Les limites de la gestion sécuritaire d’Israël en Cisjordanie

Non classé

RESEAU ACTU

Les limites de la gestion sécuritaire d’Israël en Cisjordanie:

En quelques jours, le territoire vient de revenir au premier plan, en raison des attaques meurtrières palestiennes qui y ont été commises contre des civils et des soldats.

Israël avait détourné le regard de la Cisjordanie. Depuis la fin mars et le lancement de la « marche du retour » dans la bande de Gaza, c’est ce territoire sous blocus, en détresse humanitaire, qui avait concentré l’attention générale.

Mais en quelques jours, la Cisjordanie vient de revenir au premier plan, en raison de plusieurs attaques meurtrières commises par des Palestiniens contre des civils et des soldats. La gestion purement sécuritaire du conflit, privilégiée de longue date
par les autorités israéliennes, est ainsi mise à l’épreuve.

Le 7 octobre, Ashraf Naalowa, 23 ans, avait tué par balles deux collègues israéliens travaillant comme lui dans une usine de la zone industrielle de Barkan. Après plus…

Voir l’article original 1 072 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s