En désaccord sur la question des réfugiés syriens, le Liban bloque les permis de séjour du HCR

Non classé

RESEAU ACTU

En désaccord sur la question des réfugiés syriens, le Liban bloque les permis de séjour du HCR:

Un réfugié syrien reçoit de l’aide du HCR à Batroun, dans le nord du Liban, le 13 janvier 2015 (image d’illustration)

Le Liban a annoncé le 8 juin avoir bloqué les demandes de permis de séjour des employés du Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), accusé de semer la terreur dans les esprits des réfugiés en cas de retour en Syrie.

Le Liban, par le biais du ministère des Affaires étrangères, a annoncé le 8 juin avoir bloqué les demandes de permis de séjour des employés du Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), à cause de divergences sur la question du retour des réfugiés syriens.

«Des instructions ont été données à la direction du protocole pour suspendre, jusqu’à nouvel ordre, les demandes de résidence concernant le HCR»…

Voir l’article original 360 mots de plus

L’Allemagne lance un mandat d’arrêt contre un dignitaire du régime syrien

Non classé

RESEAU ACTU

L’Allemagne lance un mandat d’arrêt contre un dignitaire du régime syrien:

La justice allemande a lancé ce vendredi 8 juin un mandat d’arrêt international contre l’un des dignitaires du régime syrien, indique l’hebdomadaire der Spiegel. Selon le magazine, il s’agit de la première tentative au monde visant à incriminer un proche de Bachar el-Assad. Jamil Hassan serait notamment un des conseillers du dirigeant.

Avec notre correspondante à Berlin, Nathalie Versieux

Agé de 64 ans, Jamil Hassan est un « gros poisson ». Chef des redoutables services de renseignements de l’armée de l’air syrienne, il serait un proche conseiller de Bachar el-Assad. La justice allemande l’accuse, selon le Spiegel, d’avoir autorisé ses services à frapper, violer, torturer, assassiner des centaines de personnes, au moins entre 2011 et 2013.

L’enquête de la justice allemande s’appuie sur une série de clichés fournis par un photographe militaire syrien chargé de…

Voir l’article original 90 mots de plus

Des mercenaires soudanais se battent aux côtés des forces armées saoudiennes au Yémen

Non classé

MIRASTNEWS

Une vidéo montre des mercenaires soudanais combattant aux côtés des forces armées saoudiennes contre les forces de Houthi Ansarullah dans la province orientale de Hudaydah au Yémen.

Les images montrent les forces soudanaises patrouillant près de la ville d’al-Jah, à 50 kilomètres de la ville portuaire de Hudaydah, jeudi, tirant des obus de mortier contre les positions d’Ansarullah.

La présence des forces soudanaises au Yémen intervient malgré l’annonce faite par le Soudan le mois dernier de son intention de continuer sa participation à la guerre du Yémen ou de réduire sa présence dans la campagne militaire menée par l’Arabie saoudite.

Le Soudan évalue le rôle de la guerre menée par l’Arabie saoudite au Yémen

Le ministre d’État soudanais aux affaires de la défense, Ali Salem (à Droite)

Le ministre soudanais des Affaires de la Défense, Ali Salem, a annoncé que son pays procédait à une réévaluation de sa contribution à…

Voir l’article original 410 mots de plus

« Netanyahou doit-être jugé à la CPI pour crime de guerre » (Vidéos)

Non classé

Aphadolie

Emmanuel Macron - Benjamin Nethanyou - 1

Benjamin Nethanyou et Emmanuel Macron


Entretien du 05/06/2018 avec Michèle Sibony, ex-présidente de l’Union juive française pour la paix (UJFP). Selon elle, la population israélienne est entraînée dans l’acceptation de la répression violente par la politique menée par le gouvernement. Le BDS est la moindre des sanctions que devrait instaurer la France contre la politique de Benjamin Netanyahou.

Time : 4 mn 49


Entretien du 05/06/2018 avec Bertrand Heiborn, président de l’association France Palestine solidarité. Invité du JT, il dénonce les manœuvres du Premier ministre israélien Benjamin Nethanyou, présent sur le sol français afin de convaincre le président Macron de rallier un front commun anti-iranien.

Time : 6 mn 14


Michel Raimbaud, ancien ambassadeur de France au Soudan et en Mauritanie, estime qu’Israël viole délibérément le droit international car il bénéficie de la protection américaine. Selon lui, tant que cette permissivité subsistera, rien ne changera.

Time : 5 mn 49


Emmanuel Macron - Benjamin Nethanyou – Globe lumineux

Tout un…

Voir l’article original 4 mots de plus

L’offensive de la côte de la mer Rouge soutenue par l’Arabie Saoudite se ralentit alors que les Houthis coupent les lignes d’approvisionnement des forces dirigées par l’Arabie saoudite

Non classé

MIRASTNEWS

Le Conseil militaire de Manbij rejette la présence turque

ERBIL – Seulement deux jours après un accord entre Ankara et Washington sur la ville de Manbij au Kurdistan syrien, le conseil militaire local a rejeté toute présence militaire turque dans la région.

