L’armée syrienne lance une opération antiterroriste à Idlib – Rapports

Non classé

MIRASTNEWS

© Sputnik / Iliya Pitalev

Fin juillet, une source militaire a déclaré à Sputnik que les forces gouvernementales syriennes se préparaient à une offensive à grande échelle dans la province d’Idlib, au nord-ouest du pays, qui abrite actuellement « des dizaines de milliers de terroristes », selon le président syrien Bashar Assad.

L’armée syrienne a lancé une série d’attaques contre des positions terroristes dans la province d’Idlib, dans le nord-est du pays, selon les médias.

L’offensive a été précédée par le largage par l’armée syrienne de tracts exhortant les djihadistes à déposer les armes et à accepter les demandes du gouvernement.

«La guerre touche à sa fin. Nous vous demandons de vous joindre aux réconciliations locales, comme beaucoup de nos concitoyens en Syrie. Votre coopération avec l’armée arabe syrienne vous libérera du régime des militants et des terroristes et préservera la vie de vos familles et vous-même», lisent les tracts.

LIRE…

Voir l’article original 1 511 mots de plus

La Russie abat le 4ème drone armé en 3 jours sur sa base aérienne de Khmeimim en Syrie

Non classé

MIRASTNEWS

PHOTO DE FICHIER © Ministère de la Défense de Russie / Sputnik

Un drone, apparemment porteur d’explosifs, a été abattu à l’approche de la base aérienne russe de Khmeimim en Syrie depuis la zone de désescalade à Idlib, devenant ainsi le quatrième incident en trois jours, a indiqué l’armée.

Les systèmes de défense aérienne russes déployés à Khmeimim ont détecté et neutralisé la cible samedi matin, a déclaré le chef du Centre russe de réconciliation des parties opposées en Syrie, lors d’un point de presse quotidien. Comme à son habitude, le véhicule aérien sans pilote (UAV) hostile a été abattu à une distance sécuritaire de la base et l’incident n’a causé ni blessures ni dégâts, a souligné le major-général Alexei Tsygankov.

Vendredi, l’armée russe a également abattu deux « cibles aériennes de petite taille » venant du nord, à partir d’un territoire tenu par des groupes armés illégaux. Plus tôt jeudi, une…

Voir l’article original 515 mots de plus

Suivant la règle d’or: l’Iran et le Venezuela sont des exemples de valeur intrinsèque de l’argent par rapport à l’or

Non classé

MIRASTNEWS

© Anthony Bradshaw / Getty Images

Une fois encore, l’or s’est avéré être le refuge le plus fiable, car de plus en plus de citoyens des pays frappés par les sanctions des Etats-Unis d’Amérique accumulent le métal dans le but de protéger leurs économies de l’effondrement des monnaies nationales.

La demande croissante d’or en Iran et au Venezuela a fait monter les prix du métal précieux à des niveaux sans précédent, tandis que les monnaies locales se déprécient quotidiennement.

À la fin du mois de juillet, les prix de l’or en Amérique latine avaient connu une hausse de 3,1% par rapport au début de l’année, avec une once de métal jaune atteignant 211 millions de bolivars (1019,45 dollars). Le Venezuela lutte actuellement contre la pire crise économique, le Fonds monétaire international (FMI) prévoyant que l’inflation atteindrait un million de dollars d’ici la fin de 2018. La montée en flèche de…

Voir l’article original 439 mots de plus

Le crépuscule de la guerre

Non classé

Salimsellami's Blog

Si l’on considère la guerre en Syrie non pas comme un événement en soi, mais comme l’aboutissement d’un conflit mondial d’un quart de siècle, on doit s’interroger sur les conséquences de la cessation à venir des hostilités. Son achèvement marque la défaite d’une idéologie, celle de la globalisation et du capitalisme financier. Les peuples qui ne l’ont pas compris, notamment en Europe occidentale, se placent eux-mêmes à l’écart du reste du monde.

JPEG - 33.3 ko
Donald Trump et Vladimir Poutine lors du sommet bilatéral d’Helsinki, le 16 juillet 2018.

Les guerres mondiales ne se terminent pas simplement par un vainqueur et un vaincu. Leur fin trace les contours d’un nouveau monde.

La Première Guerre mondiale s’est conclue par la défaite des empires allemand, russe, austro-hongrois et ottoman. La cessation des hostilités a été marquée par l’élaboration d’une organisation internationale, la Société des nations (SDN) chargée d’abolir la diplomatie secrète et de régler par…

Voir l’article original 1 336 mots de plus

Après l’échec des révolutions colorées, la guerre économique menée par les forces spéciales du taux de change

Non classé

Strategika51 Intelligence

De nouvelles techniques de guerre économique, pour l’instant quasiment imparables, agissant sur les taux d’intérêt des banques centrales, la surtaxation des importations, la masse monétaire et les taux de change des monnaies, font rage en Iran, en Turquie, en Syrie, en Irak, en Biélorussie, en Ukraine, en Russie, au Vénézuela et visent désormais la Chine.

