Depuis l’Arabie saoudite et Israël, les Etats-Unis appellent à de nouvelles sanctions contre l’Iran

Non classé

RESEAU ACTU

Le nouveau chef de la diplomatie américaine a affiché en Arabie saoudite et en Israël la ligne dure de son pays vis-à-vis de Téhéran. Pendant ce temps, Paris, Londres et Berlin se sont entendus pour apporter leur soutien à l’accord sur le nucléaire.

Les 28 et 29 avril, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo s’est rendu en Arabie saoudite puis en Israël, deux alliés stratégiques de Washington qui considèrent l’Iran comme leur ennemi. Il a ensuite rejoint Amman pour des entretiens qui auront lieu le 30 avril avec des responsables jordaniens.

«L’Iran doit être stoppé»: Washington, Riyad et Tel-Aviv font front

Peu après l’arrivée du chef de la diplomatie américaine sur le sol saoudien, Washington a annoncé la couleur. «Nous appelons les nations du monde à sanctionner tout individu et entité associé au programme balistique de l’Iran», a lancé Brian Hook, conseiller de Mike Pompeo, à des journalistes le soir du 28…

Voir l’article original 614 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s