L’Armée Syrienne Libre Se Rallie Au Gouvernement Pour Combattre Le Terrorisme

Non classé

L'Infos En Continu

Une première grande unité de l’Armée syrienne libre dans la zone de désescalade sud rallie le camp du gouvernement syrien et va désormais combattre les terroristes dans les rangs de ce dernier, a annoncé le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit.

Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit a affirmé vendredi que la première unité importante de l’Armée syrienne libres’était rangée du côté du gouvernement de Bachar el-Assad.

Ainsi, le 22 juin, après des négociations entre des représentants du Centre russe, les autorités syriennes et des combattants de l’Armée syrienne libre dans la zone de désescalade sud, il est dit dans un communiqué du centre que, «le chef de la grande unité Tadjamaua al-Wiat al-Oumari, Wajdi abou Sles a annoncé le transfert du groupe dans le camp du gouvernement».

Le chef de l’unité a promis que ses militaires allaient désormais lutter contre…

Voir l’article original 58 mots de plus

Le réalisme étonnant d’ASSAD englué dans une guerre imposée – Il dit que les négociations avec les Etats-Unis d’Amérique seront « une perte de temps »

Non classé

MIRASTNEWS

© Mikhail Klimentyev / Service de presse présidentiel / TASS

Le président syrien appelle les négociations en cours avec les Etats-Unis d’Amérique « une perte de temps »

Selon le dirigeant syrien, les présidents états-uniens d’Amérique deviennent « otages des lobbyistes, des médias et des grandes entreprises ».

Les négociations entre les Etats-Unis d’Amérique et la Syrie à l’heure actuelle seront une perte de temps, a déclaré le président syrien Bashar al-Assad dans une interview accordée à la chaîne NTV. L’administration du dirigeant syrien a posté vendredi un fragment de l’interview sur sa chaîne officielle Telegram.

« Les négociations avec les Etats-Unis d’Amérique ne mèneront à rien pour le moment, c’est une perte de temps, nous ne voulons pas parler avec les Américains, pas parce qu’ils sont états-uniens d’Amérique, nous sommes prêts à discuter avec n’importe qui, si nous pouvons obtenir des résultats. Nous pensons que la politique états-unienne d’Amérique ne changera pas à l’avenir…

Voir l’article original 526 mots de plus

Terrorisme: Les «revenants» moins nombreux que prévu selon Europol

Non classé

RESEAU ACTU

Terrorisme: Les «revenants» moins nombreux que prévu selon Europol:

Alors que Daesh perd du terrain en Irak et en Syrie, la question du retour des ressortissants européens partis combattre au sein de groupes djihadistes devient plus prégnante. L’agence Europol a constaté qu’ils étaient moins nombreux que prévu à revenir sur le territoire européen.

Ils sont 5.000 à être partis combattre pour Daesh. Seuls 1.500 ont fait le choix de revenir dans leur pays européen d’origine, révèle Europol dans un article de France 24. La plupart venaient de Grande-Bretagne, de France, d’Allemagne et de Belgique. La fameuse « vague » des retours ne s’est pour le moment pas produite.

Que sont devenus les 3.500 combattants restants ? Les données ne sont pas exhaustives. Certains ont été arrêtés sur place, d’autres sont partis pour la Malaisie, les Philippines ou la Libye. D’autres encore auraient essayé de s’installer en…

Voir l’article original 218 mots de plus

Affaiblir l’Armée arabe syrienne pour le plus grand bonheur des terroristes?

Non classé

MIRASTNEWS

Le général Yoel Strick, chef du Commandement du Nord de l’armée israélienne. (Photo d’archives)

Le général Yoel Strick, chef du Commandement du Nord de l’armée israélienne, a déclaré que les forces armées israéliennes devraient se donner une liberté d’action totale dans le territoire syrien pour empêcher ce qu’il a appelé le « contrôle total de la Syrie par les Iraniens ».

