Syrie : pourquoi les Kurdes ont-ils perdu ? | Secret Défense

Non classé

RESEAU ACTU

(Article de l’Opinion)

Deux mois auront suffi à l’armée turque et à ses alliés syriens pour conquérir le canton kurde d’Afrin. Certes, les combats se poursuivent dans le sud-est du secteur et des opérations de guérilla pourraient se développer mais, pour l’essentiel, l’affaire est pliée. Les Kurdes du PYD – un parti nationaliste d’extrême gauche étroitement lié au PKK – viennent de subir une défaite militaire d’ampleur.

Partout, on entend les plaintes et les regrets de leurs amis, très nombreux en France. « Que vaut notre parole si nous abandonnons nos alliés lorsqu’ils en ont besoin ? » s’interroge ainsi l’écrivain et aventurier Patrice Franceschi, dans Marianne. François Hollande abonde dans ce sens dans Le Monde : « Quel est cet allié turc qui frappe nos propres alliés ? ». A l’Elysée, où il faut gérer la complexité de la relation avec la Turquie, on évoque aujourd’hui « une…

Voir l’article original 52 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s