Afghanistan : le Commandant en chef des forces de l’OTAN échappe à la mort, un général afghan clé tué

Non classé

Strategika51 Intelligence

Le commandant en chef des forces de l’OTAN en Afghanistan, le général Scott Miller, a échappé de peu à une mort certaine lors d’une attaque d’infiltrés Talibans à l’intérieur du palais du gouverneur de la province de Kandahar, dans laquelle le principal homme fort des forces de sécurité afghanes, le général Abdul Razik a été tué.
Cette attaque spectaculaire visant les plus hauts chefs militaires de l’OTAN et les chefs des services de sécurité en Afghanistan démontrent une nouvelle fois la capacité des Talibans à non seulement frapper là où ils veulent quand ils le veulent mais à pouvoir mener des frappes de décapitation visant le commandement adverse en dépit de mesures de sécurités exceptionnelles et fort sophistiquées.
Peu de détails ont été révélés sur cette attaque, qualifiée comme une « Inside attack » (attaque d’infiltrés) et la communication de l’opération ResoluteSupporta tenté tant bien que mal d’en atténuer la…

Voir l’article original 322 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s