Syrie : Poutine, Erdoğan et Rohani négocient l’offensive sur Idleb

Non classé

Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

La conférence de Téhéran s’est déroulée le vendredi 7 septembre. Le président iranien Rohani y a accueilli Poutine et Erdoğan. Aucun autre invité : ce sont ces trois-là qui ont l’avenir de la Syrie entre leurs mains.

Mais les divergences sont réelles et la conférence, sans être inutile, n’a pas permis de les aplanir.

Russes et Iraniens sont à peu près d’accord à court terme : il faut lancer une offensive générale sur la province d’Idleb, occupée à 60 % par le groupe islamiste Hayat Tahrir al-Cham (HTC), l’ex-Front al-Nosra, dont tous les cadres viennent d’Al-Qaïda. HTC et Daech ne sont que les deux faces de la même pièce, comme le rappellent les autres groupes insurgés sunnites, qui tiennent 40 % du territoire et qui ont eu des accrochages sanglants avec HTC.

Le problème, ce sont justement…

Voir l’article original 667 mots de plus

Moi, Vincent E. vétéran de guerre, j’ai aidé à créer l’EIIL/DAESH…

Non classé

jbl1960blog

Si tu veux la paix, prépares la paix !

Et non la guerre perpétuelle, ad vitam æternam, pour les siècles et les siècles…

Parce que c’est ça LEUR PLAN !

Il suffit d’étudier Kaianerekowa : La Grande Loi de la Paix de la Confédération Iroquoise du XIIème siècle et d’adapter ce qui est adaptable notamment dans le domaine de l’horizontalité de la prise de décision politique et du schéma de la chefferie sans pouvoir. Une charte de ce style a non seulement un impact sur le processus politique d’une société, mais aussi sur le processus économique et donc écologique. Il est également à noter le processus politique par des femmes et des conseils des femmes, dans une société matrilinéaire et égalitaire.

Ce billet que j’ai rédigé le 27 décembre 2015 et que je mets à jour ce dimanche 27 août 2017 est à relier avec celui-ci : Un soldat…

Voir l’article original 2 635 mots de plus

Le Pentagone envoie des marines pour un exercice de tir réel en Syrie en tant que « message fort » à la Russie – rapports

Non classé

MIRASTNEWS

PHOTO DE FICHIER : Les troupes des Etats-Unis d’Amérique en Syrie. © Aboud Hamam / Reuters

Plus de 100 marines des Etats-Unis d’Amérique se sont rendus au sud-est de la Syrie pour un exercice de tir réel, envoyant un «message fort» à la Russie pour ne pas mener d’opérations près de la base des Etats-Unis d’Amérique, ont déclaré deux responsables du Pentagone.

Les marines ont été déployés par hélicoptère d’assaut sur la base militaire d’Al-Tanf, située dans la province syrienne de Homs, à la frontière de l’Irak. L’exercice comprend des assauts aériens, soutenus par des barrages d’artillerie.

« Nos forces démontreront leur capacité à se déployer rapidement, à attaquer une cible avec des forces aériennes et terrestres intégrées et à effectuer des exfiltrations rapides », a déclaré le porte-parole du commandement central des Etats-Unis d’Amérique, le capitaine William Urban.

U.S. Central Command

@CENTCOM

.@CJTFOIR Coalition conducts defeat-ISIS exercise in eastern

Voir l’article original 1 637 mots de plus

Divulgation d’informations:L’ex-adjoint à la sécurité d’Obama reconnaît l’implication yankee avec l’État Islamique !…

Non classé

Michelduchaine

Quelqu’un a finalement demandé à des hauts-fonctionnaires de l’administration Obama de prendre en compte le développement de l’EIIL/Daesh et l’armement des djihadistes en Syrie.

John McCain en compagnie de dirigeants syriens d’Al Qaida

Dans un entretien a bâton rompu intitulé « Confronting the Consequences of Obama’s Foreign Policy » le journaliste de The Intercept Mehdi Hasan a posé la question à Ben Rhodes qui a servi longtemps comme adjoint au conseiller national à la sécurité à la Maison Blanche sous la présidence de Barack Obama et qui fait maintenant la promotion de son nouveau livre, The World As It Is: Inside the Obama White House.

Rhodes a été décrit comme étant tellement dans la confidence d’Obama qu’il était “dans la pièce” lors de pratiquement toutes les décisions importantes en politique étrangère prises par Obama lors de ses 8 années au pouvoir. Bien que l’entretien accordé à The Intercept vaut la peine…

Voir l’article original 894 mots de plus

Troisième Guerre Mondiale en préparation: Idlib quand l’empire tremble…

Non classé

Michelduchaine

Idlib, où Washington et ses alliés préparent un énième scénario chimique par Casques blancs interposés, risque de devenir le lieu de ce face-à-face. Pourquoi les États-Unis craignent-ils autant la reprise d’Idlib par l’armée syrienne ? Il y a d’abord la crainte de voir l’armée syrienne reprendre le contrôle de l’ultime point stratégique d’où les États-Unis pourraient harceler Damas.

