Russia Claims US Deploys Warships For Imminent Attack On Syria, Trains Militants For False Flag Attack

Non classé

RESEAU ACTU

Last April, in one of the Trump administration?s first ?diplomatic? ventures, the US fired 59 Tomahawk missiles on Syria, in stated retaliation for the latest alleged chemical attack by the Assad regime, the same ?false flag? excuse which was used by the US to officially enter the conflict back in 2013 when military tensions between the US and Russia nearly resulted in a regional war.

Well, it appears that Assad is a relentless glutton for punishment, because not even a year later, the WaPo reported two weeks ago that the US is considering a new military action against Syria for – what else – retaliation against Assad?s latest chemical attack, which took place several weeks earlier.

How do we know Assad (and apparently, Russia) was…

Voir l’article original 668 mots de plus

Le président syrien Bashar Al-Assad félicite ses troupes en plein milieu de la Ghouta orientale

Non classé

Strategika51 Intelligence

Le président de la Republique Arabe de Syrie, Bashar Al-Assad a visité, dimanche 18 mars 2018, des unités des forces armées syriennes sur les lignes de front en plein milieu de la Ghouta orientale, dernier bastion terroriste près de Damas.

Les troupes gouvernementales syriennes ont réussi à capturer plus de 84 % de cette enclave où trois grandes organisations terroristes étaient retranchés après un assaut aérien et terrestre entamé le 18 février 2018 ayant grandement perturbé les calculs des puissances soutenant les terroristes en Syrie.

 »Les habitants de Damas sont plus que reconnaissants et ils raconteront peut être à leurs enfants durant les décennies à venir de quelle belle manière vous avez sauvé la ville de Damas » a affirmé Al-Assad, décontracté et ne portant apparament aucun gilet pare-balle aux soldats d’une unité blindée de la Garde présidentielle positionnée sur la ligne de feu en plein Ghouta orientale.

Des images que…

Voir l’article original 124 mots de plus

Syria war: ‘Civilians killed’ as thousands flee Turkish air strikes

Non classé

RESEAU ACTU

Syrians flee Afrin on 17 March 2018Image copyright
AFP

Image caption

Tens of thousands of people have fled the Turkish military offensive in Afrin

A number of civilians have been killed by Turkish shelling and air strikes while trying to flee the embattled Syrian city of Afrin, reports say.

Kurdish media spoke of dozens killed and wounded on Friday night alone while a UK-based monitoring group reported further deaths on Saturday.

A resident told the BBC that shells on Friday had hit cars packed with people and air strikes had hit a hospital.

At least 150,000 people have reportedly fled the Kurdish-majority city.

Turkey denies targeting civilians. It launched its military operation to clear the Afrin region, in northern Syria, of a US-backed Kurdish militia it considers a terrorist organisation.

Turkey and its Free Syrian Army allies have captured several villages in their push to capture the city, reports say. The FSA said it had opened…

Voir l’article original 396 mots de plus

Erdogan menace la Grèce d’invasion, attaque des bateaux italiens, génocide les kurdes. Que fait l’OTAN?

Non classé

RESEAU ACTU

Alexandre Del Valle nous gratifie d’une analyse passionnante sur l’impérialisme islamo-nationaliste d’extreme droite d’Erdogan. Que prépare Erdogan pour les cinq prochaines années?

Comme nous l’avons expliqué dans l’article précédent, la Turquie néo-ottomane d’Erdogan est de plus en plus menaçante vis-à-vis de nombreux pays voisins :

  • la Grèce, dont la frontière Est a été renforcée militairement

  • Chypre (autour du gaz chypriote et des îles de la Mer Egée),

  • l’Irak (revendications turques au Kurdistan irakien),

  • et la Syrie (intervention militaire contre les milices kurdes d’Afrine).

Le nouvel irrédentisme menaçant d’Ankara est fondé sur le double vecteur du nationalisme ethnique turc et du panislamisme post-ottoman. Ce projet conquérant néo-impérialiste est connu depuis des années. Il n’a presque jamais été mis de côté par les gouvernements turcs-nationalistes successifs de droite, d’extrême-droite, militaires ou kémalistes, qui se sont succédés depuis la mort d’Atätürk. Toutefois, depuis l’arrivée au pouvoir de l’anti-kémaliste Recep Taiyyp Erdogan…

Voir l’article original 2 668 mots de plus

Des armes de fabrication française auraient été découvertes dans la Ghouta orientale

Non classé

RESEAU ACTU

International

URL courte

Un important entrepôt d’armes appartenant aux terroristes et contenant des armements de fabrication française aurait été découvert dans une région de la Ghouta orientale récemment libérée par les troupes gouvernementales syriennes, annonce ce lundi l’agence iranienne Fars.

