Le terrorisme sioniste et ses mystifications, un texte important de Rémi Brulin

Non classé

Mounadil al Djazaïri

La récente parution en langue anglaise d’un ouvrage consacré à la stratégie adoptée par l’entité sioniste pour combattre ses ennemis, palestiniens mais pas seulement, une stratégie basée notamment sur l’assassinat, donne l’occasion au chercheur Rémi Brulin de revenir sur la construction idéologique et médiatique du terrorisme et de la figure du terroriste en prenant comme esemple précisément le cas de l’entité sioniste.

Rémi Brulin a en effet consacré sa thèse, soutenue à Paris, à la constitution et à l’évolution du discours américain sur le terrorisme. Un discours à l’élaboration duquel le régime sioniste et ses agents n’est pas étranger.

Résultat de recherche d'images pour "rémi brulin" Rémi Brulin

La thèse de doctorat de Rémi Brulin est téléchargeable. Elle est en français puisqu’elle a été soutenue en France et que Rémi Brulin est français. Le texte de ce chercheur que je vous propose ici n’est disponible qu’en anglais. Peut-être M. Brulin en donnera-t-il une version en français…

Voir l’article original 9 613 mots de plus

Bruno Guigue/ Massacre colonial pour “un jour de gloire”

Non classé

ITRI : Institut Tunisien des Relations Internationales

Massacre colonial pour “un jour de gloire”

Bruno Guigue ·lundi 14 mai 2018

52 morts et 2400 blessés dont 1200 par balles. C’est le dernier bilan de la sanglante journée du 14 mai 2018 dans la bande de Gaza. Mais pour Netanyahou, c’est un “jour glorieux”. Lors de la cérémonie d’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem, il a remercié Donald Trump avec des trémolos dans la voix. “Quel jour glorieux ! Souvenez-vous toujours de ce moment, c’est un jour historique. C’est un grand jour pour Jérusalem et pour l’État d’Israël. Un jour qui restera dans nos mémoires pour des générations et des générations”. Cette journée restera dans les mémoires, en effet, mais pour ce qu’elle est vraiment : un nouveau massacre colonial.

Déversant un déluge de feu sur des manifestants palestiniens désarmés, l’appareil répressif israélien s’est surpassé dans l’horreur. Où sont ses laudateurs habituels, toujours prompts à répéter le…

Voir l’article original 671 mots de plus

Syrie : Comment on détruit un pays et on prépare le « jour d’après »

Non classé

ITRI : Institut Tunisien des Relations Internationales

Syrie : Comment on détruit un pays et on prépare le « jour d’après »

Un article de Josh RoginJosh Rogin montre comment les Etats-Unis, la Grande Bretagne et la France notamment, tout en travaillant « le jour d’avant » à la déstabilisation de la Syrie -en s’appuyant sur des opposants qu’ils façonnent à leur aise- ils préparent en parallèle le « jour d’après », le jour où, après avoir tout dévasté, ils parviendront à mettre la Syrie à genoux.

22 juillet 2012

Voir l’article original 1 092 mots de plus

Un mensonge peut en cacher d’autres, oubliés…

Non classé

Strategika51 Intelligence

L’affaire Skripal est désormais un mensonge flagrant d’une amplitude jamais vue dans l’histoire du Royaume de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord.

Cependant, l’affaire est oubliée, jetée à la trappe par les prestigidateurs du système de propagande. Les Skripal père et fille? Disparus. L’agent Novichock? Le président Tchèque a affirmé que son pays en avait produit avant de se faire contredire par son premier ministre sur injonction de Londres.

L’affaire est close.

Cette affaire a toutefois dévoilé ou rappelé les méthodes très peu orthodoxes, peu scrupuleuses et très belliqueuses d’un gouvernement britannique agissant toujours pour le compte d’intérêts tiers et plus précisément ceux des élites financières internationales.

Ce tropisme belliqueux a peu changé à travers l’histoire.

L’indemnisation du libyen Abdelhakim Belhadj, l’un des chefs du Groupe combattant islamique libyen, un groupe terroriste, par Londres pour l’avoir expédié en Libye avant la guerre en Libye réponds au même schéma. Cet agent du…

Voir l’article original 147 mots de plus