Un soldat Arménien grièvement blessé d’un tir ennemi sur le front du Haut Karabakh

Non classé

civilwarineurope

Le 30 mai sur la ligne de contact en Artsakh (Haut-Karabagh) un soldat arménien engagé, Alik Avanesyan fut grièvement blessé d’un tir ennemi a annoncé le capitaine Gamavor Khatchatryan le responsable des médecins militaire du ministère arménien de la Défense. Le soldat Alik Khatchatryan se trouve à l’hôpital militaire de Stepanakert. Son état ne permet pas son transfert vers Erévan.

Source : http://armenews.com/article.php3?id_article=142701&utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

View original post

Russia’s Information and Press Department of the Ministry of Foreign Affairs Ask Why Still No UN Investigation Into Chemical Allegations In Syria

Non classé

In Gaza

May 25, 2017, by The Ministry of Foreign Affairs of the Russian Federation:

« On May 23, the UNSC held its successive discussion on the state of affairs around the so-called Syrian « chemical dossier ». The Western « troika » of permanent members of the UN Security Council sought to give an anti-Assad and anti‑Russian pronounced spin to this event. It was reconfirmed that these « exposers » of Damascus were not interested in establishing the truth in a crucial issue of who actually stood behind the alleged use of sarin on April 4, 2017, in the Syrian province of Idlib. Representatives of the United States, Great Britain and France have desperately resisted any attempt to figure out to what extent their verdict delivered « in absentia » about the allegedly undeniable responsibility of the Bashar Al-Assad Government for this chemical attack in Khan Sheikhoun was justified.

An unsightly scene has been developed. It seems that almost two months after…

View original post 879 mots de plus

La conspiration du « Pipelineistan » : le gaz n’a jamais été la cause de la guerre en Syrie

Non classé

Cellule44

Par Paul Cochrane

La théorie selon laquelle la guerre en Syrie est une bataille par procuration opposant deux propositions de pipelines qui traverseraient le pays pour rallier la Turquie puis l’Europe ne tient pas debout

Six ans après le début d’un conflit qui a tué au moins 400 000 personnes, il est largement admis que l’effusion de sang en Syrie n’est qu’une énième guerre portant sur les ressources énergétiques du Moyen-Orient.

Selon cette théorie, cette effusion de sang est une bataille par procuration opposant deux propositions de pipelines qui traverseraient le pays pour rallier la Turquie puis l’Europe.

Alors qu’aucun pipeline n’a quitté les planches à dessin, ou même qu’aucun n’a jamais été réaliste, cela n’a pas atténué la popularité de cette théorie censée expliquer la cause fondamentale du conflit syrien.

Le premier pipeline, qui serait soutenu par les États-Unis, va du Qatar à la Syrie en traversant l’Arabie saoudite et…

View original post 2 813 mots de plus