L’armée des Etats-Unis d’Amérique se retirent en direction de Deir ez-Zor, riche en énergie, après que l’EIIL ait kidnappé leurs soldats

Non classé

MIRASTNEWS

Téhéran – Les forces militaires des Etats-Unis d’Amérique se sont repliées sur deux champs riches en énergie de l’est de Deir ez-Zor après l’enlèvement d’un certain nombre de soldats des Etats-Unis d’Amérique et de militants des Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenus par Washington, a rapporté un média russe Mardi.

Le site Web en arabe de Sputnik, cité par des sources bien informées, aurait indiqué que l’armée des Etats-Unis d’Amérique et d’autres forces étrangères, déployées dans l’est de Deir ez-Zor, avaient limité leur présence dans les champs pétrolifères de Konico et d’Al-Umer.

Il a ajouté que cette décision intervient après que l’EIIL ait pris en embuscade les forces des Etats-Unis d’Amérique et leurs alliés près d’Al-Umer et lors d’une attaque contre des FDS dans la région d’Al-Bahrah, et ait réussi à capturer quatre soldats états-uniens d’Amérique et plusieurs milices des FDS.

Sputnik arabic a ajouté que l’EIIL avait reconquis les régions…

Voir l’article original 166 mots de plus

Publicités

Erdogan et le nouveau schisme orthodoxe

Non classé

Strategika 51

La question du jour ne cessera de hanter les historiens les décennies à venir.
Quel rôle a joué le président turc Reçep Tayip Erdogan dans le schisme orthodoxe ou la rupture des liens eucharistiques entre l’Église orthodoxe russe et le Patriarcat de Constantinople (Istanbul) ?

Le conflit entre les deux patriarcats a atteint un point de non retour après la décision du Patriarcat de Constantinople de reconnaître la semaine dernière une Église orthodoxe indépendante en Ukraine mettant fin à plus de trois siècles de tutelle religieuse russe.

Il semble que le gouvernement turc ait joué un rôle non négligeable dans ce mini-schisme car le Patriarcat de Constantinople a également décidé de rétablir « dans ses fonctions » le patriarche autoproclamé Filaret, un ancien hiérarque de l’Église orthodoxe russe, excommunié par le Patriarcat de Moscou pour hérésie et sécession après la chute de l’ex-Union Soviétique. C’est l’Eglise indépendante instaurée par Filaret qui vient…

Voir l’article original 160 mots de plus

En Syrie, une nouvelle loi encadre plus strictement les religieux musulmans – France 24

Non classé

RESEAU ACTU

En Syrie, une nouvelle loi encadre plus strictement les religieux musulmans – France 24:

Une nouvelle loi encadrant davantage l’activité des religieux musulmans a été signée par Bachar al-Assad vendredi. Dans sa version initiale, elle avait fait l’objet d’une controverse au sein de la communauté alaouite.

Le président syrien Bachar al-Assad a signé vendredi 12 octobre 2018 une nouvelle loi encadrant plus strictement l’activité des religieux musulmans en Syrie, leur interdisant d’utiliser des lieux de culte à des “fins politiques” ou de voyager à l’étranger sans autorisation, selon les médias d’État.

Le texte, adopté le 10 octobre par le Parlement puis signé vendredi par le président, interdit aux imams d’appartenir à des partis politiques non autorisés, de participer à des conférences en Syrie ou à l’étranger et de quitter le territoire syrien sans l’autorisation du ministre des Affaires religieuses.

En 2011, certaines mosquées syriennes étaient devenues le point de…

Voir l’article original 389 mots de plus

Pétrole iranien: y a-t-il une «opération secrète» montée par la Russie pour aider l’Iran?

Non classé

MIRASTNEWS

© Sputnik . Serguei Guneev

Pour Moscou il n’est pas économiquement avantageux d’aider Téhéran à écouler son pétrole. Tel est l’avis d’un spécialiste russe en sécurité énergétique interrogé par Sputnik à propos d’une récente publication israélienne concernant un présumé accord entre la Russie et l’Iran à ce sujet.

Étant un concurrent de l’Iran sur le marché des ressources énergétiques, la Russie n’a pas de raisons d’acheter le pétrole iranien afin de le raffiner et le revendre, estime Igor Youchkov, expert du Fond russe en sécurité énergétique nationale interrogé par Sputnik à propos de la récente publication de la journaliste israélienne Dana Weiss. Selon lui, Moscou peut au contraire tirer avantage de la sortie de Téhéran du marché international du pétrole.

«Sur le plan économique, il n’est pas profitable pour la Russie de soutenir l’Iran puisque nous sommes concurrents sur le marché mondial des ressources énergétiques. L’Iran exporte le pétrole sur…

Voir l’article original 513 mots de plus

Israël et l’obsession du zéro risque à tout prix

Non classé

Strategika 51


Fait fort étrange, les israéliens font profil bas et ne se risquent plus à envoyer le moindre de leurs avions de combat voler près de l’espace aérien syrien depuis l’annonce par Moscou d’un don gratuit à la Syrie de quelques batteries de missiles Sol-Air de la famille des S-300 que les russes ont eu le cran de connecter à la bulle de défense aérienne et balistique qu’ils ont établi au Nord-Ouest de la Syrie. 


Pas pour longtemps selon une source syrienne qui affirme que les israéliens ont ameuté l’ensemble du complexe militaro-industriel des pays de l’OTAN pour trouver une « solution » technique conférant à l’aviation israélienne à nouveau la suprématie aérienne absolue en neutralisant par des moyens électroniques la menace que fait peser le S-300 sur l’image de l’Armée de l’air israélienne. 


