Sur injonction de Ryad, le Maroc rompt encore une fois ses relations diplomatiques avec l’Iran

Non classé

Strategika51 Intelligence

L’année 2018 est de toute évidence l’année des mensonges.

Sur injonction ou plutôt l’Oukaze de Ryad, le Maroc a rompu pour la seconde fois en moins de de dix ans ses relations diplomatiques avec l’Iran.

Rien de surprenant de prime abord, vu les relations de vassalité qu’entretient le Maroc avec le puissant royaume d’Arabie Saoudite.

Ce qui étonne nombre d’observateurs cette fois est la raison invoquée par Rabat  pour justifier une telle rupture.

Pressé par Ryad, Rabat n’a rien trouvé de mieux que d’inventer une histoire invraisemblable, tirée par les cheveux et  digne des séries de science-fiction.

La raison invoquée est un hypothétique appui de Téhéran via le mouvement du Hezbollah libanais au Front Polisario au Sahara Occidental, un territoire disputé depuis le retrait de l’Espagne, l’ex-puissance tutélaire qui l’administrait jusqu’en 1975, situé à des milliers de kilomètres du Moyen-Orient.  Une fantasmagorie géopolitique sans nom inédite!

Le Hezbollah libanais est…

Voir l’article original 383 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s