La comédie des frappes en SYRIE

Non classé

LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

Da0-zz6XkAAzacb (1)LA PREUVE EST APPORTEE PAR LES INSPECTEURS DE L’OIAC (Organisation pour l’interdiction des armes chimiques)vérifiez vous-mêmes leur rapport sur les sites

Trump et Emmanuel Trumpette  nous ont refait le coup de 2003 : il n’y avait  pas d’armes chimiques dans les sites bombardés/  

Tout ne serait que comédie mensonge pour ne pas perdre la face

Les sites bombardés étaient déclarés auprès de l’OIAC (usine de Barzeh, centre de recherche), ce que reconnait le site du ministère des armées français.

L’OIAC s’était rendue en février 2018 sur le site de Barzeh, bombardé le 14 avril. Et ses conclusions à l’époque démentaient toute trace de chimique.

https://www.opcw.org/fileadmin/OPCW/EC/88/en/ec88dg01_e_.pdf

@Fred_Pichon

Si ces conclusions sont exactes, et sous réserve qu’en 2 mois, Damas n’ait pas relancé l’activité de production, le bombardement de Barzeh s’apparenterait à une véritable farce destinée à sauver la face des 3 membres du CSNU qui ont choisi de…

Voir l’article original 88 mots de plus

Voici les principales réactions aux frappes ciblées menées par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni contre la Syrie! Syrie. Poutine : de nouvelles frappes occidentales provoqueraient « le chaos » !

Non classé

La vérité est ailleurs

Voici les principales réactions aux frappes ciblées menées par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni contre la Syrie.

Russie

« Un coup a été porté contre la capitale d’un Etat souverain qui a tenté pendant de nombreuses années de survivre au milieu d’une agression terroriste », a écrit sur Facebook la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova. Les frappes occidentales contre la Syrie interviennent « au moment où elle avait une chance d’avoir un avenir pacifique » (communiqué). Les frappes reviennent à « insulter le président russe » Vladimir Poutine, a estimé l’ambassadeur de Russie à Washington, Anatoli Antonov. « Nous avions averti que de telles actions appelleraient des conséquences », a-t-il averti (communiqué).

Syrie

Le régime syrien a dénoncé ce samedi une « agression barbare et brutale » des Occidentaux, après les frappes menées peu avant l’aube par les…

Voir l’article original 663 mots de plus

Frappes en Syrie : flou sur la stratégie, flou sur les cibles, flou sur les résultats

Non classé

RESEAU ACTU

Trump ironise. ?Les frappes en Syrie ont été si parfaitement menées que les Fake News médias n’ont trouvé à dénigrer que mon utilisation de l’expression ?Mission accomplie? !? Il faut dire que la référence historique est trop belle. Le dernier président américain à avoir prononcé les mots ?Mission accomplished? était George W. Bush, le 1er mai 2003, à bord du porte-avions Lincoln. La guerre d’Irak devait encore durer plus de huit ans. La phrase, elle, est devenue le symbole de l’enlisement américain au Moyen-Orient.

Voir l’article original 1 040 mots de plus

La participation de la France aux frappes en Syrie débattue lundi au Parlement

Non classé

RESEAU ACTU

Les parlementaires débattront sans voter, à partir de 17 heures, de l’opération militaire menée par Paris, Londres et Washington contre des sites syriens.

L'hémicycle du Sénat français, au sein du Palais du Luxembourg.
L’hémicycle du Sénat français, au sein du Palais du Luxembourg. ROMAIN VINCENS / CC BY-SA 3.0

Le premier ministre Edouard Philippe a réuni, dimanche 15 avril au matin, les responsables de l’Assemblée et du Sénat, après les frappes occidentales menées dans la nuit de vendredi à samedi contre l’arsenal chimique du régime de Damas.

