La Turquie pas concernée par la trêve en Syrie, les rebelles également…

Non classé

Strategika51 Intelligence

Le verbiage diplomatique multilatéraliste, fastidieux et creux, tel qu’il est pratiqué au sein d’organisations internationales est l’un des plus ennuyeux qui puisse exister et ce n’est nullement un hasard si la plupart des résolutions du Conseil de Sécurité demeurent tellement éloignées de toute réalité que plus personne ne s’encombre à en lire le contenu formaté suivant des conventions fixes.

La Turquie, qui mène une opération militaire à Afrin, en plein territoire syrien et qui joignait sa voix jusqu’à hier aux pleureuses de Washington, Londres, Paris et Ryad sur le sort des terroristes de la Ghouta orientale et d’Idlib, vient d’affirmer qu’elle n’est nullement concernée par la trêve en Syrie, votée unaniment par le Conseil de Sécurité hier.

Bref, l’artillerie et l’aviation du Sultan continuent de pilonner les positions des YPG kurdes mais si possibles les forces gouvernementales syriennes.

C’est pas ce machin chose à New York qui va entraver les…

Voir l’article original 249 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s