaré.

Il a ajouté que parmi les victimes des attaques, il y avait des soldats étrangers.

Konashenkov a également averti que les terroristes de l’Etat islamique présents dans la zone syrienne contrôlée par les États-Unis d’Amérique continuent de recevoir des armes.

En outre, l’agence a indiqué que les violations de la trêve dans la province syrienne d’Idlib sont presque quatre fois plus nombreuses.

Il a également…

Voir l’article original 546 mots de plus

La Belgique opte pour le F-35 ; l’Arabie Saoudite maître du sort du futur avion de combat franco-allemand

Non classé

Strategika51 Intelligence

La Belgique a choisi l’avion de combat US Lockheed Martin F-35 Lightning II pour renouveler sa flotte vieillissante d’appareils General Dynamics F-16 au détriment de l’Eurotyphoon et du Dassault Rafale.

Au delà des considérations politiques internes inhérentes à la Belgique et d’autres, externes liées au jeu d’équilibre européen et le poids de l’Alliance atlantique, le choix du F-35 parie sur l’avenir de cet plate-forme de combat  appelée à être développée durant les quarante prochaines années.

Le Typhoon et le Rafale sont des avions de combat aux prestations équivalentes dont l’exportation fut quasiment soutenue par un seul pays fort influent :  l’Arabie Saoudite. C’est Ryad en effet qui a déterminé et financé la vente de Rafales à l’Égypte et pèse de tout son poids sur ses partenaires du CCG et notamment les Émirats Arabes Unis pour faire de même dans le cadre d’un lobbying contraignant. C’est encore Ryad qui a été…

Voir l’article original 442 mots de plus

Affaire Khashoggi:Un présumé accord secret sur l’armement saoudien créerait 500 000 emplois aux USA

Non classé

Michelduchaine

  • Trump affirme que l’accord sur les armes de 110 milliards de dollars qu’il a négocié avec l’Arabie saoudite l’année dernière créera « 500 000 emplois »
  • La réclamation est au centre de ses raisons pour ne pas sanctionner le royaume pour le meurtre du journaliste du Washington Post Jamal Khashoggi dans son consulat à Istanbul
  • Un document interne à Lockheed Martin indique que moins de 1 000 postes américains seraient créés par un entrepreneur en défense 
  • Un véritable boom économique serait créé en Arabie saoudite, où 10 000 nouveaux emplois verraient le jour 
  • Raytheon s’attend à maintenir 10 000 emplois existants et à créer un petit pourcentage de ce chiffre 

Chaque fois que le président Donald Trump mentionne l’accord sur les armes de 110 milliards de dollars qu’il a négocié avec l’Arabie saoudite l’année dernière, il fait un suivi rapide en déclarant: « C’est 500 000 emplois ».

Toutefois, s’il parle de nouveaux emplois…

Voir l’article original 1 009 mots de plus

Riyad aurait-il décidé de frapper à l’ultime porte?

Non classé

Salimsellami's Blog

Le journaliste dissident saoudien Jamal Khashoggi ©Getty

Le journaliste dissident saoudien Jamal Khashoggi ©Getty                                                                                                                                                                                                                      

Quelques heures après l’annoncé de l’assassinat du journaliste saoudien Khashoggi en territoire turc, la presse occidentale a affirmé que les Américains iraient « sanctionné » le régime tortionnaire de Riyad. Le même jour, la chaîne  saoudienne Al-Arabiya a fait publier…

Voir l’article original 626 mots de plus

Jamal Khashoggi allait révéler des détails sur l’utilisation d’armes chimiques par l’Arabie saoudite au Yémen

Non classé

RESEAU ACTU

Jamal Khashoggi allait révéler des détails sur l’utilisation d’armes chimiques par l’Arabie saoudite au Yémen:

Le journaliste assassiné Jamal Khashoggi était sur le point de révéler des détails sur l’utilisation d’armes chimiques par l’Arabie saoudite au Yémen, selon le Daily Express.

Ces révélations interviennent alors que des sources de renseignements distinctes ont révélé que la Grande-Bretagne aurait été informée d’un complot autour de l’assassinat du journaliste saoudien, trois semaines avant que ce dernier ne se rende au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul.

SUR LE MÊME SUJETTURQUIEAffaire Khashoggi : le procureur général saoudien se rend à Istanbul

Un ami proche de Khashoggi a affirmé au tabloïd que le journaliste enquêtait sur l’utilisation d’armes chimiques par l’Arabie saoudite avant sa mort.

Selon des sources anonymes du Sunday Express, le quartier général des communications du gouvernement (GCHQ) a intercepté des communications de la Direction des renseignements généraux du Royaume et a…

Voir l’article original 261 mots de plus