L’armée syrienne dit avoir découvert un laboratoire de substances chimiques près de Damas

Non classé

RESEAU ACTU

L’armée syrienne dit avoir découvert un laboratoire de substances chimiques près de Damas:

Un laboratoire de fabrication de substances chimiques appartenant aux radicaux a été découvert par l’armée syrienne dans une banlieue de Damas, rapporte l’agence Sana, se référant à une source militaire.

L’armée syrienne a découvert un laboratoire où des radicaux produisaient des substances toxiques, rapporte l’agence Sana, citant une source militaire. Il se trouve dans l’agglomération d’Aftaris, dans la Ghouta orientale.  

«Lors des opérations de ratissage d’Aftaris, dans la Ghouta orientale, a été découvert un laboratoire des terroristes […] aménagé pour la production de tous les types de substances chimiques. Différents équipements nécessaires à leur fabrication et
au mélange des poudres utilisées dans des armes interdites y ont été découverts», informe la source.

Au cours des…

Voir l’article original 169 mots de plus

Échec complet de l’agression tripartite contre la Syrie

Non classé

Strategika51 Intelligence

L’agression tripartite contre la Syrie est un échec complet.

Israël a fourni les coordonnées des objectifs à détruire mais il semble que l’opération ait vite tourné au fiasco.

A Damas, la vie est tout à fait normale et les militaires reprennent possession des locaux du Ministère de la défense qu’ils ont évacué peu de jours avant l’attaque.

Update :

Premier bilan syrien :

Tués : néant.

Blessés : néant.

Voir l’article original

Un missile de croisière MBDA Storm Shadow (Scalp) britannique abattu par la défense aérienne syrienne 

Non classé

Strategika51 Intelligence

La Syrie a lancé des missiles Sol-Air et actionné sa DCA dès le début de l’attaque.

Douze missiles de croisière ont été abattus dans la région de Damas.

Neuf autres missiles ont été interceptés dans la région de Homs.

Un missile de croisière britannique de type MBDA Storm Shadow, d’une portée de 560 km et évoluant à Mach 0.8 a également été abattu par la DCA syrienne.

Voir l’article original

Le site de l’attaque chimique supposée à la Ghouta orientale détruit-Elimination des preuves de l’implication de la Grande Bretagne dans les activités terroristes

Non classé

Strategika51 Intelligence

Deux missiles de croisière se sont abattus sur le site « marqué et balisé » où a eu lieu l’attaque chimique supposée mise en scène par l’organisation terroriste des « Casques Blancs » (Mi6 britannique).

Il semble que la coalition a tenu a détruire les preuves compromettantes indiquant le degré d’implication des pays soutenant le terrorisme en Syrie dans les opérations sous fausse bannière.

Voir l’article original

Une opération bidon ?  

Non classé

Strategika51 Intelligence

Toutes les cibles touchées par les missiles de la coalition sioniste ne sont pas opérationnelles ou ont été désaffectées depuis longtemps (le site de lancement de missiles de Homs est à l’abandon depuis…24 ans ! )

Des missiles de croisière et des bombes n’ont même pas explosé au point d’impact.

L’aérodrome militaire de Dumayr près de Damas, fortement délabré avant l’attaque, n’a subi que deux missiles tombé à l’extérieur de son périmètre.
A quoi a servi cette véritable mascarade ?

Washington a donc coordonné avec Moscou un semblant d’opération pour sauver la face des américains et des anglais.

En fait, Londres prétend que ses Tornado ont bombardé un site désaffecté à Homs. Histoire de se donner un rôle et sauver la face.

Le président Assad a également sauvé la face : sa défense aérienne a descendu deux douzaines de missiles adverses.

Une menace nucléaire russe a du calmer bien des…

Voir l’article original 10 mots de plus

Trump, May, Ben Salman et Macron passibles d’un procès de Nuremberg bis.

Non classé

Strategika51 Intelligence

Le mensonge a assez duré et ils se sont tellement discrédités qu’ils ont déclenché une guerre mondiale.

Donald Trump, Theresa May, Mohamed Ben Salman et Emmanuel Macron sont passibles d’un tribunal de Nuremberg 2 pour crimes contre la paix.

Cette fois-ci les choses ne vont pas se passer comme en 1945. Ils n’écriront pas l’histoire a leur façon et finiront au fin fond des poubelles de l’histoire.

Vive la Résistance !

Voir l’article original

Des intercepteurs syriens tentent d’abattre les bombardiers stratégiques B-1B US

Non classé

Strategika51 Intelligence

La première vague de missiles de croisière US lancé à partir de bâtiments de surface et de submersibles en méditerranée orientale a visé la capitale Damas et Homs.

21 missiles de croisière US ont été abattus.

Des intercepteurs syriens tentent en ce moment d’abattre des bombardiers stratégiques B-1B US participant à l’agression.

Voir l’article original

Trump ordonne des « frappes de précision » contre des objectifs militaires syriens- le forces terroristes lancent une contre-offensive généralisée au sol

Non classé

Strategika51 Intelligence

Décidément ! Il semble que la folie et la connerie humaine n’ont aucune limite.

La Syrie subit en ce moment précis une attaque massive de missiles de croisière.

Des explosions retentissent à Damas.

Les défenses anti-aériennes syriennes sont en action.

Simultanément, les forces terroristes et rebelles viennent de lancer une contre-offensive généralisée.

Au moins cinq missiles de croisière abattus. 0215 GMT

0220 GMT l’état-major syrien déclare que la guerre contre Israël est désormais effective.

Les bases US en Irak sont la cible d’attaques au mortier et à la roquette des forces du rassemblement populaire irakien.

Israël, l’Arabie Saoudite et les bases britanniques basées à Chypre, des cibles légitimes (état-major syrien) 0225 GMT

L’agression contre la Syrie ne sera pas sans conséquence.

Le président Assad ordonne aux forces armées de résister et de repousser l’ennemi.

Strategika 51 est le seul blog au monde à avoir eu au préalable l’information exacte sur…

Voir l’article original 11 mots de plus

«Des milliers de cadavres» toujours en décomposition sous les ruines de Raqqa

Non classé

RESEAU ACTU

«Des milliers de cadavres» toujours en décomposition sous les ruines de Raqqa:

Dans la ville syrienne de Raqqa, éradiquée à 70% de la surface de la terre par les bombardements américains, la situation épidémiologique est toujours grave, a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense lors d’un briefing.

La situation humanitaire dans la ville syrienne de Raqqa reste encore extrêmement tendue bien que des écoles, des établissements, des entreprises et des logements soient déjà en voie de reconstruction,
souligne Igor Konachenkov, porte-parole de la Défense russe se référant à des informations d’organisations internationales, telle que l’OMS (Organisation mondiale de la santé).

«La situation à Raqqa est extrêmement dangereuse et épidémique. Même actuellement, des milliers de cadavres se putréfient sous les débris de la ville. La ville est éradiquée…

Voir l’article original 110 mots de plus