Après tout, l’enclave d’Idlib est le dernier bastion des terroristes que l’État syrien s’apprête à libérer avant de revendiquer la victoire totale dans une guerre menée depuis sept ans contre son existence même. Idlib libérée, l’Amérique perdra l’un de ses derniers leviers de pression contre l’armée syrienne, une libération propre à ramener l’État syrien à l’état d’avant la guerre.

Ce qui veut dire au clair qu’après plus de sept ans de guerre et des milliards de dollars dépensés, les États-Unis devront déclarer forfait face à un Assad vainqueur. Cette perspective effraie…

Voir l’article original 274 mots de plus

Vers l’asphyxie de l’Iran

Non classé

Strategika51 Intelligence

Pendant que les plaies sont encore béatement ouvertes en Irak, voici que le méme bourreau s’apprête à commettre un drame identique en Iran, sous le silence complice de la communauté internationale et en flagrante violation des régles éthiques et principes fondamentaux qui régissent les relations entre Etats.

Les corbeilles de sanctions conduiraient inévitablement à l’asphyxie compléte de l’économie nationale, et par conséquent à l’étouffement de sa population, par manque de denrées et montée vertigineuse des prix. Le but recherché est le renversement du régime par un soulèvement populaire, à défaut d’une intervention armée.

Voyons en quoi consistent ces sanctions pour pouvoir mesurer leur gravité.

  • Interdiction d’importer des avions utilitaires ou des voitures
  • Interdiction pour le régime la détention de la devise américaine ou ses bons de trésor
  • Le Rial n’est pas reconnu comme moyen de paiement au niveau des banques centrales ou celles qui sont soumises au contrôle américain
  • Embargo…

Voir l’article original 404 mots de plus

200 TROUPES DE GRANDE-BRETAGNE ET DES ETATS-UNIS D’AMERIQUE TRAPPÉES À IDLIB

Non classé

MIRASTNEWS

Des sources en Russie et en Syrie, dont certaines me sont indirectement connues grâce à un contact fiable, ont rapporté que des «conseillers» et des «instructeurs» états-uniens d’Amérique et britanniques des forces de l’opposition syrienne étaient bloqués à Idlib. Les Etats-Unis d’Amérique et la Grande-Bretagne tentent désespérément de demander à la Turquie ou à la Russie d’aider à évacuer ces troupes. Mais la Grande-Bretagne a refusé de coopérer avec les Russes!

Les forces d’opposition locales à Idlib comprennent des dizaines de milliers d’éléments liés au groupe extrême Al-Qaïda, comme Hay’at Tahrir al-Sham (HTS), dont beaucoup ont pu quitter en sécurité d’autres parties de la Syrie récupérées par les forces gouvernementales. La Turquie, qui soutient le Front national pour la libération, a demandé à la Russie le temps d’isoler HTS afin de prévenir une attaque.

Alors que les Etats-Unis d’Amérique appellent aujourd’hui les forces russes et syriennes à ne pas attaquer…

Voir l’article original 920 mots de plus

Le Pentagone présente son propre plan de «guerre efficace contre le terrorisme» en Syrie – sans la Russie

Non classé

MIRASTNEWS

PHOTO DE FICHIER. © Hummam Sheikh Ali / Presse mondiale

Washington a son propre plan sur la manière de combattre «efficacement» le terrorisme en Syrie, a déclaré le Pentagone, ajoutant que les Etats-Unis d’Amérique ne prévoient pas de coopérer avec Moscou sur la question.

Les stratèges militaires des Etats-Unis d’Amérique ont trouvé ce qu’ils appellent une «méthode plus efficace et mieux ciblée» pour mener des opérations antiterroristes à Idlib, a déclaré samedi le département de la Défense des Etats-Unis d’Amérique dans un communiqué. L’armée des Etats-Unis d’Amérique n’a révélé pratiquement aucun détail de son plan car, selon la déclaration, elle impliquerait seulement «d’utiliser les capacités des Etats-Unis d’Amérique pour repérer les terroristes – même dans un environnement urbain – et de les éliminer avec un minimum de victimes civiles».

Washington a également l’intention de faire cavalier seul, sans travailler avec d’autres acteurs présents dans la région alors que le…

Voir l’article original 1 795 mots de plus