Le porte-parole Sharfan Darwish a déclaré à Reuters mercredi que le conseil n’avait pas encore été informé de la feuille de route de l’accord entre Ankara et les Etats-Unis d’Amérique, mais le conseil militaire de Manbij « n’acceptera pas » la présence turque.

« Nous attendons des visites de haut niveau des responsables de la coalition pour nous informer des détails, des consultations et des discussions », a ajouté Darwish.

Le conseil est allié avec les Forces démocratiques syriennes (FDS) et les unités de protection du peuple kurdes syriennes (YPG), qui sont considérées par Ankara comme une « organisation terroriste ».

La Turquie tente d’enlever la présence militaire des YPG sur les territoires limitrophes…

Voir l’article original 618 mots de plus

Syrie : les illusions perdues de Washington au Sud comme au Nord

Non classé

MIRASTNEWS

Des soldats syriens. ©Al-Manar

Depuis plus de sept ans, tous les projets des Etats-Unis et de leurs alliés occidentaux et arabes pour briser la résistance de la Syrie et de ses alliés ont échoué.

Le but principal du camp américain était de renverser le gouvernement légitime du président syrien Bachar al-Assad. Le démocrate Barack Obama et le républicain Donald Trump étaient unanimes pour dire que le président Assad devait partir et céder le pouvoir à ses opposants. Cependant, malgré tous les complots extérieurs, les forces syriennes et leurs alliés ont réussi à libérer plus de 85 % de leur territoire, ce qui signifie la fin définitive de tous les rêves des États-Unis qui cherchaient surtout à démembrer la Syrie.

Dans ce sens, les États-Unis et leurs alliés ont accordé un vaste soutien financier, politique et militaire tant aux organisations terroristes qu’aux opposants armés syriens, dont les Kurdes des Forces démocratiques syriennes (FDS)…

Voir l’article original 1 546 mots de plus

Dr Wafik Ibrahim/ Quatre pays arabes sous le couperet du démantèlement

Non classé

ITRI : Institut Tunisien des Relations Internationales

Quatre pays arabes sous le couperet du démantèlement

Par Dr Wafik Ibrahim
La menace n’est pas notre propos, mais elle se réduit à l’adoption du « chaos créatif américain » qui devait balayer la plus grande partie du Moyen-Orient et certaines parties du monde musulman avec un coût minimaliste.
Contrairement à toutes les attentes des services de renseignement, la défaite du terrorisme en Syrie et en Irak et la cohésion des deux Etats incitent les pays planificateurs à adopter de nouveaux mécanismes censés être en mesure de répondre aux objectifs.
Nous sommes donc au cœur du chantage politique avec l’utilisation de la rétention de l’eau contre trois pays arabes, à savoir l’Irak, la Syrie et l’Égypte, et en empêchant le Liban et la Syrie de bénéficier des rivières Hasbani, Al-Wazzani, Banias et des sources d’Al-Hamma qui forment le réservoir du Jourdain.
Que se passe-t-il donc ?
Au cours des deux derniers jours…

Voir l’article original 1 474 mots de plus

La Jordanie sous la pression de la rue… et des monarchies du Golfe – France 24

Non classé

RESEAU ACTU

La Jordanie sous la pression de la rue… et des monarchies du Golfe – France 24:

La crise qui agite la Jordanie, dépendante des aides extérieures, n’est pas seulement économique. Le pays est également fragilisé par les grandes manœuvres diplomatiques engagées par Washington et Riyad au Moyen-Orient.

Ébranlée ces derniers jours par un important mouvement de contestation sociale contre la hausse des prix et un projet de réforme fiscale, destiné à réduire son déficit et à répondre aux exigences du Fonds monétaire international (FMI), la Jordanie est en proie à de graves difficultés économiques.

Depuis plusieurs décennies, l’économie du royaume hachémite, pauvre en ressources, s’appuie en grande partie sur les aides internationales et la bienveillance de ses alliés traditionnels, à savoir les États-Unis, qui fournissent principalement une aide militaire et sécuritaire, et des fonds octroyés par les pays du Golfe, principalement l’Arabie saoudite. Une aide cruciale d’autant…

Voir l’article original 803 mots de plus

La Technologie des systèmes S-400 ou S-500 risque-t-elle d’être pillée dans ce chaos ? – Le Qatar a l’intention de devenir membre de l’Otan

Non classé

MIRASTNEWS

© Suhaib Salem Source: Reuters
Parade militaire au Qatar

Isolé depuis le déclenchement, il y a un an, d’une grave crise diplomatique avec l’Arabie saoudite, le Qatar veut approfondir sa coopération militaire avec les Etats-Unis et leurs alliés au sein de l’Otan.

Le ministre de la Défense du Qatar a affirmé que l’ambition stratégique à long terme de son pays était d’adhérer à l’Otan, dans des déclarations publiées à l’occasion du premier anniversaire de la crise du Golfe.

«Le Qatar est devenu l’un des pays les plus importants de la région en termes de qualité d’armement», a expliqué Khaled ben Mohammed al-Attiyah au magazine de son ministère Altalaya. Il a précisé que cette performance avait été rendue possible, notamment, grâce aux Occidentaux.

«Nous sommes un allié principal hors Otan», a déclaré le ministre…

Voir l’article original 261 mots de plus