Trump « ferme » les services publics et « se retire » de Syrie : pourquoi ?

Non classé

Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

Trump se trouve chroniquement confronté à une classe politique qui est fascinée par le mythe des frontières ouvertes comme par celui de la distribution internationale du travail, quelles que soient les conséquences pour les salariés et petits entrepreneurs des États de la planète. La « gauche » et la « droite » marchent ainsi de conserve afin de détruire les principes mêmes de la souveraineté comme de l’identité, urbi et orbi, au besoin en utilisant l’immense puissance militaire américaine. La récente crise budgétaire « sur le mur » comme le scandale provoqué par Trump en annonçant son intention de quitter la Syrie (voire l’Afghanistan) illustrent donc l’éternel combat entre ceux de Neptune (le grand large) et ceux de Tellus (les racines).

Cela soulève un autre « problème de fonds » : l’incapacité du pays à reconsidérer des pratiques…

Voir l’article original 3 768 mots de plus

Bernard Kouchner entre illégalement en Syrie

Non classé

Salimsellami's Blog

L’ancien ministre des Affaires étrangères français, Bernard Kouchner, est entré illégalement en Syrie, le 1er décembre 2018. Il a participé au Forum international sur le nettoyage racial et le changement démographique, organisé dans la zone occupée par les États-Unis et administrée par les miliciens kurdes du PKK.

Lors de l’invasion de l’Iraq par la Coalition pro-US, M.Kouchner avait tenté en vain d’être désigné comme représentant spécial du secrétaire général de l’Onu dans le Kurdistan iraquien, comme il l’avait été au Kosovo après la conquête de l’Otan.

Le 4 juillet 2011, Bernard Kouchner et Bernard-Henry Lévy étaient les têtes d’affiche d’une réunion organisée à Paris par les Frères musulmans et l’État d’Israël en faveur du renversement de la République arabe arabe syrienne. Cette manifestation, très médiatisée, permit de faire adhérer la classe politique française au projet états-unien de destruction des structures étatiques en Syrie.

http://www.voltairenet.org/article204296.html

Voir l’article original

Pourquoi les États-Unis déguerpissent soudain de Syrie ?

Non classé

Salimsellami's Blog

L’US Air Force est condamnée à la défaite si elle affronte l’armée arabe syrienne qui dispose désormais des matériels anti-aériens russes, les meilleurs au monde. Elle n’a d’autre choix que de partir avant l’humiliation.
L’Histoire se répète. Jadis, en Iraq les États-Unis avaient utilisé des combattants kurdes auxquels ils promirent un État avant de les laisser massacrer par Saddam Hussein. Aujourd’hui, ils laissent d’autres Kurdes auxquels ils ont aussi promis un État seuls face à la Turquie.
Dans quelques mois, la guerre sera finie. Après huit ans de combats et le sacrifice de dizaines de milliers de mercenaires islamistes, le rêve de l’Otan de détruire les structures étatiques de la Syrie aura échoué.

JPEG - 43.4 ko

Il y a une semaine, deux batteries de fusées S-300 ont été déployées à Deir Ez-zor, dans l’est de la Syrie. Immédiatement après, l’intensité des vols de la Coalition dirigée par les États-Unis a diminué de 80%…

Voir l’article original 618 mots de plus

Quand des banques françaises participent à la colonisation israélienne

Non classé

Salimsellami's Blog

Huit associations et deux centrales syndicales publient aujourd’huiLes liaisons dangereuses des banques et assurances françaises avec la colonisation israélienne,un rapport d’une trentaine de pages qui dénonce la complicité des groupes financiers françaisBNPParibas, Crédit agricole, Société générale, Banques populaires-Caisses d’épargne (BPCE) et Axa avec les banques et entreprises israéliennes impliquées dans la colonisation des territoires palestiniens occupés.

Colonie de Homat Shemuel, Jérusalem-Est.
Ronan Shenhav, 30 décembre 2016.

La création par Israël de colonies de peuplement dans le Territoire palestinien occupé depuis 1967, y compris Jérusalem-Est, n’a aucun fondement en droit et constitue une violation flagrante du droit international et un obstacle majeur à la réalisation de la solution des deux États et à l’instauration d’une paix globale, juste et durable.

Résolution 2334du Conseil de sécurité de l’ONU, décembre2016.

Peu avant cette résolution2334 du Conseil de sécurité de l’ONU— dernière d’une longue série concernant Israël—, le Conseil de l’Union européenne…

Voir l’article original 770 mots de plus

Syrie : Trump signe l’ordre de retrait des troupes américaines

Non classé

RESEAU ACTU

Syrie : Trump signe l’ordre de retrait des troupes américaines:

Le président avait annoncé le retrait des troupes américaines de Syrie quelques jours plus tôt. C’est désormais acté, les États-Unis laissent ainsi le champ libre à la Turquie.

«Nos troupes rentrent à la maison». Comme à son habitude, Donald Trump a tweeté pour résumer son appel téléphonique avec le président turc, Recep Tayyip Erdogan, à propos du rapatriement des militaires américains de Syrie. Le Pentagone a par ailleurs assuré dimanche que le départ était acté, l’ordre de retrait étant désormais signé.

