«Retournez à Raqqa […], enterrez les cadavres» : Poutine à une journaliste américaine

Non classé

RESEAU ACTU

Face à une journaliste de NBC, le président russe a qualifié de fake news les accusations d’attaques chimiques visant Damas, soulignant que Moscou était favorable à une enquête objective. Il a renvoyé Washington à ses propres responsabilités.

«Face à Poutine» (Confronting Putin) : le titre choisi par la chaîne américaine NBC pour l’entretien de sa journaliste Megyn Kelly avec le président russe, diffusé le 10 mars, a été choisi avec soin. Et pour cause, la discussion s’est échaudée lorsque la journaliste a questionné le président russe sur de présumées attaques chimiques en Syrie, pour lesquelles l’Occident accuse, sans preuves, le gouvernement syrien.

Des affirmations que Vladimir Poutine n’a pas hésité à qualifier de fake news, soulignant que Damas avait détruit son arsenal chimique il y a plusieurs années, sous contrôle international et que les rebelles «simul[ai]ent des attaques chimiques» pour faire accuser l’armée syrienne. «Toutes les accusations ont été utilisées pour consolider l’action…

Voir l’article original 145 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s