L’armée de l’air syrienne pulvérise et réduit en cendres les terroristes à Idlib (photo, vidéo)

Non classé

MIRASTNEWS

© Sputnik / Basel Shartooh

L’aviation syrienne a mené 25 attaques contre les positions des terroristes du Parti islamique du Turkestan au nord et à l’ouest de la province syrienne d’Idlib.

Une source de l’armée syrienne qui a préféré rester anonyme a révélé à Sputnik que l’opération aérienne avait été développée après la collecte de renseignements sur les positions des terroristes. En conséquence, les forces aériennes syriennes ont annihilé et blessé plusieurs terroristes et ont détruit une partie de leurs positions et de leurs fortifications.

© Sputnik.
L’armée de l’air syrienne réduit les terroristes en cendres à Idlib

Le Parti islamique du Turkestan rassemble de nombreux terroristes d’Ouzbékistan et de Tchétchénie et a occupé diverses installations militaires dans le nord et le nord-est de la Syrie. Cette organisation utilise des djihadistes suicides et recrute des enfants. En outre, le Parti islamique du Turkestan est affilié au Front Nusra, qui est…

Voir l’article original 146 mots de plus

La Russie lance des attaques de précision contre les installations du Front Nusra en Syrie

Non classé

MIRASTNEWS

Un chasseur Su-24 décolle de la base aérienne de Hmeimim à Lattaquié (Syrie) au mois d’octobre 2015 / Reuters

Des chasseurs-bombardiers russes attaquent plusieurs installations utilisées par des terroristes pour mener des attaques de drones armés dans les provinces de Lattaquié, Alep et Hama.

Mardi, quatre avions russes ont mené des attaques de précision contre les installations du Front Nusra à Idlib, selon les rapports du Ministère de la défense de la Fédération de Russie.

Les avions, basés à la base aérienne de Jmeimim, ont attaqué plusieurs entrepôts terroristes situés en dehors des zones peuplées. Les dépôts abritaient des véhicules aériens sans pilote.

En outre, plusieurs attaques ont été menées sur des régions identifiées comme étant à l’origine d’attaques terroristes avec des drones armés contre la base aérienne de Jmeimim et contre plusieurs villes des provinces d’Alep et de Hama.

Deux bombardiers Su-34 ont mené plusieurs attaques de précision contre…

Voir l’article original 454 mots de plus

Bolton appelle al-Qaïda à monter de nouvelles attaques chimiques en Syrie Par Eva Bartlett! Ou quand la propagande des USA sur les attaques chimiques se trompe de coupables: Al-Qaïda le bras armé des occidentaux !

Non classé

La vérité est ailleurs

Bolton appelle al-Qaïda à monter de nouvelles attaques chimiques en Syrie

Par Eva Bartlett – Le 24 août 2018 – Source In Gaza

Résultat de recherche d’images pour « John Bolton »

Comme il fallait s’y attendre, l’administration étasunienne menace une nouvelle fois de bombarder la Syrie en cas d’« attaque à l’arme chimique ».

Cela n’a rien d’étonnant, car le même scénario d’attaque chimique est régulièrement repris, avec les mêmes larmes de crocodile, les mêmes préoccupations mensongères et la même indignation hypocrite, par les porte-paroles américains, depuis que l’ancien président américain Obama a tracé sa ligne rouge en Syrie, en 2012.

John Bolton, le conseiller à la sécurité nationale du président Trump, vient à son tour, de ressortir le script de la fausse attaque chimique, en déclarant, le 22 août : « … si le régime syrien utilise des armes chimiques, nous réagirons avec toute la fermeté requise et il devrait…

Voir l’article original 1 996 mots de plus

Interview du président de la Ligue arabe : « Pourquoi les migrants ne vont-ils pas dans les pays arabes riches ? »

Non classé

RESEAU ACTU

Interview du président de la Ligue arabe : « Pourquoi les migrants ne vont-ils pas dans les pays arabes riches ? »:

Il y a quelques jours, j’ai vu une émission très intéressante à la télévision chinoise. Ahmed Aboul Gheit, le président de la Ligue arabe, était interviewé sur la chaîne Tian Wei. La journaliste avait demandé à M. Gheit : « Pourquoi les pays arabes n’accueillent-il pas ces migrants ? »

 

TW: Pourquoi ces migrants ne vont-ils pas chez vous ?

AAG: Parce que nous ne sommes pas une destination pour les migrants (destination country). Mais nous sommes ouverts.

TW: Alors expliquez-nous, je vous prie, pourquoi ils ne veulent pas aller dans vos pays, tous ces migrants et réfugiés ?

AAG: C’est très simple : nous ne faisons pas d’exceptions avec ces gens.

Lorsqu’ils franchissent nos frontières et demandent l’asile, la prochaine étape est qu’ils signent un document qui les oblige à respecter tous les droits…

Voir l’article original 309 mots de plus

Nouvel Ordre Mondial: la stratégie américaine du bourbier en Syrie

Non classé

Michelduchaine

Stratégie américaine en Syrie : “Créer des bourbiers jusqu’à ce que nous obtenions ce que nous voulons”

Le peuple syrien est derrière le président Assad et cela ,les américains ne l’acceptent pas.

En 2013, les hauts responsables de l’administration Obama ont décrit leur politique pendant la guerre de Syrie comme une politique de maintien de la guerre. L’administration désirait un grand nombre de sièges à la table pour un règlement politique, ce que les fonctionnaires ont clarifié en s’assurant que la guerre se poursuivrait afin qu’il n’y ait jamais de vainqueur incontestable.

L’administration Trump semble déraper dans ce même ensemble de priorités destructrices en Syrie. Cette semaine, le Washington Post a cité un fonctionnaire de l’administration sans nom qui a déclaré que “pour l’instant, notre travail est d’aider à créer des bourbiers [pour la Russie et le régime syrien] jusqu’à ce que nous obtenions ce que nous voulons”

Comme toujours…

Voir l’article original 341 mots de plus

Levant : fin de partie à Idlib

Non classé

Strategika51 Intelligence

La guerre en Syrie, un conflit de plus de sept longues années, est virtuellement terminé. Pas pour Israël et une grande partie de ses réseaux d’influence nichés au sein de l’appareil legislatif et les mécanismes d’attribution des marchés publics faisant fonctionner ce que l’on identifie comme le complexe militaro-industriel aux États-Unis.
Il ne reste plus à Damas que de reconquérir la province septentrionale d’Idlib, sous la coupe d’Al-Qaïda (peu importe les nouvelles appellations adoptées par cette organisation-outil) pour mettre définitivement fin à cette guerre folle. Le sort des forces étrangères stationnées illegalement dans les étendues désolés de l’Est syrien, principalement des détachements de Marines US et d’unités des forces spéciales de l’OTAN, derrière lesquels se cachent des agents de sabotage israeliens sera alors scellé par le temps.
La présence étrangère en Syrie orientale et septentrionale ne tient que grâce à la corruption irakienne et à l’accord tacite turc.
C’est pour…

Voir l’article original 472 mots de plus