Mainmise des généraux sur le ciment égyptien

Non classé

Salimsellami's Blog

Ouvriers de Tourah Cement Company, la plus ancienne cimenterie d’Égypte.

Sur l’autoroute de 120km qui relie le gouvernorat de Beni Suef au Caire, trois imposantes constructions se dressent en plein désert: une aciérie, propriété d’un affairiste proche des services de renseignement militaire, une prison et la plus grande cimenterie du monde contrôlée par l’armée égyptienne. Le 15août 2018, le président Abdel Fattah Al-Sissi a inauguré en grande pompe ce gigantesque complexe d’une capacité de 12,8millions de tonnes/an (Mt/an) qui a bouleversé le marché du ciment en Égypte. Sixième producteur mondial en 2017, sa production totale (69Mt/an) est le fait de 29entreprises. À partir de 2015, l’armée a augmenté sa production de 4Mt/an, la portant à plus de 22Mt/an et a porté un coup sévère à ses concurrents du privé comme du secteur public, conduisant notamment à la disparition d’un important groupe appartenant à l’État.

FERMETURE DES ENTREPRISES D’ÉTAT

Al-Quomia a…

Voir l’article original 873 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s