Erdogan et le nouveau schisme orthodoxe

Non classé

Strategika51 Intelligence

La question du jour ne cessera de hanter les historiens les décennies à venir.
Quel rôle a joué le président turc Reçep Tayip Erdogan dans le schisme orthodoxe ou la rupture des liens eucharistiques entre l’Église orthodoxe russe et le Patriarcat de Constantinople (Istanbul) ?

Le conflit entre les deux patriarcats a atteint un point de non retour après la décision du Patriarcat de Constantinople de reconnaître la semaine dernière une Église orthodoxe indépendante en Ukraine mettant fin à plus de trois siècles de tutelle religieuse russe.

Il semble que le gouvernement turc ait joué un rôle non négligeable dans ce mini-schisme car le Patriarcat de Constantinople a également décidé de rétablir « dans ses fonctions » le patriarche autoproclamé Filaret, un ancien hiérarque de l’Église orthodoxe russe, excommunié par le Patriarcat de Moscou pour hérésie et sécession après la chute de l’ex-Union Soviétique. C’est l’Eglise indépendante instaurée par Filaret qui vient…

Voir l’article original 160 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s