Échec des raids israéliens en Syrie : l’agresseur devient victime et accuse sa victime d’agression

Non classé

Strategika 51

Si votre pays subit une attaque aérienne ou de missiles et que votre système de défense anti-aérienne riposte à cette attaque, alors votre pays est considéré comme un agresseur.

Voici un cas de figure que le Droit International devrait inclure.

Moralité : la riposte syrienne a du être solide et assez impressionnante pour que des missiles Sol-Air S-200 ayant pénétré l’espace aérien israélien soient considérés comme des missiles offensifs.

Les missiles israéliens ont été lancés depuis les airs, au dessus du Liban, pays qui ne dispose d’aucune défense aérienne, et ciblaient des objectifs statiques au sol à l’intérieur de la Syrie (Jamraya et Kisswa à l’ouest et au sud-ouest de Damas) et sont donc considérés comme des missiles Air-Sol.

Ces missiles Air-Sol israéliens ont été interceptés par des missiles Sol-Air syriens et pour la première fois, les syriens ont tiré une salve de missiles poursuivant les appareils israéliens filant à…

Voir l’article original 187 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s