Syrie: après le djihad, le déluge

Non classé

Cellule44

Barrage de l'Euphrate
© Wikipedia/ NASA
International
Pour les djihadistes, tous les moyens sont bons, le déluge y compris. Cherchant à mettre en échec l’offensive des détachements arabo-kurdes des Forces démocratiques syriennes sur Raqqa et à gagner du temps pour pouvoir se replier vers Deir ez-Zor, ils ont inondé les territoires avoisinants.

Selon le quotidien russe Izvestia, les djihadistes ont ouvert trois des 8 vannes du barrage de l’Euphrate, vidant ainsi l’immense lac artificiel al-Assad, situé à 40 km en amont, et espérant provoquer une inondation.

« De fait, les djihadistes n’ont pas besoin de faire sauter le barrage, il suffit d’ouvrir simultanément toutes les vannes pour provoquer une déferlante immense. Celle-ci submergera Raqqa, Deir ez-Zor, Abu Kamal, Al-Qaïm et, peut-être, Ramadi. Des centaines de milliers de personnes seront sinistrées, tant en Syrie qu’en Irak », a expliqué le général syrien Turki Hassan.

Un habitant de la ville de Tabqa, située à proximité du barrage…

View original post 328 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s