La Belgique opte pour le F-35 ; l’Arabie Saoudite maître du sort du futur avion de combat franco-allemand

Non classé

Strategika 51

La Belgique a choisi l’avion de combat US Lockheed Martin F-35 Lightning II pour renouveler sa flotte vieillissante d’appareils General Dynamics F-16 au détriment de l’Eurotyphoon et du Dassault Rafale.

Au delà des considérations politiques internes inhérentes à la Belgique et d’autres, externes liées au jeu d’équilibre européen et le poids de l’Alliance atlantique, le choix du F-35 parie sur l’avenir de cet plate-forme de combat  appelée à être développée durant les quarante prochaines années.

Le Typhoon et le Rafale sont des avions de combat aux prestations équivalentes dont l’exportation fut quasiment soutenue par un seul pays fort influent :  l’Arabie Saoudite. C’est Ryad en effet qui a déterminé et financé la vente de Rafales à l’Égypte et pèse de tout son poids sur ses partenaires du CCG et notamment les Émirats Arabes Unis pour faire de même dans le cadre d’un lobbying contraignant. C’est encore Ryad qui a été…

Voir l’article original 442 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s