Des civils syriens saisissent des puits de pétrole d’un groupe rebelle

Non classé

MIRASTNEWS

Un groupe important de civils syriens a pris le contrôle de plusieurs puits de pétrole dans l’Est de la Syrie après des affrontements avec le groupe rebelle des Forces démocratiques syriennes (Syrian Democratic Forces), a rapporté aujourd’hui le journal iranien Fars News, citant des informations communiquées par l’observatoire syrien des droits de l’homme basé au Royaume-Uni.

Selon le rapport, le groupe rebelle, qui comprend des combattants kurdes et arabes soutenus par les Etats-Unis d’Amérique (EUA), avait amassé du carburant, refusant de le fournir aux communautés de la province syrienne de Deir ez Zor, dans l’Est du pays, provoquant ainsi une flambée des prix.

Deir ez-Zor abrite l’un des plus grands gisements de pétrole de la Syrie, Al Omar, qui, avant la guerre civile en Syrie, avait pompé 30 000 b/j de pétrole brut. L’État islamique, qui a joué un rôle de premier plan dans la guerre civile syrienne, a contrôlé…

Voir l’article original 259 mots de plus

Égypte : le gouvernement terrifié par les « gilets jaunes »

Non classé

Strategika51 Intelligence

Le gouvernement égyptien semble terrifié et tétanisé par la crise des gilets jaunes en France au point où il a ordonné des restrictions draconiennes concernant l’importation, la confection, la vente et l’usage de gilets jaunes dans le pays.

Une instruction sécuritaire interdit depuis vendredi dernier la vente ou la distribution de gilets jaunes ou oranges aux civils et des travailleurs du BTP se sont vu interdire d’en porter sous peine d’emprisonnement.

Le port d’un gilet de sécurité est donc passible de prison en Égypte.

L’Égypte est dirigée par une dictature militaire extrême où aucune voix discordante n’a voix au chapitre et où l’économie ruinée dépend fortement de l’aide saoudienne et des touristes étrangers dont un nombre croissant de visiteurs israéliens dans le Sud de la péninsule du Sinaï.

Voir l’article original

« Nous sommes en train d’envahir le monde »

Non classé

Strategika51 Intelligence

Il suffit parfois d’un commentaire un tant soit peu lyrique de la part d’un premier ministre israélien embourbé jusqu’au cou dans des affaires de corruption pour confirmer quelques doutes sur la véritable révolution des affaires militaires israéliennes.

En annonçant l’autorisation octroyée par le Sultanat d’Oman pour le survol des avions civils de la compagnie aérienne El Al, Netanyahou s’est laissé aller à une petite envolée lyrique sur les capacités militaires de l’Armée de l’Air israélienne en évoquant une grande révolution.

« Nos avions survolent l’Égypte et le Tchad et bientôt le Soudan…nous sommes en train d’envahir le monde et ceci est une véritable révolution » !

On savait jusqu’ici que des avions de guerre survolaient allègrement, sans préavis, sans aucun souci et sans problème le Liban et parvenaient depuis peu de temps à survoler l’Égypte sans être détectés par les radars mais les survols du Tchad et du Soudan sonnent comme des…

Voir l’article original 72 mots de plus

Le meurtre de Khashoggi a ses racines dans une querelle de familles saoudi -saoudiennes

Non classé

Salimsellami's Blog

Le journaliste saoudien Jamal Khashoggi parle sur son téléphone portable lors du Forum économique mondial 2011 à Davos, en Suisse.

Derrière le meurtre brutal de Jamal Khashoggi se cache une lutte de pouvoir au sein de la famille royale saoudienne, qui a contribué à nourrir la paranoïa et l’imprudence du prince héritier Mohammed bin Salman.Cette rage à la cour royale a finalement entraîné la mort et le démembrement d’un journaliste du Washington Post.

Les premières scènes de cette querelle de famille ont eu lieu en janvier 2015 dans une suite d’hôpital VIP à Riyadh, alors que le roi Abdullah était étendu sur son lit de mort.Selon un Saoudien qui se trouvait à l’hôpital à l’époque, les fils et les courtisans d’Abdullah ont brièvement retardé l’information de son successeur, le roi Salman, que le monarque était mort – dans l’espoir peut-être de contrôler la réserve d’argent de la cour et de…

Voir l’article original 5 201 mots de plus

Vidéo: l’armée syrienne révèle une énorme cachette de munitions et d’armes de terroristes

Non classé

MIRASTNEWS

Les soldats de l’armée syrienne ont montré aux journalistes un énorme dépôt d’armes et de munitions que les groupes terroristes avaient cachés dans des zones rurales du gouvernorat de Deraa, au sud-ouest du pays.

