Des revirements de la stratégie turque

Non classé

Strategika 51

La Turquie se prépare à attaquer les différentes organisations armées kurdes dont celles bénéficiant d’un soutien militaire US direct au Nord de la Syrie.

Le dispositif militaire turc, axé autour d’Afrin, prévoit des frappes d’artillerie et des raids aériens visant indistinctement les forces démocratiques kurdes, le Parti des Travailleurs du Kurdistan, les milices kurdes irakiennes et celles de l’YPG.

Or des petits contingents de forces spéciales de plusieurs pays de l’OTAN sont disséminés au sein de ces groupes se battant officiellement contre Daech mais officieusement pour un très hypothétique État national kurde à cheval entre la Syrie septentrionale, le sud de la Turquie et englobant le Kurdistan irakien (semi-autonome) jusqu’aux champs pétrolifères de Kirkouk, objet d’un conflit larvé avec Baghdad.

De ce fait, la Turquie, un des membres les plus importants de l’OTAN, a décidé de bombarder ses propres alliés au sein de la vieille Alliance pour se débarrasser des…

Voir l’article original 496 mots de plus

Chypre : la Turquie dément tout retrait de ses troupes d’occupation dans le nord de l’île

Non classé

civilwarineurope

La Turquie a nié jeudi tout projet de retrait de ses militaires de Chypre, alors que se déroule en Suisse un nouveau round de négociations sur la réunification de l’île divisée depuis plus de 40 ans.

Chypre est divisée depuis 1974 entre la République de Chypre, où réside la communauté chypriote grecque dans le sud de l’île, et la République turque de Chypre du Nord (RTCN), reconnue uniquement par Ankara.

La Turquie y stationne quelque 35.000 soldats, dont Nicosie, soutenue par Athènes, réclame le retrait total.

Une source diplomatique avait affirmé à l’AFP en Suisse que la Turquie serait prête à réduire de 80% sa présence militaire.

Mais le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères a fermement démenti un tel projet dans un communiqué diffusé jeudi matin: « Les informations selon lesquelles notre pays va retirer ses soldats de l’île dans le cadre d’un plan en quatre étapes et les…

Voir l’article original 343 mots de plus

Dubaï se dote d’une voiture de police autonome pour traquer les « indésirables »

Non classé

Revue de presse Police & Réalités

Dubaï ne cesse d’intégrer les technologies les plus innovantes et insolites en son sein. Après les taxi-drones dès l’été prochain et le robot officier présenté en mai dernier, la plus grande ville des Émirats Arabes Unis accueillera la première voiture de police autonome……Cliquez ici pour lire la suite

Voir l’article original