Lettre d’Irak de la poétesse et auteure palestinienne Sarra Rached

Non classé

ITRI : Institut Tunisien des Relations Internationales

Lettre d’Irak de la poétesse et auteure palestinienne Sarra Rached

Juin 2006
Traduit de l’arabe par Ahmed Manaï,

Je n’ai jamais pensé un jour écrire la lettre et l’appel suivants adressés à l’organisation Ecrivains Sans Frontières. Mais quand tout s’effondre autour de nous et que l’on s’aperçoit que personne, dans le monde des vivants, n’est en mesure d’entendre nos plaintes et même nos cris, on se met à frapper à toutes les portes. Juste pour se donner l’impression de refuser que la mort ne nous gagne pas chaque jour un peu plus.

View original post 731 mots de plus

Publicités

Jérusalem capitale d’Israël : affrontements à Hebron, Ramallah, Naplouse, Gaza, Tulkarem – 11 décembre 2017

Non classé

Cheikh Harith Al Dhari/ l’occupation s’est résignée à souffler sur le feu et à attiser les tensions

Non classé

ITRI : Institut Tunisien des Relations Internationales

Au cours d’une conférence de presse donnée au Club du syndicat des journalistes égyptiens au Caire, le 5 décembre 2006, le Cheikh Harith Al Dhari, secrétaire général de l’Association des Oulémas musulmans d’Iraq, a brossé un tableau désastreux de la situation en Iraq et expliqué comment, face à son échec à réaliser son projet, l’occupation s’est résignée à souffler sur le feu et à attiser les tensions entre les Iraquiens.

Lundi 11 Décembre 2006 iraq-amsi.org/Traduit par Ahmed Manaï

View original post 2 255 mots de plus

La « rue arabe » n’est plus ce qu’elle était

Non classé

civilwarineurope

Lorsque j’étais enfant puis adolescent, il y avait une question qui revenait régulièrement dans les médias à chaque soubresaut au Proche-Orient : quelle serait la réaction de la « rue arabe » ? Il faut avouer qu’en règle générale cette réaction me saisissait d’effroi. Je voyais des dizaines de milliers de personnes s’agglutiner pour vociférer, brandir des armes, tirer des rafales de kalachnikov et brûler des drapeaux. La plupart des visages étaient défigurés par la haine. La haine des Etats-Unis, d’Israël et d’une manière générale de l’Occident. Cette « rue arabe » semblait avoir une identité propre. Une capacité intrinsèque à se mobiliser à chaque fois qu’elle estimait que les intérêts du monde arabe était en jeu. Bien entendu il n’en était rien. Comme dans toute dictature, et tous les pays arabes sont peu ou prou des dictatures, une manifestation de foule n’est jamais spontanée. Cette « rue arabe » était donc instrumentalisée par les régimes…

View original post 785 mots de plus

Vladimir Poutine en Syrie

Non classé

Strategika 51

Le président russe Vladimir Poutine s’est rendu aujourd’hui en Syrie où il doit annoncer officiellement un retrait partiel des forces aérospatiales russes stationnées à Hmeimim (base aérienne mixte Bassel Assad).

Vladimir Poutine est en train de visiter en ce moment des installations militaires à Hmeimim dont le fameux centre de commandement du système chargé de la défense ABM ainsi que le centre de coordination des opérations.

La Syrie entame actuellement la seconde phase de réorganisation de ses forces armées (opération Résurrection) avec la formation de plusieurs brigades allégées et de nouveaux bataillons armés et équipés avec les armements récupérés dans la lutte contre les organisations terroristes armées par les pays hostiles à Damas.

View original post

Jérusalem capitale d’Israël : affrontements à Bethlehem, Huwara – 10 décembre 2017

Non classé