Arménie : un soldat arménien tué par un tir azéri

Non classé

civilwarineurope

Le soldat arménien Karen Danielyan (né en 1996) a été tué par un tir incendie azerbaïdjanais le 20 mai, dans un avant-poste militaire dans la direction nord de la ligne de contact Artsakh-Azerbaïdjan . Selon un communiqué de presse publié par le ministère de la Défense d’Artsakh, Danielyan a été touché par une balle vers 7h20 (…)

Selon une déclaration distincte publiée par le ministère, les forces armées azerbaïdjanaises ont violé le régime de cessez-le-feu le long de la ligne de contact plus de 100 fois dans la nuit du 19 au 20 mai, tirant plus de 1 750 coups vers les forces de première ligne de l’Artsakh, avec des armes de différent calibre.

La partie azerbaïdjanaise a tiré 32 grenades antichars dans la direction des lignes arméniennes et sept mortiers de 60 mm. Les unités de l’armée de l’Artsakh ont riposté.

Source : http://armenews.com/article.php3?id_article=142235&utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook

APPEL AUX DONS

Nous nous…

Voir l’article original 50 mots de plus

Les enfants perdus du califat

Non classé

Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

enfants-esclaves-380x200

Depuis l’instauration de ce que le groupe terroriste appelle son “califat” en juin 2014, Daech mène une politique systématique d’embrigadement d’enfants soldats. Les “lionceaux du califat”, parfois de très jeunes enfants, sont contraints de rejoindre ses rangs, formant une nouvelle génération de jihadistes mis en scène dans les vidéos de propagande. En Irak, Sofia Amara, journaliste à l’agence Capa, en a rencontré certains, sortis de l’enfer de l’embrigadement. Ils racontent leur vie de jeunes combattants enrôlés de force, traumatisés par la violence des actes qu’ils ont commis.

Ce reportage réunit des témoignages bouleversants montrant comment l’organisation terroriste traite les enfants issus des minorités, entre asservissement et exploitation sexuelle. Vendues ou échangées, des petites filles alimentent un marché aux esclaves au cœur de Daech. Des réseaux de résistants s’organisent et tentent de sauver ces enfants prisonniers. Sofia Amara les a rencontrés et a suivi leurs opérations d’exfiltration. Qu’adviendra-t-il de cette génération…

Voir l’article original 34 mots de plus