Syrie : des forces soutenues par Washington subissent de lourdes pertes dans des combats avec Daech dans l’est du pays

Non classé

Strategika 51

Des centaines de combattants mercenaires d’un groupe soutenu directement par les États-Unis ont été tués au combat avec des mercenaires de Daech dans l’est désertique de la Syrie.
Un premier bilan officiel et minimaliste faisait état de plus de 60 combattants tués mais des observateurs de l’Armée syrienne estiment que le bilan des pertes est nettement plus élevé.
L’offensive de Daech contre le groupe supplétif US n’a pas été contré par des hélicoptères d’attaque US comme ce fut le cas lors des combats avec des milices iraniennes ou le groupe Wagner. Ce fait laisse supposer un piège ou une opération sous faux drapeau visant à contrôler les forces supplétives ou à établir une nouvelle situation favorisant la réapparition de Daech dans la région.
Une manipulation de pions visant à préparer la prochaine bataille de l’Euphrate, une des priorités de Damas après celle, reportée d’Idleb.

Voir l’article original

Publicités

Emmanuel Macron: les ventes d’armes à Ryad n’ont « rien à voir avec M. Khashoggi »

Non classé

RESEAU ACTU

Emmanuel Macron: les ventes d’armes à Ryad n’ont « rien à voir avec M. Khashoggi »:

Vendredi, Emmanuel Macron a estimé que “c’est pure démagogie que de dire d’arrêter les ventes d’armes” à l’Arabie saoudite après l’assassinat de Jamal Khashoggi.

Le président français Emmanuel Macron a estimé vendredi que “c’est pure démagogie que de dire d’arrêter les ventes d’armes” à Ryad suite à l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi.

Les ventes d’armes n’ont “rien à voir avec M. Khashoggi, il ne faut pas tout confondre”, s’est-il écrié lors d’une conférence de presse à Bratislava.

“J’attends que les faits soient établis clairement”

“Je suis très admiratif envers ceux qui, avant de savoir, disent ‘on ne vendra plus d’armes’ ! Ils en vendent déjà parfois plus que la France à travers les joint ventures qu’ils ont !” a lancé le président français, alors que l’Allemagne a appelé les Européens à cesser…

Voir l’article original 393 mots de plus

Khashoggi : le parquet turc demande l’extradition de 18 suspects saoudiens

Non classé

RESEAU ACTU

Khashoggi : le parquet turc demande l’extradition de 18 suspects saoudiens:

Le parquet turc a lancé aujourd’hui une procédure d’extradition contre 18 Saoudiens soupçonnés d’implication dans le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi au consulat de son pays à Istanbul, a annoncé le ministère turc de la Justice. Le parquet d’Istanbul a remis les noms des 18 suspects au ministère de la Justice, qui les a à son tour transmis au ministère des Affaires étrangères pour que la demande d’extradition soit adressée aux autorités saoudiennes par les canaux officiels, a précisé le ministère dans un communiqué.

from Tumblr https://reseau-actu.tumblr.com/post/179478120431

Voir l’article original

Rania Tahar/plus de 430.000 terroristes étrangers originaires de 93 pays ont combattu l’armée syrienne de Avril 2011 à Juillet 2017.

Non classé

ITRI : Institut Tunisien des Relations Internationales

Rania Tahar

– Selon ce centre d’études basé à Berlin, plus de 430.000 terroristes étrangers originaires de 93 pays ont combattu l’armée syrienne de Avril 2011 à Juillet 2017.
– L’occident n’a reconnu l’existence de « combattants islamistes » que lorsqu’il a été frappé chez lui et les ont évalué à 31.000. Le chiffre de 31.000 est légèrement supérieur au nombre des seuls terroristes saoudiens.
– Les terroristes saoudiens sont les plus nombreux (27.600), suivis par les turcs (26.400) puis les tchétchènes (23.200)… les tunisiens viennent en 6è position, après les palestiniens (5è)
– Toutes les factions armées sont islamistes (plus de 1060), de la doctrine aux objectifs, et se réfèrent au wahhabisme extrémiste saoudien. La fable d’opposition modérée est un gros mensonge.
– A la fin mars 2017, 120.000 terroristes combattaient encore en Syrie, soit armes en mains, soit en assistance logistique ou autre (tels les casques blancs).Depuis, beaucoup ont fui…

Voir l’article original 355 mots de plus

Real Politic : La Russie exploite l’affaire Khashoggi pour conclure des contrats avec l’Arabie Saoudite

Non classé

Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane a ouvert hier à Riyad la conférence surnommée « Davos du Désert » à laquelle un grand nombre de personnalités du monde politique et des affaires ont renoncé à participer en raison de l’affaire Khashoggi. Qu’à cela ne tienne, elles ont été remplacées par des délégations russes et chinoises.
Selon Mikhail Piotrovsky, directeur du prestigieux musée de l’Hermitage à Saint Pétersbourg, le plus grand musée du monde en termes d’étendue des collections, a expliqué à l’agence de presse étatique russe RIA Novosti que le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane avait ouvert hier à Riyad la conférence surnommée « Davos du Désert » en remerciant les délégations russe et chinoise d’y participer, au contraire d’un grand nombre de pays qui l’avaient désertée.