Se référant à ses sources, l’agence iranienne

Fars

rapporte ce lundi qu’un important volume d’armes et de munitions, dont certaines de fabrication française, a été découvert par l’armée syrienne lors d’une opération de nettoyage lancée à Modira et Mesraba, dans la

Ghouta orientale

.

«Dimanche, l’armée de l’air syrienne a mené de nouveaux raids contre des bastions de terroristes dans la Ghouta orientale, détruisant un entrepôt d’armes du Front Al-Nosra* et ce avant le début de la trêve [humanitaire] quotidienne [instaurée] dans la région», précise en outre l’agence.  

L’aviation syrienne a bombardé des positions d’Al-Nosra* dans la ville de Jesrine et en a détruit plusieurs, est-il encore indiqué.

Dans…

Voir l’article original 57 mots de plus

Le Hezbollah ne s’attend pas à une guerre avec Israël mais y reste préparé

Non classé

RESEAU ACTU

Le numéro 2 du Hezbollah a déclaré dans une interview qu’il ne s’attendait pas à ce qu’Israël attaque dans un proche avenir, mais que son groupe terroriste est prêt à « faire face à l’agression si cela arrive ».

S’adressant à l’agence de presse Reuters, le cheikh Naim Qassem a déclaré que son groupe terroriste soutenu par l’Iran était prêt à la guerre, mais qu’il ne pensait pas qu’Israël lancerait une attaque dans un proche avenir.

Le Hezbollah « est prêt à affronter l’agression si cela se produit, si Israël décide de mener une action stupide », a-t-il déclaré à Reuters. « Mais il ne semble pas que les circonstances penchent pour une décision israélienne de [faire la] guerre. »

Néanmoins, le Hezbollah serait toujours prêt pour « l’agression » israélienne, a-t-il insisté.

« Nous avons déclaré à plusieurs reprises…

Voir l’article original 419 mots de plus

Ghouta orientale : des dizaines de milliers de civils fuient vers les lignes loyalistes

Non classé

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

« Des dizaines de milliers de civils syriens fuient les enclaves tenues par les terroristes dans la Ghouta orientale vers les lignes de l’Armée syrienne. 

En dépit des tirs de snipers et des mitrailleuses, une vague humaine a réussi à joindre les lignes militaires syriennes.

L’aviation syrienne mène des raids à très basse altitude sur les positions terroristes désertées par les civils ou ouvrant le feu en direction des fuyards. 

Cette évolution extraordinaire confirme que des dizaines de milliers de personnes subissaient par la violence et la terreur le diktat des groupes rebelles. 

Voir l’article original 197 mots de plus

Chypre-Nord promet de bloquer tout forage gazier au large de l’île

Non classé

RESEAU ACTU

Après le blocage d’un navire de forage italien par la marine turque au large de Chypre, les dirigeants de Chypre-Nord, partie de l’île occupée par la Turquie, ont averti qu’ils s’opposeraient à toute exploration offshore de gaz s’ils continuent à être exclus du processus.

Ce dernier incident provoque des tensions entre les dirigeants chypriotes-turcs et chypriotes-grecs, alors même que les deux parties sont poussées par l’ONU à reprendre des négociations pour réunifier l’île méditerranéenne divisée depuis 1974.

?Nous ne permettrons pas que les Chypriotes-grecs ou les compagnies (internationales) agissent unilatéralement en notre nom?, assure dans un entretien à l’AFP Kudret Ozersay, le ?ministre? des Affaires étrangères de la République autoproclamée de Chypre du Nord (RTCN), reconnue uniquement par Ankara.

La République de Chypre, membre elle de l’Union européenne, a signé ces dernières années des contrats d’exploration avec des géants des hydrocarbures comme l’Italien Eni, le Français Total ou l’Américain ExxonMobil.

Voir l’article original 581 mots de plus