La Chine veut intervenir militairement aux côtés de Damas à Idleb

Non classé

Strategika51 Intelligence

La République populaire de Chine est l’une des puissances suivant le plus près l’ évolution des opérations militaires dans le conflit syrien en y consacrant plus de 25 satellites de surveillance, une armée d’observateurs au sol et une panoplie complète de vecteurs d’écoute et d’interception de signal.

Jusqu’ici, le soutien affiché de Beijing à la Syrie était politique et diplomatique. Ce soutien, ponctué par des livraisons de certaines munitions, n’a jamais atteint, celui de Moscou ou de Téhéran, deux pays qui ont mobilisé leurs ressources militaires et financières pour éviter un effondrement économique et militaire de la Syrie dans sa guerre hybride contre l’OTAN et Israël, lesquels soutiennent, financent, arment et aident des dizaines de milliers de rebelles, de terroristes et de mercenaires afin d’abattre le régime syrien depuis le 15 mars 2011.

Cette situation pourrait changer de façon spectaculaire puisque Beijing a décidé d’intervenir militairement aux côtés de Damas…

Voir l’article original 263 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s