A Tel-Aviv, on ne cesse plus de menacer de frapper les S-300 syriens aussitôt qu’ils seront manipulés par les…

Voir l’article original 86 mots de plus

Assassinat de Jamal Khashoggi, un enterrement hors de prix…

Non classé

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

« Les négociations sur l’enterrement de Khashoggi sont entamées – les Saoudiens vont cracher des milliards de dollars pour régler l’affaire »

« L’affaire Khashoggi, dont il est question ici, sera retirée de la une des médias encore plus rapidement que prévu.

Un correspondant de CNN vient juste de tweeter ceci :

Alexander Marquardt @MarquardtA – 16:44 utc – 11 oct 2018

Le porte-parole d’Erdogan : “À la demande de l’Arabie saoudite, un groupe de travail commun sera mis en place pour enquêter sur les événements autour de Jamal Khashoggi.”

Traduction :

Le porte-parole d’Erdogan : “Notre sultan a reçu une somme suffisante pour entamer des négociations sur l’enterrement de l’affaire.”

Voir l’article original 726 mots de plus

Disparition de Khashoggi: Ryad dément qu’un ordre ait été donné pour tuer le journaliste

Non classé

Strategika 51

Les faits parlent d’eux mémes et ne laissent aucun doute sur la liquidation du Feu Khashoggi: Le Monsieur est entré au consulat saoudien, mais n’est pas ressorti. La preuve doit étre apportée par le consul de l’Arabie Saoudite notamment par la fourniture de vidéos attestant l’entrée et la sortie du disparu. Or le diplomate affirme que les caméras installées filment….mais n’enregistrent pas. Pareille assertion est absurde; mais demeure la seule échappatoire pour cacher un crime commis à l’intérieur du consulat.

L’absurdité de se cacher est témoignée par la diligence du consul à faire visiter l’enceinte à un journaliste, lui ouvrant tiroirs et placards pour témoigner de ses propres yeux que l’homme recherché ne s’y trouve pas caché ou séquestré. Cette initiative n’est prise qu’après la déclaration de sa disparition de quelques jours.

Et puis, il y a l’arrivée inexpliquée à l’aéroport d’Istambul , de quinze saoudiens , identifiés comme des…

Voir l’article original 116 mots de plus

La Russie dénonce l’utilisation d’armes interdites par la coalition dirigée par les Etats-Unis d’Amérique en Syrie

Non classé

MIRASTNEWS

Téhéran, 13 octobre – Le vice-président du Comité de la défense de la Douma russe a appelé à la conduite d’une enquête internationale sur le bombardement par la coalition dirigée par les Etats-Unis d’Amérique de différentes zones de la campagne de Deir ez-Zor avec des armes interdites sous le prétexte de la lutte contre Daesh.

Lors d’un entretien avec l’agence de presse Sputnik, Yury Shvytkin a souligné la nécessité de demander immédiatement à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), d’ouvrir une enquête officielle sur l’incident et de le renvoyer au Conseil de sécurité des Nations Unies.

Il a souligné que cet acte enfreint de manière flagrante les droits du peuple syrien et que de tels actes devraient être discutés au Conseil de sécurité et à l’Assemblée générale des Nations unies, car ils menacent la sécurité et la stabilité dans le monde entier.

Au cours des dernières heures, la «coalition…

Voir l’article original 92 mots de plus

La guerre en Irak de Bush & Blair a été la clé qui a ouvert la porte à l’enfer de la Syrie

Non classé

MIRASTNEWS

Les ruines de bâtiments près de la Place de l’Horloge à Raqqa, en Syrie, le 18 octobre 2017 © Reuters / Erik De Castro

Si la douleur de la naissance est le prix à payer pour la vie, la naissance de la Syrie en tant que nation véritablement indépendante s’est faite au prix de huit années de lutte brutale et sans merci.

Comme pour le peuple vietnamien, il en va de même pour les Syriens. Leur lutte contre l’impérialisme et l’hégémonie leur a valu une place à la table de l’histoire qui ne peut être abandonnée. Parce que, si vous pénétrez au-delà des obscurités colportées par les idéologues occidentaux, le conflit en Syrie est fondamentalement anti-impérialiste.

LIRE PLUS:Fausse inquiétude: Haley et les médias critiquent les civils d’Idlib et ignorent la présence de terroristes

L’enfer sur la société syrienne a été à bien des égards une continuation de l’enfer sur…

Voir l’article original 1 495 mots de plus

Golan, la Russie en colère déclare qu’Israël est un état voyou qui transgresse toutes les lois, traités et accords internationaux et a largement dépassé la ligne rouge, (soutenu par les USA et la coalition) en prétendant annexer le plateau du Golan Syrien !!

Non classé

La vérité est ailleurs

Une interview fort intéressante sur la chaîne PressTV, avec Mme Ayssar Midani et Mr Bauer en direct de Moscou. Les dirigeants russes déclarent qu’Israël est « comme un sale gosse » qui ne respecte rien ni personne, se croyant tout permis, fort du soutien de la coalition et des USA,  mais que la ligne rouge a été largement franchie en violations de tous traités, accords et lois internationales ! L’ours russe, jusqu’ici très patient, est en colère et n’entend pas se laisser narguer par Netanyahou,  trop c’est trop! La Syrie,elle, demande aux USA et à la coalition ainsi qu’à  la Turquie de quitter très rapidement le territoire souverain syrien! Israël n’appreciant pas la présence iranienne et celle du Hezbollah en Syrie,  les autorités syriennes lui rétorquent que ce sont des « invités  » du pouvoir légitime syrien !

Voir l’article original