Plus de 50 personnes hospitalisées à Alep en Syrie après que des militants aient pilonné une ville avec du gaz toxique – les rapports

Non classé

MIRASTNEWS

© YouTube / SANA News Agency

Au moins 50 résidents des quartiers syriens d’Alep ont été traités pour des symptômes d’empoisonnement au gaz toxique, après que des militants aient attaqué la zone résidentielle avec des munitions remplies de gaz, ont rapporté les médias syriens.

Les quartiers d’Al-Khalidiye et d’Al Zahraa, ainsi que la rue du Nil, ont été visés par des tirs de roquettes samedi soir, a rapporté l’agence de presse syrienne SANA. Les munitions utilisées par les rebelles ont été manipulées avec du gaz toxique, provoquant l’asphyxie de dizaines de civils, a déclaré l’agence.

Selon les autorités médicales, la substance dangereuse a déjà été identifiée comme étant du chlore.

Le chef du département de la santé de la ville syrienne d’Alep, Ziad Haj Taha, a annoncé que 50 personnes avaient été conduites dans deux hôpitaux d’Alep après le bombardement, soulignant que le nombre de blessés allait probablement augmenter.

« Les…

Voir l’article original 1 583 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s