Jérusalem : une décision de politique intérieure pour Trump

Non classé

RESEAU ACTU

Jérusalem : une décision de politique intérieure pour Trump:

Ignorant les avertissements de son propre gouvernement, Trump a voulu tenir les promesses faites à ses soutiens de campagne, dont le magnat des casinos de Las Vegas, Sheldon Adelson.

Donald Trump n’avait aucun doute que sa décision de déplacer l’ambassade américaine à Jerusalem provoquerait une vague internationale de condamnations. Mais il s’en soucie aussi peu que celle qu’a soulevée sa dénonciation de l’accord de Paris en juin, ou du traité sur le nucléaire iranien cet automne.

Pour lui, la question épineuse du statut de Jérusalem a toujours été un impératif de politique intérieure plutôt qu’un sujet diplomatique. Décevoir ses alliés et les leaders du monde arabe compte moins que tenir la promesse faite aux puissantes sectes évangéliques américaines et, dans une moindre mesure, à certaines organisations pro Israéliennes.

Alors que la communauté juive américaine est divisée sur le sujet (seul…

Voir l’article original 320 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s