Putsch : MBS contre Ben Salmane ?

Non classé

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

« Selon le journal Al-Quds al-Arabi qui parait à Londres, le prince héritier saoudien serait lui-même impliqué dans le scénario de coup d’État qui s’est joué le 21 avril dans son palais. 

« Les images des fusillades, samedi soir, non loin du palais de l’héritier du trône d’Arabie saoudite circulent sur les réseaux sociaux et elles ont déjà fait couler beaucoup d’encre. Pour de nombreux analystes, il s’agirait d’un nouveau scénario de Mohammed Ben Salmane propre à justifier la nouvelle vague d’arrestations et de répression d’opposants. Ne sont pas rares non plus, les commentateurs qui imputent la tentative de coup d’État à l’ancien héritier du trône, Mohammed Bin Nayef, écarté sans état d’âme du pouvoir. 

«  Mohammed Ben Salmane s’inquiète vivement ces jours-ci. Il a peur de l’entourage de Mohammed Ben Nayef et de ce qu’il finisse par l’écarter via un coup d’État . Selon certaines informations, depuis le coup de force du 21 avril, les proches de la cour et les officiels de haut rang…

Voir l’article original 179 mots de plus

Les missiles « beaux, neufs et intelligents » aux mains des experts militaires russes: Trump dépassé – Pas de traces d’armes chimiques, selon l’OIAC

Non classé

MIRASTNEWS

© Sputnik . Igor Ermachenkov

La Défense russe explique ce qu’elle fera des missiles ramenés de Syrie

Deux missiles qui n’ont pas explosé lors de la frappe réalisée en Syrie par Washington, Paris et Londres ont été emmenés à Moscou et sont analysés par des spécialistes. Le ministère russe de la Défense montrera leurs fragments, a-t-on appris ce mercredi.

Un missile Tomahawk et un missile air-air qui n’ont pas explosé lors des frappes américano-britanno-françaises en Syrie ont été ramenés à Moscou où ils ont été remis entre les mains de spécialistes, rapporte ce mercredi la chaîne de télévision russe Rossiya-24.

«Une partie des missiles n’a pas atteint ses cibles, probablement à cause de problèmes techniques, ayant causé des risques de destruction d’infrastructures civiles et de la mort d’habitants. Deux d’entre eux, un missile Tomahawk et un missile air-air de haute précision, ont été ramenés à Moscou», a précisé lors d’un…

Voir l’article original 1 893 mots de plus

Syrie: l’OIAC annonce avoir visité un second site d’attaque chimique présumée à Douma

Non classé

RESEAU ACTU

Dernières Infos

AFP

25/04/2018

Des experts de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques se sont rendus mercredi sur un second site à Douma, dans l’ex-enclave rebelle syrienne de la Ghouta orientale, cible d’une attaque chimique présumée début avril, a annoncé l’OIAC.

?Aujourd’hui, l’équipe de la mission exploratoire s’est rendue sur un second site à Douma. Elle a également recueilli des échantillons sur ce site?, affirme l’organisation dans un communiqué.

Il s’agit de la deuxième visite d’une équipe de l’OIAC à Douma depuis qu’elle a obtenu un accès à la ville samedi. Les experts de l’organisation étaient arrivés à Damas le 14 avril, une semaine après l’attaque chimique présumée.
L’attaque présumée aux gaz toxiques, qui a fait au moins 40 morts à Douma le 7 avril selon des secouristes, est au cœur d’affrontements diplomatiques entre grandes puissances, Etats-Unis et Russie en tête.
Elle a conduit quelques jours plus tard les Etats-Unis…

Voir l’article original 232 mots de plus

Inventer tout le temps de nouveaux problèmes pour gagner du temps et espérer faire céder l’ennemi?

Non classé

MIRASTNEWS

Vladimir Poutine et Hassan Rohani, illustration/© Reuters Photographer Source: Reuters

Moscou et Téhéran battent en brèche le «nouvel accord» nucléaire iranien proposé par Macron

Face à la Russie et l’Iran fondamentalement légalistes qu’espèrent-ils vraiment gagner de plus en essayant de torpiller l’ancien accord?