Le chef du Commandement du Nord de l’armée israélienne, le général Yoel Strick, a prétendu que l’Iran essayait de faire de la Syrie une base pour attaquer Israël et « déstabiliser la sécurité de toute la région », a rapporté ce mercredi le quotidien israélien Times of Israel.

Le général israélien a ajouté qu’Israël se trouvait « au milieu d’une situation sécuritaire complexe » et souligné que l’armée israélienne prenait les mesures nécessaires pour accroître sa capacité opérationnelle.

Ces dernières semaines, les…

Voir l’article original 1 186 mots de plus

Pas de paix sans le retour des réfugiés syriens

Non classé

RESEAU ACTU

Pas de paix sans le retour des réfugiés syriens:

La question des réfugiés, qui constituent avec les déplacés la moitié de la population de Syrie avant la guerre, est centrale pour rétablir la stabilité. Mais Al-Assad verrouille les possibilités du retour.

  • Pas de paix sans le retour des réfugiés syriens

Les histoires atroces qui nous arrivent quotidiennement de Syrie obscurcissent une stratégie de longue date dont le dénouement finira par déterminer le sort du pays, la stabilité de la région et bien plus encore. Au centre : les droits de 13 millions de Syriens déracinés. Le gouvernement d’Al-Assad s’est engagé dans une politique d’expropriation systématique visant à récompenser ses propres alliés et à empêcher le retour de millions de réfugiés. L’Union européenne et les Nations unies doivent désormais agir, non pas tant par devoir que dans leur intérêt vital.

Treize millions de personnes, voilà qui représente la moitié de la population…

Voir l’article original 768 mots de plus

Tension croissante au Golan

Non classé

Strategika51 Intelligence

Le déploiement de la Brigade du Tigre, l’une des meilleures unités des forces armées syriennes dans la province méridionale de Derâa et la poursuite du renforcement des lignes défensives dans le Golan inquiètent au plus haut point le gouvernement israélien de Benjamin Netanyahu. Cette inquiétude est aggravée par l’éclatement des groupes rebelles à Idlib, la province syrienne septentrionale où se sont regroupés plus de 85 % des rebelles syriens et, fait inexpliqué, la réapparition de Daech près des frontières turques.

Autre fait, rare celui-ci, un responsable militaire US a publiquement affirmé que les israéliens auraient mené une frappe aérienne ayant visé des milices irakiennes pro-syrienne à Hari, non loin d’Al-Tanf, dans les confins frontaliers désertiques syro-irakiens.

Des rumeurs persistantes laissent entendre que la base US d’Al-Tanf, longtemps clandestine, aurait été utilisée par les israéliens à plusieurs reprises et que son ciblage par des milices pro-syriennes a failli déclencher une guerre…

Voir l’article original 79 mots de plus

Les pétromonarchies du Golfe au secours de la Jordanie

Non classé

RESEAU ACTU

Les pétromonarchies du Golfe au secours de la Jordanie:

Les Jordaniens ont manifesté en masse contre les mesures d’austérité réclamées par le Fonds monétaire international.

Les milliers de Jordaniens qui ont manifesté pendant près d’une semaine, la nuit, à cause du ramadan, ont fait capituler le roi. Le 5 juin, Abdallah II a nommé un nouveau premier ministre, Omar al-Razzaz, dont la première décision a été d’abandonner le projet de réforme contesté. Celui-ci prévoyait une augmentation de la fiscalité des particuliers et des entreprises de 5 à 40 %.

Cette mesure, la dernière d’une série réclamée par le Fonds monétaire international (FMI) en échange d’un prêt accordé en 2016, est «la goutte d’eau qui a fait déborder le vase», a expliqué à divers médias Ahmad Awad, directeur du centre jordanien de recherche économique Phenix. Les Jordaniens, toutes classes sociales confondues, sont exaspérés par les hausses de…

Voir l’article original 572 mots de plus