La coalition dirigée par les Etats-Unis d’Amérique à Dayr al-Zawr en Syrie a tué 206 civils en novembre: Observateur

Non classé

MIRASTNEWS

Cette image de fichier montre de la fumée qui s’échappe à la suite d’une frappe aérienne de la coalition dans le quartier ouest d’Al Daraiya, dans la ville de Raqqa, dans le nord du pays, en Syrie. (Photo AFP)

Un soi-disant groupe de surveillance a déclaré que plus de deux cents civils ont perdu la vie alors que la coalition dirigée par les Etats-Unis d’Amérique prétendument combattue contre le groupe terroriste Daesh Takfiri a lancé des frappes aériennes sur la province syrienne de Dayr al-Zawr en novembre.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme basé en Grande-Bretagne a rapporté que près de 206 civils avaient été tués lors des raids aériens du mois dernier.

Il y a 77 personnes âgées de moins de 18 ans qui figuraient parmi les décès, en plus de 57 femmes victimes.

Les raids aériens menés par les États-Unis d’Amérique ont également blessé des centaines de civils…

Voir l’article original 503 mots de plus

L’Iran parmi les premières puissances de missiles du monde : ministre de la Défense

Non classé

MIRASTNEWS

Cette photo montre les tirs de missiles sol-air à moyenne portée Shalamcheh lors d’exercices communs de l’armée de l’air iranienne et de la division aérospatiale du Corps des gardiens de la révolution islamique (IRGC) le 6 novembre 2018. (Par l’agence de presse Tasnim)

Le général de brigade iranien Amir Hatami, ministre de la Défense iranien, a déclaré que la République islamique d’Iran figurait aujourd’hui parmi les plus grandes puissances lance-missiles au monde, bien qu’elle ait fait l’objet de sanctions sévères au cours des 40 dernières années.

« Aujourd’hui, l’Iran fait partie des plus grandes puissances mondiales en matière de construction de missiles, radars, véhicules blindés et véhicules aériens sans pilote (UAV) », a déclaré le ministre iranien de la Défense dimanche dans une interview exclusive à IRNA, soulignant que la puissance de défense iranienne était censée envoyer le message de paix et d’amitié aux autres nations.

« L’Iran a réussi à atteindre une…

Voir l’article original 567 mots de plus

« Je suis inquiet » : une vidéo témoigne de l’échange entre Macron et « MBS » en marge du G20

Non classé

RESEAU ACTU

« Je suis inquiet » : une vidéo témoigne de l’échange entre Macron et « MBS » en marge du G20:

Le président s’est entretenu quelques minutes avec le prince saoudien Mohammed Ben Salman, lors du sommet qui se tient en Argentine. Des images de cet aparté ont été mises en ligne.

Emmanuel Macron s’est entretenu quelques minutes avec le prince saoudien Mohammed Ben Salman avant même l’ouverture du sommet du G20 à Buenos Aires en Argentine, vendredi 30 novembre, lorsqu’il l’a croisé dans l’espace réservé aux chefs d’Etat. Une rencontre informelle filmée alors que le président français semble partager ses inquiétudes à « MBS » concernant le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi par les autorités saoudiennes et la situation au Yémen.

Divers médias ont relayé sur Twitter une vidéo de quelques minutes de cet aparté, dont la source originale restait pour l’heure indéterminée. Le directeur de cabinet de « MBS », Bader Al-Asaker, a republié la…

Voir l’article original 427 mots de plus

Le commandant de la Véme flotte US a été « suicidé »

Non classé

Strategika51 Intelligence

Le vice-Amiral Scott Stearney, commandant depuis sept mois la Véme flotte US, basé au royaume du Bahreïn, a « été suicidé » pour des raisons inconnues.

L’US Navy a annoncé la mort de Stearney hier soir en précisant que la ou les causes de son décès demeurent inconnue(s).

La marine US a été très prompte à préciser également que la mort du vice-Amiral n’avait rien de suspect :

 »

The Naval Criminal Investigative Service and the Bahraini Ministry of Interior are cooperating on the investigation, but at this time no foul play is suspected

 »

Stearney, ancien pilote de l’aéronavale ayant dirigé un groupe d’attaque en Afghanistan en octobre 2001, ne cachait pas beaucoup ses critiques à l’égard de la baisse qualitative des moyens et des tactiques de la marine dans un contexte fort tendu marqué par la multiplication des incidents en haute mer, la perte de bâtiments de surface et …la…

Voir l’article original 182 mots de plus

Hezbollah libanais :  » la moindre roquette israélienne sur le Liban et nous riposterons ! « 

Non classé

Strategika51 Intelligence

Le dernier discours du Secrétaire général du Hezbollah libanais est fort inhabituel et donne des sueurs froides aux dirigeants israéliens.