Le Kremlin et le chef d’Etat iranien ont vivement critiqué le 25 avril l’idée d’un «nouvel accord» sur le nucléaire iranien, proposée par Emmanuel Macron à Donald Trump lors de sa visite à Washington.

La proposition d’Emmanuel Macron de «nouvel accord» sur le nucléaire iranien, formulée le 24 avril à l’adresse de Donald Trump, n’a guère été du goût de Téhéran.

Le lendemain, le président de la République islamique d’Iran Hassan Rohani a contesté la légitimité d’une telle proposition, évoquée en conférence de presse à Washington entre les présidents français et américain. «Ils disent : « nous voulons décider pour un accord conclu à sept. » Pour quoi faire ? De quel droit ?», s’est…

Voir l’article original 910 mots de plus

Iran : Rohani S’oppose À Un « Autre Accord » Sur Son Programme Nucléaire

Non classé

L'Infos En Continu

Alors que Donald Trump et Emmanuel Macron ont évoqué la possibilité de négocier un nouvel accord avec l’Iran au sujet de son programme nucléaire, le président iranien a mercredi 25 avril, rejeté fermement ces discussions. Pour le dirigeant iranien, un nouvel accord ne serait pas légitime. Hassan Rohani juge, par ailleurs, Donald Trump d’être incapable de négocier des traités internationaux.

Lors d’un discours à Tabriz, dans le nord de l’Iran, Hassan Rohani a demandé : « Ensemble, avec le chef d’un pays européen, ils disent : «Nous voulons décider pour un accord conclu à sept». Pour quoi faire ? De quel droit ? ». Se référent implicitement à Donald Trump et Emmanuel Macron.

Incertitude d’un nouvel accord

Emmanuel Macron avait reconnu mardi en utilisant l’acronyme anglais de l’accord de Vienne, signé en juillet 2015 entre l’Iran et les grandes puissances (Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne), qu’avec Donald Trump, « nous avons…

Voir l’article original 102 mots de plus

La Russie élargit la Guerre des EW, ‘désactivant’ les EC-130 en Syrie

Non classé

MIRASTNEWS

La guerre électronique de l’avion EC-130 Compass Call

GEOINT: Le Compass Call est censé être l’une des armes de guerre électronique les plus importantes des Etats-Unis d’Amérique, mais les EC-130 volant près de la Syrie sont attaqués et neutralisés « dans l’environnement de guerre électronique le plus agressif de la planète », a déclaré aujourd’hui le chef du Commandement des opérations spéciales.

«Actuellement, en Syrie, nous opérons dans l’environnement de guerre électronique le plus agressif de la planète contre nos adversaires. Ils nous testent tous les jours, détruisant nos communications, désactivant nos EC-130, etc. », a déclaré le général Raymond Thomas devant quelque 2 000 professionnels du renseignement.

Bien que, pour des raisons évidentes, nous ne connaissions pas beaucoup de détails sur la nature des attaques contre les EC-130, nous savons que les Russes ont fait ce qu’un expert en GE a qualifié de « bon travail » dans plusieurs conflits…

Voir l’article original 274 mots de plus

La défense antiaérienne russe détruit des cibles inconnues près de la base de Hmeimim – encore un test?

Non classé

MIRASTNEWS

© Photo. Russian Defense Ministry

Les batteries antiaériennes installées sur l’aérodrome russe de Hmeimim, en Syrie, ont détruit mardi soir des cibles inconnues, a déclaré le porte-parole de la base.

La défense antiaérienne de l’aérodrome russe de Hmeimim a réussi à détruit des objets inconnus qui avaient été repérés mardi soir à proximité, a indiqué un représentant de la base.

«Le 24 avril, à la tombée de la nuit, les moyens de contrôle de l’espace aérien de la base russe de Hmeimim ont découvert à une certaine distance de l’aérodrome des cibles aériennes de petite taille d’origine inconnue. Le système de défense aérienne de la base russe a complètement détruit toutes les cibles», a-t-il déclaré.

Il a précisé que les objets n’avaient pas fait de blessés et n’avaient causé aucun dégât matériel.

Source: Sputnik News – France

Les défenses aériennes russes Interceptent des objets ciblant la base de Hmeimim

©…

Voir l’article original 1 580 mots de plus