Le correspondant de Sputnik a rapporté sur les lieux que l’entrepôt avait été découvert au cours de travaux de déminage dans les zones rurales libérées des extrémistes. Les villes et les villages ont d’abord été nettoyés et le moment est venu pour les champs de culture et autres zones de moindre accès.

Les forces syriennes ont déclaré qu’au cours du dernier mois, des découvertes de ce type ont eu lieu régulièrement. Dans la plupart des cas, ces cachettes sont des missiles TOW des Etats-Unis d’Amérique, mais également des drones et des systèmes de communication par satellite.

Vidéo:La défense russe montre les drones abattus en Syrie

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Voir l’article original

La lutte des kurdes de Turquie : de mouvement aux aspirations nationales au mouvement social

Non classé

Rencontre avec Elsa Tulin Sen

ATER à l’Université Paris-Est Créteil.

Diplômée de l’Université Paris Sorbonne (Paris IV) et du Boston College, elle est titulaire d’un doctorat du département des études moyen-orientales du King’s College (Londres). Sa thèse portait sur les dynamiques passées et présentes du mouvement kurde en Turquie, dans une perspective de mouvement social.

Elle a été chargée d’enseignements sur le Moyen-Orient au King’s College (Londres) et a également enseigné la sociologie du travail et la culture générale à l’IESEG École de Management et la sociologie anglaise à la Sorbonne.

Discutant : Didier Le Saout, Maître de conférences au département Relations euro-méditerranéennes – Monde maghrébin, à l’Université Paris 8.

Il est l’auteur, avecSabri Cigerli, de Öcalan et le PKK. Les mutations de la question kurde, Maisonneuve et Larose, 2005.


Mardi 11 décembre à 14h30 au Collège de France
3 rue d’Ulm, Paris 5e


Entrée gratuite

Inscription obligatoire

Voir l’article original

Le temps où l’on pouvait impunément frapper Gaza est révolu !

Non classé

Salimsellami's Blog

Photo : al-Tahrir
Combattants des Brigades Izz ad-Din al-Qassam – Gaza, 20 juillet 2017 – Photo : al-Tahrir

Lorsque le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a ordonné à son armée de mener le 12 novembre uneopérationlimitée dans la bande de Gaza sous blocus, il n’a certainement pas anticipé que son aventure militaire déstabiliserait son gouvernement et menacerait la survie même de sa coalition d’extrême-droite.

Mais il l’a fait, d’autant plus que de nombreuses enquêtes de police menées dans diversesaffaires de corruptionimpliquent la famille de Netanyahu et ses plus proches collaborateurs.

Suite à l’opération bâclée à Gaza qui a entraîné l’assassinat de sept Palestiniens et la mort d’un commandant de l’armée israélienne, la coalition de Netanyahu a commencé à se désagréger, ne nécessitant qu’un dernier coup de pouce pour qu’elle ne s’effondre complètement.

Tout a commencé avec la démission du ministre de la Défense du pays,Avigdor Lieberman, qui…

Voir l’article original 1 101 mots de plus

Syrie : Retour des objets hostiles non identifiés au dessus de l’aéroport de Damas

Non classé

Strategika51 Intelligence

Apparament, les objets hostiles non identifiés sont encore réapparus sur l’ensemble des radars du dispositif de la défense aérienne syrienne avant de disparaître aussi mystérieusement qu’ils sont apparus.

D’ailleurs, leur existence est remise en question dans le monde réel par les meilleurs experts en la matière.

Cette fois-ci, les objets hostiles détectés sur les radars syriens sont subitement apparus au dessus de l’aéroport international de Damas, déclenchant des tirs de canons AA de systèmes Pantsir S-1.

Les militaires syriens n’ont pas tardé à savoir qu’il n’y avait aucune cible dans le ciel de Damas.

Sur les radars les plus performants de la défense syrienne, les choses étaient un peu plus compliquées : une attaque aérienne en règle était en cours !

L’Armée syrienne a émis un communiqué vers le début de soirée confirmant l’interception d’objets volants ennemis avant de se rétracter. Même son de cloche du côté de l’Agence syrienne.

Voir l’article original 207 mots de plus