Syrie: le doute s’installe en France

Non classé

Salimsellami's Blog

La politique syrienne de l’Élysées’est grippée tout comme le système politique et social dont il est représentant. Lors d’un point de presse tenu avec le ministre jordanien des A.E, Jean-Yves Le Drian a affirmé, dimanche 13 janvier, ne pass’opposerà la candidature de Bachar al-Assad aux élections en Syrie,car il y a un, mais:«Assad n’a pas gagné la paix».

En ce sens, Paris n’est donc pas opposé à la participation de Bachar al-Assad aux élections en Syrie à en croire le chef du Quai d’Orsay qui s’exprimait lors d’une conférence conjointe avec Aymen Safadi, son homologue jordanien. Malgré ceci, la France macroniste n’envisage pas de retrait de Syrie, puisqu’en Syrie, justement, «il y a deux guerres croisées. Il y a une guerre contreDaechqui n’est pas achevée, et ceux qui considèrent que Daech a été éradiqué se trompent» etpuis «il y a une guerre civile interne, et parfois les deux guerres sont…

Voir l’article original 373 mots de plus