Le « meurtre » de Jamal Khashoggi a été « planifié et perpétré » par des représentants de l’Etat saoudien, selon l’ONU

Non classé

RESEAU ACTU

Le « meurtre » de Jamal Khashoggi a été « planifié et perpétré » par des représentants de l’Etat saoudien, selon l’ONU:

L’assassinat de Jamal Khashoggi a plongé l’Arabie saoudite dans une grave crise diplomatique et a nettement terni la réputation du prince héritier, Mohammed Ben Salman.

Un « meurtre (…) planifié et perpétré par des représentants de l’Etat d’Arabie saoudite ». C’est la conclusion, jeudi 7 février, d’Agnès Callamard, rapporteuse spéciale de l’Organisation des Nations unies (ONU) sur les exécutions extrajudiciaires concernant la mort le 2 octobre 2018 du journaliste Jamal Khashoggi au consulat saoudien d’Istanbul, en Turquie.

Dans un communiqué, Mme Callamard, de retour d’une mission en Turquie pour faire la lumière sur cette affaire, a souligné que, selon « les preuves recueillies », ce meurtre était prémédité et constituait « la violation la plus grave du droit le plus fondamental de tous, le droit à la vie ». Elle…

Voir l’article original 571 mots de plus

France : scandale politique au sommet de l’État ou les fantômes des Djellabas marocaines revenant de Syrie

Non classé

Strategika51 Intelligence

L’enquête sur l’affaire Benalla se rapproche dangereusement de la mafia russe et par ricochet des services secrets extérieurs israéliens.

L’ingérence russe ou les activités de piratage dans les affaires politiques US, tant décriée par les médias dominants sont en fait l’oeuvre des services israéliens ou les russes jouent un rôle de premier plan.

Dans le feuilleton Benalla, Macron semble jouer le tout pour le tout. Il défend et protège son favori en l’incitant à contrer les attaques dont il fait l’objet et ce dernier défend « son » président.

Il serait intéressant de connaître le type de relation qu’entretient Benalla avec Wakrim, le militaire suspendu et compagnon de la responsable de la sécurité du premier ministre.

A t-il joué un rôle dans le recrutement et l’envoi de pseudo-djihadistes français en Syrie pour le compte de l’État français ? Oui. Comment ?

Trop de fantômes de Djellabas marocaines autour de l’exécutif français.

Ce…

Voir l’article original 66 mots de plus

Le crash secret d’un Rafale en Egypte embarrasse Paris et Le Caire

Non classé

RESEAU ACTU

Le crash secret d’un Rafale en Egypte embarrasse Paris et Le Caire:

Mediapart est en mesure d’affirmer qu’un Rafale s’est crashé en Égypte, lors de la visite d’Emmanuel Macron à Abdel Fattah al-Sissi, fin janvier. Cet événement, sur lequel Le Caire et Paris gardent le silence, est d’autant plus embarrassant qu’Égyptiens et Français sont en pleines négociations pour la commande de douze appareils du même type. En perspective : un imbroglio diplomatico-économique.

Lundi 28 janvier 2019. Il est peu après 13 heures. Au Caire, Emmanuel Macron en visite d’État en Égypte, sort d’un entretien avec son homologue Abdel Fattah al-Sissi. C’est une visite compliquée : alors que l’Élysée avait annoncé la signature
d’une avalanche de contrats pour près d’un milliard d’euros, plusieurs ne seront finalement pas signés ou contre toute attente transformés en simples protocoles d’accord.

Le chef d’État français a aussi prévenu : si un an et demi auparavant il avait…

Voir l’article original 2 994 mots de plus

Yémen : les Émirats arabes unis soupçonnés de livrer des armes occidentales aux milices – JeuneAfrique.com

Non classé

RESEAU ACTU

Yémen : les Émirats arabes unis soupçonnés de livrer des armes occidentales aux milices – JeuneAfrique.com:

Amnesty International a accusé ce mercredi les Émirats arabes unis, engagés militairement au Yémen, de fournir des armes de pointe d’origine occidentale à des milices yéménites, quelques heures après des inquiétudes exprimées sur ce sujet par un général américain.

Le général Joseph Votel, chef des forces américaines au Moyen-Orient, a fait part de ses préoccupations à des sénateurs après une enquête de la chaîne CNN, selon laquelle des équipements fournis par Washington à l’Arabie saoudite et aux Émirats avaient été utilisés par des milices au Yémen. Amnesty international a également publié une enquête dénonçant les accointances occidentales avec les pays du Golfe.

Des armes transférées à Al-Qaïda ?

Selon CNN, la coalition menée par l’Arabie saoudite a transféré des armes et des véhicules militaires fabriqués par les États-Unis à des combattants liés à…

Voir l’article original 503 mots de plus

La Russie appelle les Etats-Unis d’Amérique à retirer leurs troupes de la région d’al-Tanf

Non classé

MIRASTNEWS

Le président des Etats-Unis d’Amérique a annoncé le retrait des forces des Etats-Unis d’Amérique, mais peu de progrès ont été accomplis, alors que la situation humanitaire à Al-Rukban continue de se détériorer, écrit SANA.

La Russie a appelé les États-Unis d’Amérique à retirer immédiatement leurs troupes de la région syrienne d’al-Tanf, exprimant sa préoccupation face à la situation dans le camp d’al-Rukban.

Mercredi, un représentant du ministère russe des Affaires étrangères à la Commission mixte de coordination des ministères et des institutions russes a appelé Washington à retirer immédiatement ses forces d’Al Tanf et à transférer la supervision de cette zone au gouvernement syrien.

Pour sa part, le directeur du Centre de gestion de la défense nationale, Mikhail Mezentsev, a déclaré que Moscou était toujours sérieusement préoccupée par les conditions de vie des Syriens déplacés dans le camp d’al-Rukban, dont la situation s’est détériorée.

Mezentsev a indiqué que l’Organisation mondiale…

Voir l’article original 171 mots de plus

Un journaliste de MSNBC pense que les troupes des Etats-Unis d’Amérique en Syrie se battent contre Assad, pas Daesh (VIDÉO)

Non classé

MIRASTNEWS

CC0

Mercredi, lors de l’émission « Morning Joe » sur MSNBC, la candidate à la présidence démocrate, Tulsi Gabbard, a été grillée par son opposition à l’intervention des Etats-Unis d’Amérique en Syrie. En tentant de tromper le législateur, la correspondante Kasie Hunt a suggéré à un moment donné que les troupes des Etats-Unis d’Amérique étaient en Syrie pour combattre l’armée arabe syrienne au lieu de Daesh.

Il est toujours embarrassant de voir le sujet de votre entretien figurer sur votre propre programme. Hunt sait maintenant ce que l’on ressent après que Gabbard, le représentant démocrate d’Hawaii qui avait annoncé sa candidature à l’élection présidentielle de 2020, ait renversé les rôles de Hunt et de ses correspondants qui tentaient de percer l’opposition catégorique de Gabbard à l’intervention des Etats-Unis d’Amérique dans la guerre civile en Syrie.

« Que dites-vous aux électeurs démocrates qui vous ont vu aller là-bas, et que dites-vous aux militaires qui…

Voir l’article original 680 mots de plus