Les images de Mossoul, libérée après 9 mois de combats acharnés    

Non classé

histoireetsociete

dimanche, juillet 9, 2017 – 16:19

Aussi sur Le Soir

View original post

The War is Over : Qui avance et qui recule au Proche et au Moyen Orient !

Non classé

Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

Qui avance et qui recule au Proche et au Moyen Orient

Syrie-Raqqa-1

EI-20

L’Iran, l’Arabie Saoudite et le Qatar sont aujourd’hui les plus grands financiers du terrorisme islamique mondial, y compris en Irak et En Syrie. A propos de cette dernière, force est de constater que le contrôle (partiel) du territoire syrien par l’Etat Islamique (EI) semblerait diminuer. Mais de nombreux pays étrangers continuent d’agir en Syrie, directement ou indirectement : Etats-Unis, Turquie, Iran, Russie, Qatar, Arabie saoudite et d’autres pays encore.

Des combattants syriens ont brisé les lignes de défense des jihadistes dans la vieille ville de Raqqa après l’ouverture de brèches dans le mur d’enceinte par des raids américains, une percée majeure dans la bataille pour la conquête de cette ville de Syrie. Dans le même temps, en Irak, les forces gouvernementales appuyées également par les Etats-Unis, livrent des combats acharnés…

View original post 933 mots de plus

Theresa May accusée de cacher un rapport sur le financement des islamistes et de l’islam radical par l’Arabie saoudite !

Non classé

Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

«Si certaines organisations du Golfe ou d’Iran se sont rendues coupables de promouvoir le fondamentalisme, celles d’Arabie saoudite sont assurément en tête de liste», a déclaré Tom Wilson, membre du centre de réflexion conservateur britannique Henry Jackson Society, et auteur d’un rapport accablant pour le royaume wahhabite concernant son financement de l’islamisme radical au Royaume-Uni.Depuis les années 1960, «[le royaume] a dépensé des millions de dollars pour exporter l’idéologie wahhabite, notamment dans les communautés musulmanes des pays occidentaux», avance l’étude parue le 5 juillet.

Selon le rapport, ce soutien a pris la forme de dotations accordées aux mosquées et aux institutions éducatives islamiques, qui ont accueilli des «prêcheurs radicaux» et diffusé une «littérature extrémiste». Certains leaders religieux officiant au Royaume-Uni ont également été formés en Arabie saoudite, toujours selon l’étude.

Le centre…

View original post 783 mots de plus

IV. 68 – Président Bachar Al Assad : un homme sans illusion sur l’Occident

Non classé

Une France à refaire... si possible

IV. 68 – Président Bachar Al Assad :
un homme sans illusion sur l’Occident

2ème partie

Toujours dans le cadre de l’entretien accordé à un journaliste de l’AFP, le 13 avril 2017, le président Bachar Al Assad devait évoquer, après la présumée attaque chimique menée quelques jours auparavant, le 4 avril, sur le sol de son pays, à Khan Cheikhoun, et attribuée sans preuve à l’armée syrienne, les frappes aériennes états-uniennes, non présumées et donc réellement effectuées sur la base militaire de Al-Sharayt… en signe de représailles ! [SANA, L’Agence Arabe Syrienne d’Informations, Le président al-Assad : « Nous ne possédons pas d’armes chimiques et nous avons renoncé à tout notre arsenal », 14 avril 2017. Note de l’Auteuse : Quelques termes modifiés ou ajoutés sont en écriture romaine (non italique) ; la ponctuation n’a guère été changée ; les indications entre crochets sont de mon fait.]

À la 7ème question du journaliste,
« 

View original post 1 763 mots de plus

La libération de Mossoul

Non classé

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

Une nouvelle heureuse en ce début de l’été 2017: la reprise de Mossoul par l’armée irakienne. Voilà un événement considérable bien sous estimé par l’actualité. L’Etat islamique Daesh est en passe de perdre sa capitale. Cet événement est d’une portée gigantesque dont notre époque ne semble pas avoir pleinement conscience. Il se produit sur le théâtre d’un chaos aux dimensions titanesques: millions de réfugiés, destruction de trésors de l’antiquité, extermination des minorités chrétiennes et yazidies, anéantissement de populations, crimes génocidaires, actes de barbarie d’une cruauté hallucinante. L’armée irakienne soutenue par les Etats-Unis et le monde occidental, y compris la France, est en train de libérer la ville de Mossoul au prix d’une bataille sanglante qui dure depuis huit mois. Peut-être qu’un jour, les historiens compareront la victoire de Mossoul à celle de Stalingrad. Quand la civilisation humaine l’emporte sur la barbarie absolue… (Notons que les radios, ce matin, préfèrent de bien loin parler…

View original post 9 mots de plus

Rojava. Les Kurdes entre utopie et guerres

Non classé

histoireetsociete

ORIENT XXI LU, VU, ENTENDU JEAN MICHEL MOREL > 30 JUIN 2017

Un autre futur pour le Kurdistan. Municipalisme libertaire et confédéralisme démocratique de Pierre Bance et l’ouvrage collectif mené sous la direction de Stephen Bouquin, Mireille Court et Chris Den Hond, La Commune du Rojava. L’alternative kurde à l’État-nation sont deux livres récemment publiés qui tentent d’éclairer, au-delà du dur combat pour un Kurdistan confédéral et démocratique, le projet de société, l’utopie émancipatrice qui guide les Kurdes.

Tabqa a été récemment libérée et nul doute que Raqqa le sera bientôt. L’abandon par l’organisation de l’État islamique (OEI) de cette ville devenue l’une de ses deux « capitales » — l’autre étant Mossoul — marquera un nouveau tournant de la guerre en Syrie. Le premier et le plus décisif ayant été la victoire remportée par les Kurdes des Unités de protection…

View original post 1 913 mots de plus

La Turquie envoie deux frégates et un sous-marin vers les côtes de Chypre

Non classé

civilwarineurope

Deux frégates et un sous-marin turc ont été envoyés le 13 juillet au large de Chypre afin de surveiller les activités de prospection gazières et pétrolières des Chypriotes grecs. Selon une source au sein de l’armée turque, les navires de guerre y ont été déployés pour «garantir la sécurité du transport pétrolier».

Auparavant, Ankara a prévenu la République de Chypre qu’elle prendrait des mesures contre elle en raison des opérations conjointes de production pétrolière avec la compagnie française Total au large des côtes chypriotes par le navire de forage West Capella affrété par Total et par l’italien Eni. Selon la Turquie, les ressources en hydrocarbures dans les eaux autour de l’île divisée doivent appartenir aux deux parties.

Selon le ministre turc des affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, Ankara a déjà commencé à préparer des mesures contre les décisions «unilatérales» des Chypriotes grecs. Il a également ajouté que l’envoi du West Capella…

View original post 143 mots de plus