« Maintenant, nous savons qui sont nos…

Voir l’article original 470 mots de plus

Real Politic : Pour calmer les prix du pétrole et en plein scandale Khashoggi, l’Arabie saoudite ouvre les vannes de pétrole

Non classé

Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

Le pétrole a perdu dix dollars depuis ses sommets du début du mois d’octobre. En cause, le ralentissement de la demande de brut et l’offre de l’Arabie saoudite d’approvisionner le marché, alors qu’on craignait au contraire un embargo pétrolier de Riyad.

L’Arabie saoudite n’a pas l’intention de resserrer les vannes face aux menaces de sanctions que Donald Trump a brandies après le meurtre de l’opposant saoudien Khashoggi. Bien au contraire. « Nous allons continuer de répondre à toute demande qui se matérialisera pour satisfaire nos clients », s’est engagé le ministre saoudien du Pétrole. Khalid al-Falih a même indiqué que Riyad pourrait fournir un à deux millions de barils supplémentaires par jour.

De quoi calmer brutalement les prix du brut. Ils étaient au plus haut depuis quatre ans, à plus de…

Voir l’article original 676 mots de plus

Nouvelles révélations sur les massacres de Sabra et Chatila

Non classé

Salimsellami's Blog

Dans un livre sur la diplomatie américaine au Proche-Orient, le chercheur Seth Anziska revient sur les massacres de Sabra et Chatila (1982). Il apporte des éléments nouveaux sur l’implication du gouvernement israélien. Analyse de l’ouvrage et entretien avec l’auteur par Sylvain Cypel.                                         

 Sabra-Shatila Photo Series.          The Palestine Poster Project Archive

À l’automne 2012, à l’occasion des trente ans des massacres de Sabra et Chatila, le chercheur américain Seth Anziska publiait un article dans le New York Times sur la manière dont les dirigeants israéliens avaient, comme le déclarera le sous-secrétaire d’État Lawrence Eagleburger, « délibérément trompé » leurs interlocuteurs américains sur les massacres en cours dans les camps palestiniens dont ils avaient connaissance. L’article montrait aussi l’attitude peu courageuse que leur avait opposée l’administration…

Voir l’article original 2 225 mots de plus

Aldo Sterone : Podcast – L’affaire Kashoggi

Non classé

Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

Aldo Sterone : Podcast – L’affaire Kashoggi

Jamal Khashoggi : faux journaliste, vrai djihadiste

lepeuple.be octobre 24, 2018

La photo ci-dessus le présente en compagnie de militants à la solde d’Oussam ben Laden. C’est lui qui porte le lance-roquettes.

Il s’agit bien d’une fausse affaire. En tout cas, dans ses développements. Pas question de nier l’assassinat de Jamal Khashoggi, mais l’exploitation sensationnaliste par les médias bien-pensants éveille de sérieux soupçons de manipulation de l’opinion publique. Voici pourquoi. 

Présenté tantôt comme un journaliste (faux : il écrivait des papiers d’opinions, entre autres, dans le Washington Post, tout acquis au parti démocrate américain), tantôt comme un espion, Jamal Khashoggi était surtout un islamiste de la pire espèce.

L’Arabie saoudite est un pays rétrograde dont, nous Occidentaux, comprenons mal les réalités et les rouages. La famille ben Laden est très proche de la famille royale, représentée aujourd’hui par le prince héritier Mohammed…

Voir l’article original 680 mots de plus

Jamal Khashoggi , le journaliste  assassiné par les Saoudiens : un islamiste ami de Ben Laden, sans doute barbouze au service d’Erdogan ?

Non classé

LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

téléchargement (2)

Etrange spectacle, le sultan Erdogan prend la défense d’un journaliste saoudien assassiné, Merkel prend le relai et appelle à ne pas vendre d’armes à l’Arabie saoudite ( l’Allemagne n’en vend pas ). Poblème Jamal Khashoggi est un frère musulman ami de Ben Laden qui s’est retrouvé avec les djihadistes en Afghanistan et en Algérie …

L’assassinat est monstrueux , il faut le condamner mais de la à transformer un djihadiste en combattant de la liberté….

 

Les frères musulmans plus dangereux que le salafisme saoudien

Pour comprendre il faut rappeler que le régime saoudien a cessé depuis quelques années de soutenir les frères musulmans  (Erdogan, Ramadan, le Qatar). Le salafisme saoudien ne doir pas être confondu avec les frères musulmans car ces derniers veulent remplacer les manarchies par un seul califat ( le sultan Erdogan est candidat).

Présenté par la presse comme un journaliste farouchement opposé au régime de Riyad et…

Voir l’article original 2 303 mots de plus