En effet, le Hezbollah libanais dont les forces se battent en Syrie aux côtés de l Armée Arabe Syrienne impose une nouvelle ligne rouge aux israéliens qui leur sera très difficile de ne pas dépasser.

Grosso modo, le Hezbollah interdit totalement le Liban à l’aviation ou l’artillerie israélienne sous peine d’une riposte automatique et très graduée.

Cela veut dire que le Hezbollah libanais, qui demeure le seul mouvement politique armé au monde à avoir tenu tête et enraillé les plans stratégiques israéliens dans la région dispose de nouvelles capacités de combat et d’armes nouvelles.

On verra très bientôt si les israéliens s’abstiendront de mener des raids aériens ou de lancer des roquettes sur le Liban, chose dont ils ont pris l’habitude de faire depuis des décennies sans la moindre condamnation…

Voir l’article original 12 mots de plus

Ran Halévi : «Il n’y a pas de dictateur modéré en Orient»

Non classé

RESEAU ACTU

Ran Halévi : «Il n’y a pas de dictateur modéré en Orient»:

Les efforts des Occidentaux pour distinguer colombes et faucons parmi les dirigeants en Irak, en Syrie, en Égypte ou en Arabie saoudite n’a pas de sens, si l’on entend porter par là une appréciation sur le régime de ces pays, argumente l’historien.

C’est un trait propre aux gouvernements démocratiques que de se méprendre sur la nature des régimes autoritaires ; d’imaginer pouvoir les modérer, les réformer, par le dialogue, les bienfaits économiques, ou l’emploi de la force. Le «wilsonisme botté» de l’Administration Bush, comme l’a nommé Pierre Hassner, n’a avancé la démocratie nulle part. En Irak, les Américains ont soutenu un gouvernement présenté comme modéré à coup de milliards de dollars en assistance matérielle et militaire. Sauf que ce gouvernement à dominante chiite n’avait rien de très modéré: son autoritarisme sectaire allait générer une violente opposition sunnite…

Voir l’article original 881 mots de plus

Au Yémen, des armes françaises tuent et des petites filles sont vendues au plus offrant

Non classé

Salimsellami's Blog

Loin de s’opposer aux crimes de guerre commis par la coalition saoudienne au Yémen, l’Etat français n’a de cesse d’alimenter en armes un conflit dont les petites filles sont les premières victimes                                                                             

Depuis mars 2015, la coalition saoudienne a mené plusieurs raids aériens au cours desquelles elle a bombardé des écoles, des hôpitaux mais aussi des lieux de rassemblement tels que les mariages et les funérailles. Bilan: des milliers de victimes civiles et des millions de déplacés.

Selon le dernier rapport annuel sur les exportations d’armes françaises, le gouvernement a approuvé 174 nouvelles licences d’exportations d’armements vers l’Arabie Saoudite, dont 12 licences d’une valeur de 4 milliards d’euros pour des matériels…

Voir l’article original 889 mots de plus

Le raid américano-israélien du 30 novembre 2018 est un défi à la Russie

Non classé

Strategika51 Intelligence

Quelques informations émergent concernant le raid mené par les États-Unis et Israël en Syrie dans la soirée du 30 novembre 2018.

Le raid aurait été mené par des missiles suivis par des avions à réaction sans pilote d’un type inconnu dans un contexte de brouillage électromagnétique intense. Des F-35A ont participé au raid mais n’auraient pas pénétré l’espace aérien syrien.

La défense aérienne syrienne a été prise de frénésie : les radars indiquaient des centaines d’objets intrus à la fois venant de toutes les directions. Or, selon les sources militaires les mieux informées, il n’y aurait eu moins d’une dizaine d’objets réels au dessus de Kuswa au Sud de Damas et si l’on en croit la partie syrienne, tous les intrus auraient été abattus.

Ce bilan n’est étayé par aucun enregistrement vidéo ni document photographique.

La participation de drones connus dans le raid du 30/11/2018 est exclue. La vitesse assez…

Voir l’article original 278 mots de plus