S.Nasrallah.. L’Arabie a proposé des milliards de $ à Israël pour frapper le Liban

Non classé

ITRI : Institut Tunisien des Relations Internationales

S.Nasrallah révèle: L’Arabie a proposé des milliards de $ à Israël pour frapper le Liban 10 novembre 2017
Le secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, a révélé que l’Arabie a incité Israël à frapper le Liban. Dans un discours retransmis, ce vendredi, par la chaine AlManar, à l’occasion de l’Arbaïn de l’imam Hussein et de la journée du martyr du Hezbollah, Sayed Nasrallah a précisé qu’il ne s’agit pas d’analyses mais des informations. L’Arabie s’est dit prête à payer des dizaines de milliards dollars à Israël pour mener cette guerre, a affirmé le numéro un du Hezbollah.

Voir l’article original 2 379 mots de plus

Où est passé Al-Hariri?

Non classé

Strategika51 Intelligence

D’après des sources moyen-orientales, la tentative du président français Emmanuel Macron de s’enquérir sur l’état réel du premier ministre libanais Saad Al-Hariri, retenu contre son gré par ses ex-mentors en Arabie Saoudite, n’a pas abouti.

Macron a surtout tenté de convaincre ses interlocuteurs saoudiens de laisser partir Al-Hariri en France. Cette démarche n’a donné aucune suite.

Le forcing français fait suite à de multiples tentatives similaires conduites par l’Allemagne, les États-Unis et la Russie.

En parallèle, des personnalités libanaises de premier plan, incluant des leaders religieux, tentent en ce moment d’obtenir un sauf-conduit au premier ministre libanais.

Beaucoup de mystère entoure le sort de Saad Al-Hariri, premier ministre de la République du Liban, en Arabie Saoudite. Voici les principales hypothèses concernant sa démission à partir de Ryad:

1- La démission d’Al-Hariri et le flou entourant son statut en Arabie Saoudite serait une opération de diversion;

2- Al-Hariri est proche des…

Voir l’article original 110 mots de plus

Intronisation imminente du nouveau roi saoudien… à l’orée d’une nouvelle guerre au Moyen-Orient ?

Non classé

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

« Le Roi saoudien Salman bin Abdulaziz Al Saud prévoit de céder le pouvoir à son fils, le Prince héritier Mohammed bin Salman, dans les deux prochains jours, a rapporté le 8 novembre le journal britannique Rai al-Youm.

L’article n’a pas révélé la source de l’information, ni fourni d’autres détails.

Le prince héritier Mohammed bin Salman est le fils du roi Salman, les deux hommes ont lancé une campagne de lutte contre la corruption le 4 novembre dernier. La campagne ciblait des dizaines de responsables saoudiens du gouvernement et de l’armée, ainsi que plusieurs membres de la famille royale saoudienne.

De nombreux analystes ont déclaré que le véritable objectif de la campagne « anti-corruption » est de renforcer l’emprise du Prince Mohammed bin Salman afin qu’il ne rencontre aucune opposition de la famille royale saoudienne lorsqu’il deviendra roi.

Il a été signalé précédemment que de nombreux membres de la famille royale saoudienne…

Voir l’article original 145 mots de plus