« Après la réunion d’information autour du premier ministre, un débat sera organisé comme je l’avais souhaité à l’Assemblée nationale lundi à 17 heures », a annoncé le président de l’Assemblée nationale, François de Rugy, sur Twitter. « Cela permettra au gouvernement de s’exprimer devant tous les députés et à tous les groupes parlementaires d’exprimer leurs positions, a-t-il aussi déclaré. Le premier ministre pourra présenter les opérations, mais également les initiatives diplomatiques de la France

Voir l’article original 508 mots de plus

La vérité si je mens, version OCCIDENT! «On nous expliquait que des attaques chimiques sous faux drapeaux étaient en préparation. On nous a expliqué cela pendant des mois et des mois, cela n’arrivait pas, mais là, c’est arrivé. C’est tellement énorme, c’est comme l’affaire Skripal, comment on peut nous faire croire ça? Peut-être qu’une opinion publique au courant de rien gobe ça, mais je pense que c’est très dangereux que l’Europe s’embarque dans cette histoire,» développe l’eurodéputée.. heureusement il y a parfois des rares politiques qui dénoncent, bravo Madame l’euro députée!

Non classé

La vérité est ailleurs

© Sputnik . Dmitriy Vinogradov

Paris menace de frapper en Syrie aux côtés de Washington, laquelle accentue son bras de fer avec Moscou. Une crise qui rappelle celle de 2013. Pourtant, de nombreux paramètres ont changé et dans un contexte d’hystérie antirusse et de victoire de Bachar al-Assad, véritable camouflet pour l’Occident, une nouvelle guerre n’est peut-être pas si loin…

«Nous avons la preuve que la semaine dernière […] des armes chimiques ont été utilisées, au moins du chlore et qu’elles ont été utilisées par le régime de Bachar al Assad.»

Les déclarations du Président de la République, le 12 avril depuis une école dans l’Orne, ne sont pas passées inaperçues. En effet, elles laissent peu de doutes quant aux intentions françaises de frapper Damas, d’autant que les autorités syriennes…

Voir l’article original 1 363 mots de plus

Global Times Op-ed:  « Reckless strike on Syria a shameless act »

Non classé

Strategika51 Intelligence

After US, British and French forces launched over 100 missiles at Syria, Washington quickly stated that it was satisfied with the effectiveness of the strike. US President Donald Trump tweeted « Mission Accomplished! » Will there be more military actions on Syria? The US said that will depend on whether Bashar al-Assad’s regime will use more chemical weapons in the future.


According to these signals from Washington, most observers believe that this round of strikes against Syria by the US and its allies have come to an end. They have not actually weakened Syrian government forces or hurt Russia’s military presence in Syria, but they conveyed a warning that Trump dares to strike.

As for what Trump wants in Syria, many people are confused. Does he really want to stop the Syrian government forces from using chemical weapons? In that case, it’s simple, because there is no need at all for…

Voir l’article original 440 mots de plus

Rached Ghannouchi Le bombardement de la Syrie est événement grandiose et exceptionnel

Non classé

ITRI : Institut Tunisien des Relations Internationales

J’ai connu Rached Ghannouchi au mois d’octobre 1968 à Paris. Il venait de Damas où il avait fait des études de philosophie pendant 3 ou 4 ans. Au cours d’une de nos rencontres, il me raconta, avec une grande fierté, que lors de la guerre des six jours de juin 1967, il avait pris les armes pour défendre la capitale des Omeyyades, menacée par l’avancée fulgurante des troupes sionistes. A l’époque, il était, semble-t-il, au parti Baas.

Le 3 août 1990,  Rached Ghannouchi, chef du mouvement islamiste tunisien Ennahdha, qui quitta la Tunisie le 18 mai 1989 suite au refus de ses camarades de lui céder la présidence du mouvement en dehors d’un congrès, tint le discours suivant, au grand meeting organisé ce jour-là à l’Université de Khartoum, au Soudan, en réaction aux préparatifs de guerre contre l’Irak, après que ce dernier ait envahi le Koweït :

https://www.youtube.com/watch?v=7ATig-uu-d8

Le 14 avril…

Voir l’article original 281 mots de plus