» LIRE AUSSI – Syrie: le retrait américain ouvre la voie à la Turquie

Donald Trump avait surpris ses alliés mercredi en annonçant le départ des quelque 2000 militaires américains présents dans le nord-est de la Syrie, où ils combattent les djihadistes aux côtés des Forces démocratiques syriennes (FDS), une coalition de milices arabo-kurdes. Il a assuré dimanche…

Voir l’article original 319 mots de plus

Nouvel Ordre Mondial:L’ONU garde le silence sur les persécutions contre les chrétiens par les terroristes islamistes

Non classé

Michelduchaine

  • « Deux jeunes hommes masqués sont entrés dans la pharmacie et ont traîné mon père à l’extérieur. Ils lui ont dit de se mettre à genoux dans la rue. Ils ont mis deux armes à feu collées à la tête de mon père et lui ont dit de se convertir à l’islam. Mais il secoua la tête et tire sur lui. » – Portes ouvertes, 23 août 2018, Égypte.
  • « Notre père, Bashir Masih, était un ouvrier sanitaire », a expliqué le fils de la famille, Fiaz Masih. « Il a construit cette maison il y a quelques années, lorsqu’il a pris sa retraite. Toutefois, les musulmans ne pouvaient pas supporter que les chrétiens vivent dans une maison aussi grande, bien meublée. Nous sommes la seule famille chrétienne du quartier. Par conséquent, ils ont commencé à nous menacer de quitter la maison, sinon ils nous [accuseraient] de blasphémer contre l’islam.  » – Pakistan.
  • « L’Indonésie avait la réputation d’interpréter…

Voir l’article original 5 391 mots de plus

Trump’s Syria Withdrawal Is A Simple Case Of Foreign Policy Realism

Non classé

Strategika51 Intelligence

President Trump’s decision to withdraw US troops from Syria is being denounced by an impressive range of critics claiming that it is a surrender to Turkey, Russia, Syria and Iran – as well as a betrayal of the Kurds and a victory for Isis.

The pullout may be one or all of these things, but above all it is a recognition of what is really happening on the ground in Syria and the Middle East in general.

This point has not come across clearly enough because of the undiluted loathing for Trump among most of the American and British media. They act as a conduit for the views of diverse figures who condemn the withdrawal and include members of the imperially-minded foreign policy establishment in Washington and terrified Kurds living in north-east Syria who fear ethnic cleansing by an invading Turkish army.

Opposition to Trump’s decision was supercharged by the resignation…

Voir l’article original 1 061 mots de plus

Syrie: des kurdes réclament une zone d’exclusion aérienne à la France, d’autres négocient avec Damas ou le naufrage d’une cause

Non classé

Strategika51 Intelligence

Le retrait d’une partie des forces US de Syrie met les forces kurdes réclamant la création d’une entité semi-étatique en position de faiblesse par rapport aux forces locales pro-turques.

Ces dernières ne cessent de renforcer leur position et de monter en puissance sous l’ombre protectrice d’Ankara, qui ne cache nullement ses ambitions géostratégiques dans ce que les turcs considèrent comme leur arrière basse-cour.

Cette situation pousse les kurdes à adopter deux attitudes contradictoires: négocier avec Damas ou se mettre sous la tutelle d’une autre puissance impliquée dans le conflit syrien.

L’appel par des activistes kurdes lancé à la France pour établir une zone d’exclusion aérienne au dessus de l’extrême Nord de la Syrie révèle non seulement le désespoir de certains meneurs politiques kurdes mais leur méconnaissance totale de la situation régionale et internationale.

Ni la France ni le Royaume-Uni n’ont ni le pouvoir ou la volonté de mettre sur place…

Voir l’article original 414 mots de plus

Syrie: des kurdes réclament une zone d’exclusion aérienne à la France, d’autres négocient avec Damas ou le naufrage d’une cause

Non classé

Strategika51 Intelligence

Le retrait d’une partie des forces US de Syrie met les forces kurdes réclamant la création d’une entité semi-étatique en position de faiblesse par rapport aux forces locales pro-turques.

Ces dernières ne cessent de renforcer leur position et de monter en puissance sous l’ombre protectrice d’Ankara, qui ne cache nullement ses ambitions géostratégiques dans ce que les turcs considèrent comme leur arrière basse-cour.

Cette situation pousse les kurdes à adopter deux attitudes contradictoires: négocier avec Damas ou se mettre sous la tutelle d’une autre puissance impliquée dans le conflit syrien.

L’appel par des activistes kurdes lancé à la France pour établir une zone d’exclusion aérienne au dessus de l’extrême Nord de la Syrie révèle non seulement le désespoir de certains meneurs politiques kurdes mais leur méconnaissance totale de la situation régionale et internationale.

Ni la France ni le Royaume-Uni n’ont ni le pouvoir ou la volonté de mettre sur place…

Voir l’article original 414 mots de plus