Égypte : le régime de Sissi musèle plus que jamais la presse à l’approche de la présidentielle

Non classé

RESEAU ACTU

Désinformation, censure et répression. C’est dans un climat de contrôle sans précédent dans le pays que le président Abdel Fattah al-Sissi, candidat à sa propre succession le 26 mars prochain en Égypte, s’avance vers une victoire quasi certaine.

Le gouvernement égyptien a beau avoir défendu une Constitution en 2014 qui garantit la liberté de pensée, d’opinion, de la presse, de la création artistique et littéraire, il exerce un contrôle de plus en plus arbitraire et intense sur toutes les formes d’expression publique. Le régime du président Abdel-Fattah al-Sissi, dont la réélection le 26 mars prochain ne semble guère laisser de doute, tolère peu la critique. Davantage que tous ses prédécesseurs.

Influencer les médias ne suffit plus. Les services de sécurité ont discrètement acheté des groupes de presse, écrivait le quotidien Mada Masr en décembre dernier. Il y a peu, le journal Al-Monitor expliquait que les éditorialistes et les…

Voir l’article original 1 004 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s