Frappes en Syrie : Mattis voulait le feu vert du Congrès, rapporte le NYT

Non classé

RESEAU ACTU

Frappes en Syrie : Mattis voulait le feu vert du Congrès, rapporte le NYT:

Le ministre américain de la Défense, Jim Mattis, aurait préféré obtenir le feu vert du Congrès avant de lancer des frappes en Syrie la semaine dernière, mais le président Donald Trump n’a pas tenu compte de son avis, a rapporté mercredi le New York Times, ce que M. Mattis lui-même a contesté.

Le chef du Pentagone, général des Marines à la retraite, a néanmoins réussi à limiter les frappes à trois cibles qui étaient supposées abriter des fabriques et des stocks d’armes chimiques mais qui ne risquaient pas de mettre le vie de soldats russes en danger, précise le quotidien américain, citant des sources militaires et de l’administration Trump non identifiées.
Une porte-parole du Pentagone, Dana White, a démenti les informations du New York Times, qu’elle a qualifiées “d’erreur criante”.
“Je ne sais absolument pas…

Voir l’article original 278 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s