Des équipes spécialisés infiltrés (Iran) et se basant sur des opérateurs locaux et influents, souvent issus de l’économie parallèle sont le fer de lance de cette nouvelle forme d’offensive en règle.

Voir l’article original

Colombie : le réseau pédophile était dirigé par un soldat d’élite israélien

Non classé

RESEAU ACTU

Colombie : le réseau pédophile était dirigé par un soldat d’élite israélien:

Le week-end du 4 août a vu l’arrestation de trois Israéliens dans la ville de Carthagène (Colombie), qui étaient à la tête d’un vaste réseau de prostitution, tant de femmes que de fillettes. Les autorités colombiennes ont également demandé à Interpol d’arrêter un ancien soldat israélien expulsé de Colombie pour avoir dirigé un réseau de prostitution juvénile. Les autorités ont affirmé que, même après son expulsion, Assi Ben-Mosh, 44 ans, continuait de gérer ses opérations illicites en Colombie de loin, très exactement d’Ashdod.

Mosh a été expulsé en Israël après avoir découvert qu’il faisait partie d’un groupe d’anciens soldats israéliens qui avaient transformé un petit village de pêcheurs de Taganga – qui était connu des habitants comme  » le petit Israël » – en un « repaire sexuel » de leur base dans un complexe de luxe…

Voir l’article original 671 mots de plus

Israël : la loi sur «l’État-nation juif» est «contraire aux valeurs des pères fondateurs»

Non classé

RESEAU ACTU

Israël : la loi sur «l’État-nation juif» est «contraire aux valeurs des pères fondateurs»:

Pour Ofer Bronchtein, président du Forum international pour la paix et ancien conseiller de Yitzhak Rabin, cette loi est inutile et dangereuse. Il faut selon lui redéfinir un sionisme du XXIe siècle.

LE FIGARO. – La loi État-nation a été votée par le Parlement israélien en juillet dernier. Que pensez-vous de cette disposition?

Ofer BRONCHTEIN. – Cette loi n’était pas nécessaire, car la déclaration d’indépendance d’Israël proclame déjà qu’Israël est «le foyer national du peuple juif», tout en affirmant que toutes les minorités y ont des droits égaux. Elle est dangereuse, dans un contexte de tensions accrues avec les Palestiniens. Elle vient exacerber les divisions. 20 % des citoyens du pays qui sont de langue et de culture arabe, qui se sentaient déjà des citoyens de seconde classe, se sentent aujourd’hui des citoyens de…

Voir l’article original 889 mots de plus

Emmanuel Navon : «Oui, Israël est un État-nation»

Non classé

RESEAU ACTU

Emmanuel Navon : «Oui, Israël est un État-nation»:

Le géopolitologue, membre du Forum Kohelet, le think-tank qui a conçu et promu la loi Israël : État-nation, défend une mesure qui, selon lui, n’a rien de discriminant.

La loi Israël: État-nation, récemment votée par la Knesset, a suscité une polémique tant en Israël qu’à travers le monde. En France, la critique est à la fois virulente et consensuelle. Samy Cohen a qualifié la nouvelle loi de «régression démocratique» dans Le Monde ; René Backmann a décrété dans Mediapartque cette loi fait d’Israël un pays «nationaliste, ségrégationniste, raciste, et communautaire». Je conteste ces interprétations et ces jugements.

» LIRE AUSSI – La loi sur «l’État-nation juif» continue de diviser Israël

La loi comporte onze articles. Elle définit Israël comme l’État-nation du peuple juif et codifie l’hymne national, le drapeau, la langue officielle, les fêtes nationales et le lien entre Israël…

Voir l’article original 677 mots de plus

Des hostilités sans fin: ils prédisent une nouvelle guerre au Moyen-Orient, maintenant par l’eau

Non classé

MIRASTNEWS

© AFP 2018 / Hadi Mizban

Les relations complexes entre les pays du Moyen-Orient ont ouvert la voie à un nouveau conflit militaire entre la Turquie, l’Irak et la Syrie, a déclaré l’expert syrien sur les ressources en eau internationales, Nabil Samman, dans son article pour le journal arabe Asharq Al-Awsat.

« Quand le son des fusils et des tambours de guerre cessera dans la région, il sera remplacé par des conflits dans les bassins de l’Euphrate et du Tigre. La dispute syro-turco-irakienne sur les eaux des deux fleuves prendra un tour international cela deviendra une arme politique »,prévient l’auteur.

Il y a plusieurs années, la sécheresse et une politique erronée des autorités ont provoqué des protestations dans l’est de la Syrie, dans la vallée de l’Euphrate, qui ont conduit en 2011 à des manifestations nationales contre le gouvernement central. Les troubles soutenus par certains pays, tels que la Turquie et…

Voir l’article original 438 mots de plus