Prison à vie pour un chercheur britannique aux Emirats arabes unis

Non classé

RESEAU ACTU

Prison à vie pour un chercheur britannique aux Emirats arabes unis:

Matthew Hedges, 31 ans, avait été inculpé le 10 octobre d’espionnage pour le compte d’une entité étrangère. Le verdict, rendu en cinq minutes et en l’absence de l’avocat de l’accusé, suscite un tollé au Royaume-Uni, allié historique des EAU.

Le maccarthysme ultra-autoritaire, impulsé par le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salman, dont l’ombre plane aussi bien sur l’assassinat du journaliste Khashoggi que sur les tortures infligées aux militantes féministes emprisonnées dans le royaume, fait visiblement des émules aux Emirats arabes unis (EAU).

Un tribunal de cette fédération de sept principautés, alliée modèle des Etats-Unis et partenaire de Riyad dans la guerre au Yémen, a condamné mercredi 21 novembre, un étudiant britannique qui menait des recherches sur son sol, à la prison à vie pour « espionnage ».

Le verdict, rendu en cinq minutes et en l’absence de…

Voir l’article original 501 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s