Afghanistan : les Talibans, en position de force, ne veulent pas négocier

Non classé

Strategika 51 Intelligence

Après 17 années de guerre, les généraux US se sont montrés beaucoup plus professionnels et pragmatiques que leur homologues européens de l’OTAN en Afghanistan : ils reconnaissaient officieusement aux Talibans le statut de belligérants et les admettent quasi-officiellement comme des interlocuteurs politiquement incontournables avec lequel il faudra tôt ou tard négocier pour fixer l’avenir de ce pays montagneux et enclavé d’Asie.
L’administration Trump ne voit aucun obstacle à ce que Washington négocie avec les Talibans avec ou sans intermédiaire (s).
Seul problème : les Talibans ne veulent nullement négocier avec un gouvernement afghan qu’ils méprisent et dont les troupes encaissent défaite après défaite sur le terrain face à l’une des guérillas les plus tenaces et déterminées de la planète.
Des émissaires afghans mais également arabes et pakistanais ont tenté de convaincre les Talibans de s’asseoir autour d’une table de négociations avec le gouvernement de Kaboul et les chefs militaires US…

Voir l’article original 235 mots de plus

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s