Égypte: «40 terroristes» tués après une attaque meurtrière contre des touristes

Non classé

RESEAU ACTU

Égypte: «40 terroristes» tués après une attaque meurtrière contre des touristes:

Plusieurs raids ont été menés par les forces de sécurité égyptiennes au lendemain de l’attaque d’un bus de touristes vietnamiens près du Caire.

Les forces de sécurité ont tué samedi «40 terroristes» dans plusieurs raids en Égypte, au lendemain d’un attentat meurtrier contre un bus de touristes vietnamiens près du Caire, a indiqué le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

» LIRE AUSSI – Égypte: 3 touristes vietnamiens et leur guide tués dans l’attaque de leur bus

Les raids ont été menés contre des combattants djihadistes présumés à Guizeh, lieu de l’attaque de vendredi, et dans le Sinaï, selon le ministère. Ce dernier n’a pas précisé si les terroristes tués étaient impliqués dans l’attaque de vendredi soir. Il a cependant précisé les lieux des opérations: à Gizeh, où 30 d’entre eux ont été tués, et à Arish, dans…

Voir l’article original 254 mots de plus

Minbej, le verrou stratégique susceptible de provoquer une guerre mondiale…

Non classé

Strategika51 Intelligence

La situation est devenue extrêmement complexe et tendue dans le voisinage de la ville de Minbej, située à l’extrême nord de la Syrie, à 30 kilomètres de la frontière turque.

Cette ville est un verrou stratégique entre les deux rives de l’Euphrate. Son contrôle permet non seulement de commander le passage entre le Nord-Est et le Nord-Ouest la Syrie mais de contrôler la voie liant le Nord du gouvernorat d’Alep à la Turquie méridionale.

Des informations contradictoires nous parviennent de cette ville depuis près de 24 heures.

Les forces syriennes loyalistes et leurs alliés des forces tribales ont diffusé des vidéos où l’on pouvait voir le drapeau syrien hissé au dessus d’un ancien bâtiment officiel.

Un peu plus tôt, le porte-parole du haut commandement militaire syrien annonçait sur un ton martial la reprise de Minbej par l’Armée Arabe Syrienne à la demande des forces kurdes des YPG.

Dans les faits…

Voir l’article original 466 mots de plus

Washington affirme que l’armée syrienne n’a pas pénétré Manbij

Non classé

Strategika51 Intelligence

Le commandement central US affirme que l’Armée syrienne n’a pas pénétré à Manbij où opèrent encore des forces US.

Même son de cloche du côté turc.

Des forces supplétives syriennes ont occupé des positions accordées par les YPG mais il semble que des forces US occupent la partie centrale de Manbij.

Manbij est devenue une poudrière susceptible d’exploser à tout moment.

En l’état actuel des choses, les forces auxilliaires syriennes n’ont pratiquement aucune chance de l’emporter face aux troupes turques et américaines.

Voir l’article original

L’armée syriennes et ses alliées entrent à Manbij

Non classé

Strategika51 Intelligence

Des unités de la quatrième division de l’Armée syrienne se dirigent vers Manbij.

Un porte-parole des forces armées syriennes s’est exprimé en direct pour annoncer la récupération de Manbij par Damas.

En attendant, des milices et des forces tribales pro-gouvernementales ont déjà pénétré à Manbij.

Les forces kurdes ont invité les forces armées syrienne à investir Manbij pour les protéger d’une éventuelle agression turque. Des informations indiquent que des forces US se trouvent encore à Manbij.

Des sources proches de la rébellion syrienne ont démenti l’entrée de l’Armée syrienne à Manbij mais des unités militaires syriennes ont hissé le drapeau syrien au dessus des bâtiments abandonnés par les YPG kurdes. C’est la première fois que la Syrie hisse son drapeau dans l’extrême Nord de son territoire.

Des troupes syriennes sont entrées à Manbij avec des tirs de joie.

La Turquie a qualifié l’entrée des forces syriennes à Manbij d’opération psychologique…

Voir l’article original 75 mots de plus

Citation du jour : Donald Trump, président des États-Unis d’Amérique

Non classé

Strategika51 Intelligence

« Plutôt triste quand on dépense 7000 milliards de dollars au Moyen-Orient et qu’on ne peut s’y rendre que sous cette protection massive, avec des avions d’escorte partout.»

Donald Trump, président des États-Unis, après une visite surprise à la base US Al-Asad, 250 km à l’ouest de Baghdad, Irak.

7000 milliards de dollars US, c’est 7 trillions !

En mode décodé léger, c’est « nous avons jeté 7 trillions de dollars au Moyen-Orient pour rien, zéro résultat »…

Voir l’article original

La guerre en Syrie telle qu’elle nous à été vendue par les médias est terminée

Non classé

Strategika51 Intelligence

Le rétablissement des relations diplomatiques entre les Émirats Arabes Unis et la Syrie a coïncidé avec un remaniement ministériel en Arabie Saoudite où Adel Al-Jubayr, ministre des Affaires étrangères a été relégué au rang de Secrétaire d’État. Al-Jubayr fut le responsable saoudien ayant multiplié le plus grand nombre de déclarations hostiles à la Syrie.

Le retour de la Syrie au sein de la Ligue Arabe de laquelle elle a été exclue au début de la guerre en Syrie n’est plus qu’une question de formes.

La Ligue Arabe est entièrement sous l’influence de Ryad depuis le début de ce que certains ont baptisé le Printemps Arabe.

Cela veut dire qu’il y a eu des contacts entre les pays du Golfe et Damas et qu’ils ont trouvé moins un terrain d’entente qu’une preoccupation commune :  la Turquie.

Damas est en train d’envoyer des renforts vers Manbij tout en appelant les populations kurdes…

Voir l’article original 1 464 mots de plus

Échec des raids israéliens en Syrie : l’agresseur devient victime et accuse sa victime d’agression

Non classé

Strategika51 Intelligence

Si votre pays subit une attaque aérienne ou de missiles et que votre système de défense anti-aérienne riposte à cette attaque, alors votre pays est considéré comme un agresseur.

Voici un cas de figure que le Droit International devrait inclure.

Moralité : la riposte syrienne a du être solide et assez impressionnante pour que des missiles Sol-Air S-200 ayant pénétré l’espace aérien israélien soient considérés comme des missiles offensifs.

Les missiles israéliens ont été lancés depuis les airs, au dessus du Liban, pays qui ne dispose d’aucune défense aérienne, et ciblaient des objectifs statiques au sol à l’intérieur de la Syrie (Jamraya et Kisswa à l’ouest et au sud-ouest de Damas) et sont donc considérés comme des missiles Air-Sol.

Ces missiles Air-Sol israéliens ont été interceptés par des missiles Sol-Air syriens et pour la première fois, les syriens ont tiré une salve de missiles poursuivant les appareils israéliens filant à…

Voir l’article original 187 mots de plus