L’islamiste d’Ankara exige de Bruxelles l’ouverture de nouveaux chapitres d’adhésion à l’UE

Non classé

civilwarineurope

La Turquie renoncerait à son intégration à l’Union européenne si cette dernière n’ouvrait pas de nouveaux chapitres de négociations avec Ankara, a déclaré le Président turc Recep Tayyip Erdogan.

« L’Union européenne doit ouvrir de nouveaux chapitres [sur l’intégration de la Turquie dans l’UE, ndlr]. Si elle ne le fait pas, alors bye-bye. La Turquie, ce n’est pas un esclave qui attend aux portes. Si les chapitres sont ouverts, alors nous nous assiérons à la table de négociations. Sinon on n’a rien à se dire », a fustigé le dirigeant turc devant les députés du Parti de la justice et du développement.

Le Président turc avait déjà signalé que son pays attendait depuis 54 ans aux portes de l’Europe et que si la procédure d’adhésion perdurait davantage, Ankara allait revoir son attitude à cet égard. L’accord d’association entre la Communauté économique européenne et la Turquie a été signé en 1963…

Voir l’article original 79 mots de plus