Lavrov: We do not consider Hezbollah a terrorist organization, Iranian forces and Hezbollah present in Syria at government’s request

Non classé

Strategika51 Intelligence

Iranian forces and Hezbollah, just as Russia’s aerospace group are in Syria at the invitation of the country’s government, Russian Foreign Minister Sergey Lavrov said after talks with his visiting Saudi counterpart Adel al-Jubeir in Moscow on Wednesday.

wpid-1445431263055.jpg

« As far as the presence of Iran and Hezbollah in Syria is concerned, you know well we do not consider Hezbollah a terrorist organization, » Lavrov said. « We proceed from the understanding that both, just as Russia’s aerospace group, are in Syria at the invitation of the country’s legitimate government.

« We know Saudi Arabia’s stance and it is clear that our approaches to this are not identical, to put it mildly, » Lavrov said. « But we are unanimous that a settlement of the Syrian crisis requires the involvement of all Syrian parties without any exceptions, and of all foreign actors that can exercise influence on the internal parties. Except for the terrorist organizations declared…

Voir l’article original 75 mots de plus

Cinq missiles israéliens visent l’aéroport de Damas

Non classé

Strategika51 Intelligence

Cinq missiles israéliens se sont abattus sur un dépôt situé près de l’aéroport international de Damas au lendemain d’une frappe de missile ayant visé trois personnes de nationalité syrienne près de la ville d’Al-Qunaïtra, au Golan.

Damas a promptement condamné cet énième soutien militaire israélien à Daech et ses alliés rebelles tandis qu’à Tel-Aviv, on maintient que ces frappes étaient nécessaires pour neutraliser la nouvelle « Armée de libération du Golan« , une milice conjointe créée par le Hezbollah libanais, l’armée syrienne, les Gardiens de la Révolution iranienne et de groupes paramilitaires irakiens.

Cette allégation semble douteuse puisque d’aucuns jugent que l’axe Damas-Téhéran ne cache pas son soutien à une éventuelle libération du Golan, un plateau stratégique occupé et annexé illégalement par Israël.

Dans les faits, le bombardement de l’aéroport de Damas a été suivi par une attaque terroriste contre des positions militaires gouvernementales.

Voir l’article original

« L’attaque neurotoxique qui n’a pas eu lieu » rapport de T. Postol du 18 avril 2017 sur Khan Cheikhoun- (Français)

Non classé

ITRI : Institut Tunisien des Relations Internationales

« L’attaque neurotoxique qui n’a pas eu lieu » rapport de T. Postol du 18 avril 2017 sur Khan Cheikhoun
20 Avril 2017 ,

Rédigé par Caroline Galactéros Publié dans #Signaux faibles, #Géopolitique, #Syrie, #Etats-Unis

Voir l’article original 1 342 mots de plus